ONE illustre le décalage entre les promesses politiques et les actes

ONE lance une nouvelle campagne de communicationet rappelle l’urgence de venir en aide aux pays pauvres pour en finir une fois pour toutes avec cette pandémie.

Rappeler aux politiques français leurs responsabilités

À travers une campagne d’affichage nationale et un dispositif digital complet conçus par l’agence Strike, ONE souhaite rappeler les responsabilités des pays occidentaux, mais surtout celle de la France, dans la lutte contre la pandémie à l’échelle mondiale. Il y a urgence à ce que les promesses du Président Emmanuel Macron soient suivies de véritables actes concrets.

Une urgence sanitaire mondiale

Tandis que les pays occidentaux annoncent des commandes records de vaccins et imposent une troisième dose à leur population, des milliards de personnes attendent toujours leur première injection. Sur les 120 millions de doses de vaccin Covid-19 promises par la France pour les pays les plus pauvres d’ici à la fin 2021, 25,1% sont arrivées à destination, en date du 20 décembre 2021. Et en Afrique, seulement 8,4% de la population a été totalement vaccinée.

Une seule solution : vacciner le monde

Une nouvelle étude de ONE montre qu’en l’absence d’un changement radical dans l’approche mondiale de lutte contre le Covid-19, près d’un tiers de la population mondiale ne sera toujours pas protégé contre le virus d’ici septembre 2022. L’apparition du variant Omicron démontre d’ailleurs l’importance d’agir au niveau global pour en finir définitivement avec cette crise. Toutes les populations subissent aujourd’hui les conséquences prévisibles des décisions politiques en lien avec la pandémie tout aussi injustes que irresponsables. Afin de sortir du cycle infernal de variants, de rappels vaccinaux et de restrictions, tout le monde doit pouvoir accéder aux vaccins, quel que soit son pays de résidence. Nous sommes dans une course contre la montre.

“L’accès des pays pauvres au vaccin ne doit pas seulement être dicté par des considérations morales ou de générosité, impliquant un effort de solidarité internationale que les gouvernements feront toujours passer après la sécurité de leur propre population. Le nationalisme vaccinal est une imposture sanitaire qui nous condamne à ne jamais voir le bout du tunnel.”
Najat Vallaud-Belkacem – Directrice France ONE

“En privant les pays pauvres de l’accès au vaccin, et en refusant de lever les brevets internationaux, les laboratoires alimentent une crise des droits humains qui vient renforcer le clivage Nord-Sud. À travers cette campagne, on veut dénoncer la langue de bois trop souvent pratiquée par les politiques, surtout dans un contexte pre-présidentielles.”
Pierre Bellefleur – Directeur des stratégies – STRIKE

Une campagne nationale en affichage et en digital

À l’aube d’une campagne présidentielle où la thématique principale pour les Françaises et Français semble être celle de la santé (enquête Ifop Fiducial pour TF1 et LCI), la campagne, conçue par l’agence Strike vise à alerter les consciences sur des enjeux globaux que cette crise a révélé tout en rappelant au gouvernement et au Président leurs responsabilités.

Le visuel montre une seringue dont les graduations sont représentées par un texte. De loin, on peut lire : “On n’a jamais sauvé personne avec des promesses”.

En se rapprochant, on peut s’apercevoir que les sous-graduations sont, elles aussi, faites d’un texte qui amène à une seconde lecture : “On n’a pas fini d’entendre parler de la pandémie. Nous savons tous que jamais elle ne sera éradiquée sans un accès universel aux vaccins. Ils ont, aujourd’hui, sauvé tant de vies en Europe. Cependant, à l’aube d’une troisième dose, seule une personne sur vingt a reçu sa première injection en Afrique. et si nos pays n’offrent pas leur aide avec des solutions concrètes, le virus continuera à se propager, car il se fiche bien de nos promesses.”

La campagne sera diffusée sur le réseau national JCDecaux dans plusieurs villes de l’Hexagone les semaines du 3 et du 17 janvier 2022 ainsi qu’en digital. L’ensemble du dispositif amènera vers une pétition pour exiger de nos dirigeantes et dirigeants qu’ils adoptent un plan mondial pour qu’en 2022, le vaccin soit accessible partout dans le monde, à tous.

 

 

Crédits
Annonceur : ONE
Directrice : Najat Vallaud Belkacem
Responsable campagne : Alix Maciocia
Responsable plaidoyer : Maé Kurkjian
Agence : STRIKE
Président : Jérôme Gonfond
Stratégie : Pierre Bellefleur
Création : Rémi Lascault
Post-production : Feel Good Creative
Directeur : Philippe Lepaulard
Retoucheur: Laetitia Delangle

Rédigé avec l’agence Strike

 

Rejoignez le combat contre l'extrême pauvreté

Lorsque vous indiquez vos coordonnées, vous acceptez la politique de confidentialité de ONE, et notamment le transfert de vos informations aux serveurs de ONE.org aux Etats-Unis.

Vous souhaitez savoir comment vous pouvez nous aider dans notre combat contre l'extrême pauvreté ?

Inscrivez-vous pour recevoir les emails de ONE et rejoindre les millions de personnes qui agissent à travers le monde pour mettre fin à l’extrême pauvreté et aux maladies évitables. Nous ne nous demandons pas votre argent mais votre voix. Vous pouvez vous désinscrire à tout moment.
Privacy options
Vous êtes sur-e ? Si vous cliquez sur 'Oui', nous vous tiendrons informés des actions que vous pouvez mener pour faire avancer notre combat. Vous pouvez vous désinscrire à tout moment.

Lorsque vous indiquez vos coordonnées, vous acceptez la politique de confidentialité de ONE, et notamment le transfert de vos informations aux serveurs de ONE.org aux Etats-Unis.

Vous recevrez occasionnellement des informations sur nos campagnes. Vous pouvez vous désinscrire à tout moment.

Ce site est protégé par reCAPTCHA et la politique de confidentialité et les conditions d'utilisation de Google s'appliquent