Les dirigeants du G7 attendus au tournant sur l’accès mondial aux vaccins Covid-19

Paris, le 10 juin 2021 – Alors que les dirigeants du G7 s’apprêtent à se rencontrer en personne pour la première fois depuis le début de la pandémie, une nouvelle étude de  l’ONG ONE montre que dans tous les pays du G7, l’offre de vaccins risque de dépasser la demande d’ici la fin de l’été.

Les pays les plus riches du monde vont donc rapidement commencer à constituer des stocks de vaccins excédentaires. Notre analyse montre que les pays du G7 ont tellement préréservé de doses qu’ils pourraient vacciner 100 % de leur population et disposer d’environ 2,7 milliards de doses restantes – alors que les 29 pays les plus pauvres du monde n’ont reçu que 0,4 % des doses administrées dans le monde.

Maé Kurkjian, directrice par intérim de ONE, déclare : « Emmanuel Macron nous a annoncé hier qu’il allait soutenir la proposition de l’Inde et de l’Afrique du Sud d’une dérogation sur les brevets au sein de l’OMC, c’est une énorme victoire qui portera ses fruits à long terme. Mais il y a urgence aujourd’hui à partager les doses de vaccins en trop que la France va bientôt avoir sur les bras, et à financer les mécanismes qui permettront de les distribuer dans les pays pauvres.

Sur le milliard d’euros déjà promis par la France pour financer ACT-A, seuls 252 millions ont pour l’instant été engagés… De quoi mettre en danger la crédibilité de la France en tant que chef de file de l’accès aux vaccins dans les pays pauvres. A titre de comparaison les Allemands allouent 8 fois plus de fonds à ACT-A que la France, et les Britanniques et les Canadiens, 4 fois plus.

Les Etats-Unis et leur annonce de 200 millions de doses en faveur des pays pauvres avant la fin de l’année ont également de quoi faire pâlir les 30 millions de doses promises par la France. Rappelons que cela ne représente que 20% de nos doses excédentaires. »

ONE appelle le G7 à convenir d’un plan complet de lutte contre la pandémie au niveau mondial qui comprenne les engagements suivants :

  • Un partage urgent les doses excédentaires : 1 milliard de doses de vaccin Covid-19 partagées d’ici le mois de septembre, et 2 milliards dès que possible.
  • Le financement intégral d’ACT-A en contribuant à hauteur de 36 milliards de dollars, leur juste part des 66 milliards de dollars nécessaires à l’immunité collective mondiale d’ici à la fin 2022
  • Un engagement commun à travailler avec les pays africains pour atteindre un minimum de 70% de la population du continent vaccinée d’ici la fin de l’année.
  • Un soutien du G7 à la dérogation sur les brevets Covid-19 au sein de l’OMC.

Contact presse :

Charlotte Grignard, +33622410041, [email protected]

Rejoignez le combat contre l'extrême pauvreté

Lorsque vous indiquez vos coordonnées, vous acceptez la politique de confidentialité de ONE, et notamment le transfert de vos informations aux serveurs de ONE.org aux Etats-Unis.

Vous souhaitez savoir comment vous pouvez nous aider dans notre combat contre l'extrême pauvreté ?

Inscrivez-vous pour recevoir les emails de ONE et rejoindre les millions de personnes qui agissent à travers le monde pour mettre fin à l’extrême pauvreté et aux maladies évitables. Nous ne nous demandons pas votre argent mais votre voix. Vous pouvez vous désinscrire à tout moment.
Privacy options
Vous êtes sur-e ? Si vous cliquez sur 'Oui', nous vous tiendrons informés des actions que vous pouvez mener pour faire avancer notre combat. Vous pouvez vous désinscrire à tout moment.

Lorsque vous indiquez vos coordonnées, vous acceptez la politique de confidentialité de ONE, et notamment le transfert de vos informations aux serveurs de ONE.org aux Etats-Unis.

You agree to receive occasional updates about ONE’s campaigns. You can désinscrire at any time.

Ce site est protégé par reCAPTCHA et la politique de confidentialité et les conditions d'utilisation de Google s'appliquent