Global Health Summit : la réponse française est encourageante mais manque d’ambition

Paris, le 21 mai 2021 – Une crise mondiale appelle une réponse mondiale. A l’occasion du Global Health Summit, les dirigeants du monde se rencontraient aujourd’hui afin de prendre des engagements en réponse à la pandémie de Covid-19. Face à l’enjeu de l’accès au vaccin dans les pays en développement, la réponse française est encourageante mais manque d’ambition.

Alors que se tenait aujourd’hui le Sommet Mondial sur la Santé en Italie, les dirigeants du monde entier ont répété un message clé dans la réponse à la pandémie : personne n’est à l’abri tant que le monde entier ne l’est pas. Malgré un consensus autour de ce sujet, l’engagement pris par la France manque cruellement d’ambition et d’action concrète pour offrir une réponse rapide et équitable à la pandémie de Covid-19.

Emmanuel Macron s’est engagé à partager au moins 30 millions de doses avec les pays vulnérables d’ici la fin de l’année. Il s’est également engagé à augmenter la contribution de la France à l’ACT-A de 500 millions d’euros sur deux ans conditionnés à un audit et à une extension du mandat de l’initiative.

Maé Kurkjian, Directrice France de ONE par intérim, déclare : « Il y a un an, les engagements pris aujourd’hui auraient pu être décrits comme un « bon début » dans la lutte contre ce virus, mais 18 mois après le début de cette pandémie mondiale, les inégalités d’accès au vaccin sont toujours criantes et nous devons faire plus.

« Les annonces d’Emmanuel Macron sont encourageantes et montrent que la France est prête à rehausser son ambition. Mais elles ne sont pas à la hauteur des enjeux : 30 millions de doses ne représentent qu’environ 30% du surplus de doses commandées par la France en 2021 et dont elle n’aura pas besoin. De plus, les financements annoncés par le Président pour ACT-A ne seront pas disponibles tout de suite, alors que nous sommes dans une course contre la montre et que nous attendons ces fonds additionnels depuis plus d’un an !

“ Nous avons besoin d’actions concrètes, le temps des promesses est révolu. Sans cela, l’Afrique ne représentera toujours qu’une infime partie des doses administrées dans le monde à la fin de l’année. Ce n’est ni acceptable ni efficace et risque de prolonger la pandémie pour toutes et tous. Les dirigeants mondiaux auront l’occasion de se racheter lors de la réunion du G7 du mois prochain. Pour que la pandémie s’arrête au plus vite, ce sommet devra produire de bien meilleurs résultats. »

Nous avons les outils à notre disposition pour répondre de façon rapide, équitable et juste à la pandémie. ONE appelle désormais nos dirigeants à mettre en place des actions concrètes : investissements des pays ans dans les initiatives internationales de solidarité face à la pandémie à la hauteur de leur juste part, augmentation de la production des doses et partage

Rejoignez le combat contre l'extrême pauvreté

Lorsque vous indiquez vos coordonnées, vous acceptez la politique de confidentialité de ONE, et notamment le transfert de vos informations aux serveurs de ONE.org aux Etats-Unis.

Vous souhaitez savoir comment vous pouvez nous aider dans notre combat contre l'extrême pauvreté ?

Inscrivez-vous pour recevoir les emails de ONE et rejoindre les millions de personnes qui agissent à travers le monde pour mettre fin à l’extrême pauvreté et aux maladies évitables. Nous ne nous demandons pas votre argent mais votre voix. Vous pouvez vous désinscrire à tout moment.
Privacy options
Vous êtes sur-e ? Si vous cliquez sur 'Oui', nous vous tiendrons informés des actions que vous pouvez mener pour faire avancer notre combat. Vous pouvez vous désinscrire à tout moment.

Lorsque vous indiquez vos coordonnées, vous acceptez la politique de confidentialité de ONE, et notamment le transfert de vos informations aux serveurs de ONE.org aux Etats-Unis.

You agree to receive occasional updates about ONE’s campaigns. You can désinscrire at any time.

Ce site est protégé par reCAPTCHA et la politique de confidentialité et les conditions d'utilisation de Google s'appliquent