Déclarations de ONE avant le Sommet Union africaine / Union européenne

Bruxelles, le 16  février – Les dirigeants européens et africains se rencontreront pour la 1ère fois depuis le début de la pandémie, à l’occasion du 6e sommet Union africaine / Union européenne qui se tiendra à Bruxelles les 17 et 18 février. Ce sommet, initialement prévu pour 2020, avait été reporté en raison de la pandémie de COVID-19 et des tensions politiques.

ONE appelle les dirigeants à s’accorder sur des mesures pour accroître la capacité du continent Africain à produire ses propres vaccins et médicaments. Les pays riches se sont effet pour l’instant réservés la grande majorité des doses produites dans le monde, et refusent toujours de lever la propriété intellectuelle sur les vaccins COVID-19. Les dirigeants de l’UE devraient également s’engager à recycler $45 milliards de droits de tirage spéciaux (DTS) en faveur de leurs partenaires africains, comblant ainsi le fossé qui les sépare de l’objectif de $100 milliards approuvé lors de la conférence organisée par le président Macon en mai 2021.

Edwin Ikhuoria, directeur de ONE en Afrique, déclare : « Moins de 11 % de la population africaine est aujourd’hui vaccinée. Lorsqu’il s’agit de mettre enfin un terme à la pandémie, l’Afrique parle d’une seule voix, mais il faudrait encore que l’Europe l’écoute. Les dirigeants africains demandent un meilleur accès aux vaccins afin de garantir une “souveraineté pharmaceutique” de l’Afrique. Rappelons que l’Afrique importe actuellement 99% de ses vaccins. »

« Ce sommet offre une opportunité unique de prendre des mesures concrètes qui apportent à l’Afrique plus d’autonomie dans la lutte contre le COVID-19. C’est aussi l’occasion pour l’UE de partager de nouvelles ressources, telles que les droits de tirage spéciaux du FMI, essentiels à la relance économique de l’Afrique. »

Najat Vallaud-Belkacem, directrice de ONE en France, déclare : « Il y a encore du travail pour rétablir la confiance abîmée pendant la pandémie. Les gouvernements africains ont été exclus du marché des vaccins par les pays riches, qui n’ont eu cesse d’en monopoliser l’accès et d’accumuler les doses. Les restrictions de voyages et l’absence totale de progrès concernant une dérogation temporaire des brevets sur les vaccins COVID-19 n’ont pas aidé non plus. »

« Avec la présidence française du Conseil de l’UE, Emmanuel Macron est dans une position unique pour construire un partenariat bénéfique pour les populations tant en Europe qu’en Afrique. Ce sommet présente l’opportunité de reconstruire la confiance et de garantir un partenariat d’égal à égal qui pourrait façonner les relations entre nos deux continents. »

Pour toute information et interview :

Guadalupe Casas : +32 (0) 472 71 74 20 – [email protected]
Charlotte Grignard : +33622410041 – [email protected]

Edwin Ikhuoria, directeur de ONE en Afrique, est à Bruxelles et disponible pour toute interview sur demande en anglais. Il pourra commenter les résultats du Sommet et apporter un point de vue spécifiquement africain.

Rejoignez le combat contre l'extrême pauvreté

Lorsque vous indiquez vos coordonnées, vous acceptez la politique de confidentialité de ONE, et notamment le transfert de vos informations aux serveurs de ONE.org aux Etats-Unis.

Vous souhaitez savoir comment vous pouvez nous aider dans notre combat contre l'extrême pauvreté ?

Inscrivez-vous pour recevoir les emails de ONE et rejoindre les millions de personnes qui agissent à travers le monde pour mettre fin à l’extrême pauvreté et aux maladies évitables. Nous ne nous demandons pas votre argent mais votre voix. Vous pouvez vous désinscrire à tout moment.
Privacy options
Vous êtes sur-e ? Si vous cliquez sur 'Oui', nous vous tiendrons informés des actions que vous pouvez mener pour faire avancer notre combat. Vous pouvez vous désinscrire à tout moment.

Lorsque vous indiquez vos coordonnées, vous acceptez la politique de confidentialité de ONE, et notamment le transfert de vos informations aux serveurs de ONE.org aux Etats-Unis.

Vous recevrez occasionnellement des informations sur nos campagnes. Vous pouvez vous désinscrire à tout moment.

Ce site est protégé par reCAPTCHA et la politique de confidentialité et les conditions d'utilisation de Google s'appliquent