Les pays riches sont en passe de stocker plus d’un milliard de doses excédentaires de vaccins contre le COVID-19

Nos espoirs de mettre un terme à la crise que nous traversons ne peuvent reposer sur un simple vaccin, mais doivent reposer sur la garantie d’un accès universel. Cependant, étant donné que plus de la moitié des doses de production actuelles et à venir de vaccins contre le COVID-19 sont monopolisées par un petit nombre de pays riches, des pans entiers de la population mondiale ne seront pas protégés face au virus qui continuera à circuler, se propager et muter dans les années à venir.

Selon l’analyse de ONE, cinq pays (l’Australie, le Canada, le Japon, le Royaume-Uni et les États-Unis), ainsi que les 27 pays membres de l’UE, seraient en mesure de partager plus d’un milliard de doses des principaux vaccins contre le COVID-19 avec d’autres pays, tout en conservant suffisamment de doses pour vacciner l’ensemble de leurs citoyens (voir le tableau numéro un). Ce sont donc des volumes conséquents qui pourraient être acheminés vers les pays qui en ont le plus besoin dès que possible : ces doses excédentaires suffisent à elles seules à vacciner l’intégralité de la population adulte africaine.

Pour en savoir plus et accéder à nos recommendations sur la façon dont ces pays devraient partager leurs doses, consultez notre analyse.

Télécharger le rapport (PDF)

Rejoignez le combat contre l'extrême pauvreté

Lorsque vous indiquez vos coordonnées, vous acceptez la politique de confidentialité de ONE, et notamment le transfert de vos informations aux serveurs de ONE.org aux Etats-Unis.

Vous souhaitez savoir comment vous pouvez nous aider dans notre combat contre l'extrême pauvreté ?

Inscrivez-vous pour recevoir les emails de ONE et rejoindre les millions de personnes qui agissent à travers le monde pour mettre fin à l’extrême pauvreté et aux maladies évitables. Nous ne nous demandons pas votre argent mais votre voix. Vous pouvez vous désinscrire à tout moment.
Privacy options
Vous êtes sur-e ? Si vous cliquez sur 'Oui', nous vous tiendrons informés des actions que vous pouvez mener pour faire avancer notre combat. Vous pouvez vous désinscrire à tout moment.

Lorsque vous indiquez vos coordonnées, vous acceptez la politique de confidentialité de ONE, et notamment le transfert de vos informations aux serveurs de ONE.org aux Etats-Unis.

You agree to receive occasional updates about ONE’s campaigns. You can désinscrire at any time.

Ce site est protégé par reCAPTCHA et la politique de confidentialité et les conditions d'utilisation de Google s'appliquent