Cap ou pas cap

2017 était une année hautement politique en France. Elections présidentielles, élections législatives : autant d’enjeux cruciaux pour définir quelle serait la politique de développement international de la France pour les cinq prochaines années.

ONE a voulu s’assurer que les futurs élus soient pleinement conscients de l’urgence de la lutte contre l’extrême pauvreté, et qu’ils en fassent une priorité politique dans leur mandat. Nous avons lancé la campagne “Cap Ou Pas Cap” en deux volets : d’une part pour interpeller les candidats à la présidentielle à présenter un plan pour l’Afrique dans leur programme, d’autre part pour interpeller les nouveaux députés sur les enjeux d’extrême pauvreté et leurs leviers d’action à l’Assemblée nationale.

NOS ACTIONS

  • Lors de la campagne présidentielle, nos jeunes Ambassadeurs et Ambassadrices se sont rapidement fait connaître des candidats ! Ils sont allés porter le message de la jeunesse jusque dans les QG, et ils ont pu rencontrer et échanger avec plusieurs candidats de tous bords politiques autour des enjeux de solidarité internationale – dont le futur président Emmanuel Macron
  • Nos bénévoles ont été soutenus par la voix de Romy, une petite fille de 8 ans qui s’est adressée directement aux candidats dans une vidéo pour recentrer le débat des présidentielles à sa manière, et prouver qu’il n’y a pas d’âge pour parler politique.
  • Lors de la séquence législative, nos jeunes activistes ont rencontré des dizaines de candidats, puis de députés récemment élus, pour les convaincre de signer notre appel pour s’engager à lutte contre l’extrême pauvreté durant leur mandat.

PLUS D’INFOS

Cela vous inspire ? À vous d’agir !

Consultez nos campagnes actuelles et découvrez comment utiliser votre voix pour mettre fin à l’extrême pauvreté.

Voir nos campagnes actuelles

Nos actions ne s'arrêtent pas là !