1. Accueil
  2. Articles
  3. 5 femmes célèbres qui ont été des réfugiées

5 femmes célèbres qui ont été des réfugiées

ONE

Ce blog a été rédigé par Gwadamirai Majange

En cette Journée mondiale des réfugiés, ONE souhaite rendre hommage à 5 femmes influentes qui ont un jour été réfugiées, mais ont su surmonter les obstacles et sont désormais des modèles pour de nombreux citoyens dans le monde.

Alex Wek

Mannequin haute-couture

Pays d’origine : Soudan

Pays d’accueil : Royaume-Uni

“Je pense que la vraie beauté est intérieure et se voit toujours. Je n’ai pas de problème avec ce que sera le prochain look à la mode, que ce soit les blondes aux yeux bleus ou les femmes aux cheveux verts avec des yeux foncés. Ils sont tous bien tant qu’il n’y en a pas qu’un seul.”

Alex Wek est une top-modèle reconnue dans le monde entier. Enfant, elle a dû fuir la guerre civile au Sud Soudan avec sa famille, en direction du Royaume-Uni. Des années plus tard, Alex Wek sera la première femme africaine faisant la Une du magazine Elle.

Maryam Mursal, musicienne

Pays d’origine : Somalie

Pays d’accueil : Danemark

“En tant qu’artistes, nous avons une responsabilité si quelque-chose ne va pas dans notre société. Il est très important que nous nous exprimions, en notre nom et au nom de notre peuple.”

Maryam Mursal est une musicienne somalienne reconnue. A l’adolescence,  Maryam a contourné les traditions en devenant chanteuse professionnelle. Au cours de sa carrière musicale, elle a critiqué le gouvernement somalien, ce qui lui a valu une interdiction de chanter de 2 ans, pendant lesquels elle a gagné sa vie en conduisant un taxi. Lors de la guerre civile en Somalie, Maryam a fui pour Djibouti avec ses enfants, où elle a trouvé asile à l’ambassade du Danemark. Aujourd’hui, elle vit et travaille comme musicienne en Europe.

 

Nawal El Saadawi

Activiste et auteure égyptienne

Pays d’origine : Egypte

Pays d’accueil : Etats-Unis

“L’unité est notre force. Sans unité, les femmes ne peuvent pas lutter pour leurs droits où qu’elles soient dans le monde.”

Nawal El Saadawi est une activiste féminine égyptienne. Sous la présidence d’Anwar Sadat, Nawal El Saadawi a été emprisonnée pendant plusieurs mois à cause de ses écrits. Elle a perdu son emploi et a dû vivre en exil pendant 5 ans. Elle est encore aujourd’hui l’une des plus grande défenseuse des droits des femmes en Egypte et dans le monde arabe.

Nkosazana Dlamini-Zuma

Présidente de la Commission de l’Union africaine

Pays d’origine : Afrique du Sud

Pays d’accueil : Royaume-Uni

“Le choix du thème de l’Union africaine pour cette année [2015] est en effet une occasion pour nous de démontrer notre engagement pour l’autonomisation des femmes africaines et en faire une réalité plutôt qu’une simple déclaration d’intention.”

Nkosazana Dlamini-Zuma est une femme politique sud-africaine. Au début des années 1970, elle est devenue membre du Congrès National Africain, parti politique interdit pendant l’Apartheid. Elle a alors subi des persécutions et a dû s’exiler. Le docteur Zuma est la première femme à présider l’Union africaine.

Yolande Mukagasana Clemence Evariste

Infirmière et militante des droits de l’Homme

Pays d’origine : Rwanda

Pays d’accueil : Belgique

“Les généralisations ne profitent qu’aux tueurs… J’ai été sauvée par un Hutu.”

Yolande Mukagasana Clemence Evariste est militante des droits de l’Homme, écrivaine et infirmière. D’origine tutsi, elle est parvenue à échapper au génocide rwandais et est arrivée en Belgique, où elle a obtenu le statut de réfugiée en 1995. Elle a écrit plusieurs ouvrages dont « La mort ne veut pas de moi ».

 

A suivre

10 femmes qui ont marqué l’histoire

10 femmes qui ont marqué l’histoire

10 femmes qui ont marqué l’histoire

10 femmes qui ont marqué l’histoire