Les pays les moins avancés

LES DEFIS

L’Afrique sub-saharienne compte 35 des 56 Etats fragiles du monde, et 27 des 28 pays ayant les taux de pauvreté les plus élevés [1]. C’est dans ces pays que les dernières poches d’extrême pauvreté se trouvent et se trouveront dans les années à venir. D’après les projections, d’ici à 2030, sur 10 personnes en situation d’extrême pauvreté 9 vivront en Afrique sub-saharienne, et plus d’un quart de la population de cette région vivra dans l’extrême pauvreté [2].

LES SOLUTIONS

L’aide devrait se concentrer sur les besoins les plus importants. Entre 2014 et 2016, seuls 25,43% de l’aide européenne étaient dédiés aux pays les moins avancés (PMA) et aux Etats fragiles d’Afrique. A la lumière des défis grandissants rencontrés par ces zones géographiques, il semble opportun de commencer par augmenter l’aide qui leur est dédiée. Si l’UE alloue au moins 50% de son aide aux PMA et aux Etats fragiles d’Afrique, ce sont les populations les plus pauvres mais également la région toute entière qui en bénéficieront.


  1. OCDE ‘Etats de fragilité’ (2016) https://read.oecd-ilibrary.org/development/etats-de-fragilite-2016_9789264269996-fr#page1; Banque Mondiale, rapport 2018 sur la pauvreté et la prospérité partagée : compléter le puzzle de la pauvreté https://www.banquemondiale.org/fr/research/brief/poverty-and-shared-prosperity-2018-piecing-together-the-poverty-puzzle-frequently-asked-questions 
  2. Banque Mondiale, rapport 2018 sur la pauvreté et la prospérité partagée : compléter le puzzle de la pauvreté https://www.banquemondiale.org/fr/research/brief/poverty-and-shared-prosperity-2018-piecing-together-the-poverty-puzzle-frequently-asked-questions