Progress Not Promises

Agenda : inégalités - le G7 doit changer le scénario

Les femmes partout dans le monde subissent une crise sans précédent. Ce mois-ci au sommet du G7 de Biarritz, nos dirigeants ont le pouvoir de faire des avancées réelles vers l’égalité femmes-hommes, à condition de passer des paroles aux actes. Demandons-leur de changer le scénario !

Les dirigeants mondiaux se sont engagés à atteindre l’égalité femmes-hommes d’ici à 2030 mais au rythme actuel, il faudrait attendre encore 108 ans pour y parvenir.

En août, les dirigeants des sept plus grandes puissances mondiales ainsi que les dirigeants africains se réuniront à Biarritz pour le Sommet du G7. Ils ont une opportunité unique d’adopter des mesures concrètes et ambitieuses pour les droits des femmes et des filles à travers le monde. Nous devons nous assurer qu’ils iront au-delà des belles promesses et prendront des décisions politiques historiques en matière d’égalité femmes-hommes.

G7 : Exigez l’égalité pour les femmes et les filles

Alors que les droits des femmes sont menacés partout dans le monde, les dirigeants mondiaux se réunissent à Biarritz pour le Sommet du G7. Cette réunion de haut niveau pourrait être historique en matière d’égalité femmes-hommes, notamment dans les pays les plus pauvres.

C’est pourquoi nous remettrons aux dirigeants qui participeront au Sommet une carte postale grandeur nature leur demandant d’adopter un plan ambitieux : le Partenariat de Biarritz.

AJOUTEZ VOTRE NOM

Signez la lettre : rejoignez le mouvement

45 activistes, à travers le continent africain, ont co-signé une lettre ouverte adressée aux dirigeants mondiaux. Au-delà des grandes promesses, elles exigent de réels progrès. Signez leur lettre ouverte. L’égalité reste hors de portée si elle n’est pas à la portée de toutes et de tous.

Signer la lettre

I

Nos recommandations auprès des dirigeants

Si nous voulons atteindre les objectifs les plus ambitieux jamais fixés par l’humanité – les Objectifs de développement durable (ODD) – nous devons nous assurer que les pays du G7 répondent présents en adoptant des mesures ambitieuses et en investissant les ressources nécessaires. Pour obtenir de réelles avancées, nous les appelons à :

METTRE EN OEUVRE DES CHANGEMENTS POLITIQUES ET LÉGISLATIFS

En s’engageant à introduire deux nouvelles lois ou politiques pour promouvoir l’égalité de genre d’ici à 2022 et en supprimant les lois sexistes.

PRENDRE DES ENGAGEMENTS FINANCIERS

Favoriser l’accès aux services financiers en ligne

En finançant intégralement l’initiative de la Fondation Bill et Melinda Gates qui permettrait de soutenir l’accès à des services financiers en ligne pour 240 millions de femmes en Afrique.

Soutenir les femmes entrepreneures en Afrique

À travers des programmes de la Banque africaine de développement tels que l’AFAWA en vue de favoriser l’accès des femmes au financement en Afrique.

Financer les organisations locales de défense des droits des femmes

En s’engageant à verser 945 millions de dollars directement à des organisations qui sont en première ligne dans la défense des droits des femmes et des filles.

Augmenter les financements en faveur de l’éducation

En doublant l’aide au développement pour l’éducation dans la région du Sahel d’ici à 2022, et dans le reste de l’Afrique d’ici à 2025. Les gouvernements africains devraient aussi s’engager à dédier 20 % de leurs budgets à l’éducation.

ASSURER LE SUIVI DES ENGAGEMENTS

En créant un mécanisme de redevabilité : l’Alliance Mondiale pour l’Egalité de Genre pour que les Etats rendent des comptes à leurs citoyens sur les engagements pris en matière d’égalité femmes-hommes, en commençant par ceux adoptés à Biarritz.

En savoir plus

Suivez la campagne sur les réseaux sociaux