“Le Parlement européen doit intégrer la lutte contre l’extrême pauvreté dans le prochain budget européen”

Bruxelles, le 13 novembre 2018 – Ce mercredi 14 novembre, le Parlement européen votera son rapport intermédiaire sur le cadre financier pluriannuel de l’Union européenne pour 2021-2017, dans lequel les députés du Parlement européen se doivent de réaffirmer l’engagement de l’UE d’allouer 0,7% de son RNB collectif à l’aide au développement.

Friederike Röder, directrice France et Union européenne de ONE, déclare :

« Le Parlement européen aura demain une chance unique de définir le futur de l’Union européenne en réaffirmant son engagement pour mettre fin à l’extrême pauvreté. Jusque-là, l’objectif pris par l’UE d’allouer 0,7% de son RNB collectif au développement ne figurait même pas dans le rapport intermédiaire du Parlement, mais les eurodéputés ont une toute dernière chance de changer cela, en adoptant deux amendements, déposés en dernière minute, pour y intégrer cet objectif indispensable.

A l’heure où de nombreux dirigeants européens se concentrent sur des solutions à court terme, guidés par des intérêts nationaux, il incombe aux députés européens de leur rappeler leurs engagements à long terme pour s’assurer que l’Union européenne tienne son rôle de leader. D’autant plus que l’UE et ses Etats membres restent le plus grand donateur d’aide au développement au monde.

Dans 50 ans, le continent Africain comptera 12 fois plus de jeunes que le continent européen. En s’assurant que l’objectif des 0,7% du RNB collectif de l’UE alloués au développement soit respecté dans le prochain budget européen, le Parlement mène l’Europe vers la construction d’un meilleur avenir pour cette future génération.

Ce sont d’ailleurs des jeunes européens qui se sont levés lundi matin pour aller rencontrer les députés européens sur le quai de la gare avant leur départ pour Strasbourg afin de leur distribuer un faux billet de 140 milliards d’euros, somme que l’aide au développement devra atteindre dans le prochain cadre financier pluriannuel pour que l’UE atteigne les 0,7% promis. Ils attendent maintenant que ces députés aient compris leur message et votent demain en faveur de ces amendements. »

Note aux rédactions :

L’UE s’est collectivement engagée à allouer 0,7% de son RNB collectif à l’aide au développement dans le Programme d’Action d’Addis Abeba en 2015 lors de la 3e conférence internationale sur le financement du développement

(texte complet: http://www.un.org/esa/ffd/wp-content/uploads/2015/08/AAAA_Outcome.pdf)

et plus récemment encore dans le consensus européen sur le développement de 2017

(texte complet: https://ec.europa.eu/europeaid/sites/devco/files/european-consensus-on-development-final-20170626_en.pdf)

Lien vers le rapport intermédiaire du Parlement européen sur la proposition de la Commission:

http://www.europarl.europa.eu/RegData/etudes/ATAG/2018/630262/EPRS_ATA(2018)630262_EN.pdf

Les amendements comprenant l’objectif des 0.7% du RNB alloués au développement:

Amendment 23

Citation 9 a

               – having regard to the EU’s collective commitment to achieve the 0.7% ODA/GNI target within the time frame of the post-2015 agenda

 

Amendment 28

Paragraph 5b

               Draws attention to the EU’s unfulfilled international commitments to increase its ODA to 0.7 % of gross national income (GNI), with 20 % of this for human development and social inclusion, and 0.2 % of GNI for least developed countries by 2030, as well as to provide new and additional funding for climate action in developing countries; asserts that these commitments must be properly reflected in the 2021-2027 MFF;

Lien vers le rapport intermédiaire du Parlement européen sur le cadre financier pluriannuel 2021-2027:

http://www.europarl.europa.eu/sides/getDoc.do?pubRef=-//EP//TEXT+REPORT+A8-2018-0358+0+DOC+XML+V0//EN&language=EN

ONE est une organisation mondiale de plaidoyer et de campagne, cofondée par Bono, qui lutte contre l’extrême pauvreté, essentiellement en Afrique. ONE est soutenue par plus de 9 millions de personnes à travers la planète et compte plus de 460 000 membres en France. Pour plus d’informations : one.org/fr