L’extrême pauvreté et les enjeux associés

ONE lutte contre les causes de l’extrême pauvreté et les maladies évitables, particulièrement en Afrique. Nous menons des actions, entre autres, en faveur de l’égalité femmes-hommes, l’accès à l’emploi pour les jeunes, l’accès à l’éducation et aux services de santé. Les enjeux sur lesquels ONE travaille font partie intégrante des 17 Objectifs de développement durable adoptés par les dirigeants mondiaux en vue de mettre fin à la pauvreté et les inégalités au niveau mondial d’ici 2030.

Découvrez ce qui a été accompli jusqu’à présent et les futurs défis !

LA FIN DE LA PAUVRETÉ

Nous luttons contre la pauvreté. Nous estimons que l’endroit où l’on naît ne devrait pas déterminer si l’on peut vivre. La pauvreté freine le potentiel de près d’un milliard de personnes, et cela doit changer. D’immenses progrès ont toutefois été accomplis. Depuis 2000, l’extrême pauvreté a été réduite de moitié. Mais cela n’est pas suffisant. Notre objectif ? Éradiquer l’extrême pauvreté d’ici 2030.

ZÉRO FAIM

La faim freine les populations pauvres dans leur développement, et limite l’accès à l’éducation ou au marché du travail. Pour des centaines de millions de personnes, il s’agit d’une réalité quotidienne. Éradiquer la faim est tout à fait possible, mais c’est un défi immense. Nous nous battons contre la malnutrition pour que tout le monde puissent non seulement survivre, mais aussi s’épanouir.

BONNE SANTÉ ET BIEN-ÊTRE

Trop de personnes dans le monde, et particulièrement celles qui vivent dans la pauvreté, n’ont pas accès aux soins les plus fondamentaux. Les maladies évitables comme le sida, la tuberculose ou le paludisme tuent encore des millions de personnes tous les ans. Des progrès incroyables ont été accomplis, mais il faut accélérer les choses pour garantir l’accès à des soins fiables et à des traitements essentiels pour ceux qui en ont le plus besoin.

UNE ÉDUCATION DE QUALITÉ

L’éducation est une arme puissante pour lutter contre la pauvreté. Pourtant trop d’enfants n’ont pas accès à l’éducation qu’ils méritent. Par exemple, plus de 130 millions de filles ne sont actuellement pas scolarisées. Un monde où tous les enfants vont à l’école est possible, mais nous devons nous assurer que les dirigeants fassent de l’éducation une véritable priorité.

EGALITÉ DES SEXES

La pauvreté est sexiste. Il n’existe aucun endroit où les filles et les femmes ont pas les mêmes opportunités que les garçons et les hommes, et ce sont dans les pays les plus pauvres qu’elles sont confrontées au plus grand nombre d’obstacles. Nous ne pouvons aller de l’avant si nous mettons de côté la moitié de la population mondiale. Nous devons donc faire tomber les barrières qui empêchent encore les filles et les femmes d’avancer.

UNE ÉNERGIE ABORDABLE ET PROPRE

Dans les régions sans électricité, les enfants ne peuvent pas faire leurs devoirs le soir, les familles sont exposées aux fumées des feux de bois, les hôpitaux ne peuvent pas faire marcher leurs équipements ou réfrigérer des médicaments, et les entreprises ne peuvent pas fonctionner à plein régime. Un accès fiable à l’énergie peut permettre aux citoyens de sortir de la pauvreté. Pourtant, plus d’un milliard de personnes n’ont toujours pas accès à l’électricité. Cela doit changer.

TRAVAIL DÉCENT ET CROISSANCE ÉCONOMIQUE

Des millions de jeunes travailleurs africains ne gagnent pas assez pour couvrir leurs besoins de base. En travaillant comme salariés, dans des fermes ou des microentreprises, ils pourraient contribuer au renforcement de l’économie africaine. Ils pourraient aussi contribuer à la transformation économique dont le continent a tant besoin !

INDUSTRIE, INNOVATION ET INFRASTRUCTURES

Les infrastructures comme les routes, les chemins de fer et les aéroports, ainsi que l’eau et Internet sont essentiels à notre vie quotidienne. Nous estimons qu’investir dans les technologies et les infrastructures permettrait de contribuer à faire reculer la pauvreté de manière efficace et pérrene.

PAIX ET JUSTICE

La corruption est un phénomène néfaste, et quand elle touche les gouvernements, ses effets peuvent être dévastateurs pour les populations les plus pauvres. Elle engloutit l’argent qui pourrait servir à l’amélioration des cliniques, des écoles et des routes. Nous devons exposer la corruption au grand jour, et exiger davantage de transparence auprès des gouvernements et des entreprises.

PARTENARIATS POUR LES ODD

Nous avons accompli des progrès incroyables dans la lutte contre l’extrême pauvreté, mais les pays et les populations les plus pauvres sont encore loin d’avoir assez de ressources pour y mettre fin. Le monde a besoin d’un nouveau partenariat entre les gouvernements, les entreprises et les citoyens. C’est en collaborant activement que nous pourrons vraiment changer le monde.