Sarkozy : après les mots, un acte fort !

Le 16ème sommet de l’Union Africaine s’est ouvert ce dimanche à Addis Abeba, capitale de l’Éthiopie. Au programme, les fortes crises qui ébranlent l’Afrique du Nord, la situation politique non résolue en Côte d’Ivoire, et la création d’un nouveau pays, le Sud Soudan.

Le président de la République,  Nicolas Sarkozy, était brièvement sur place pour présenter ses priorités pour les G8 et G20 devant 53 chefs d’Etats africains et le secrétaire général de l’ONU.

Dans un discours d’environ vingt minutes, le chef de l’Etat a détaillé son calendrier de travail pour l’année à venir, en insistant sur la réforme de la gouvernance mondiale, l’aide au développement et la transparence des marchés des matières premières, notamment agricoles.

Chez ONE, nous nous sommes réjouis de ces déclarations. Cependant, nous étions un peu déçus que le président du G8 et du G20 n’ait pas insisté sur la transparence.

Mais c’est enfin chose faite. Dans une réponse, publiée par l’Elysée, à la tribune de Bono, cofondateur de ONE, parue ce jeudi 27 janvier dans Le Monde, Nicolas Sarkozy a annoncé “Dès maintenant, j’ai décidé de demander à l’Union européenne d’adopter au plus vite une législation imposant aux entreprises du secteur extractif de publier ce qu’elles paient aux pays où elles sont installées.”

Avec une tel engagement, la France se pose en leader sur le continent européen et sur le plan mondial pour soutenir ce type de législation.

Chez ONE, nous nous félicitons de cette initiative et nous espérons qu’elle inspirera d’autres grandes nations du G8 et les incitera à emboiter le pas. Nous mobiliserons toutes nos forces pour soutenir la France dans cette voie afin  d’aboutir dans les meilleurs délais à l’adoption d’une telle législation qui doit faire son chemin en Europe et ailleurs dans le monde.

Rejoindre ONE

Rejoignez le combat contre l'extrême pauvreté

Rejoignez le combat contre l'extrême pauvreté

Lorsque vous indiquez vos coordonnées, vous acceptez la politique de confidentialité de ONE, et notamment le transfert de vos informations aux serveurs de ONE.org aux Etats-Unis.

Vous souhaitez savoir comment vous pouvez nous aider dans notre combat contre l'extrême pauvreté ?

Inscrivez-vous pour recevoir les emails de ONE et rejoindre les millions de personnes qui agissent à travers le monde pour mettre fin à l’extrême pauvreté et aux maladies évitables. Nous ne nous demandons pas votre argent mais votre voix. Vous pouvez vous désinscrire à tout moment.
Privacy options
Vous êtes sur-e ? Si vous cliquez sur 'Oui', nous vous tiendrons informés des actions que vous pouvez mener pour faire avancer notre combat. Vous pouvez vous désinscrire à tout moment.

Lorsque vous indiquez vos coordonnées, vous acceptez la politique de confidentialité de ONE, et notamment le transfert de vos informations aux serveurs de ONE.org aux Etats-Unis.

Vous recevrez occasionnellement des informations sur nos campagnes. Vous pouvez vous désinscrire à tout moment.

Ce site est protégé par reCAPTCHA et la politique de confidentialité et les conditions d'utilisation de Google s'appliquent