Santé mondiale : le Canada montre l’exemple

Santé mondiale : le Canada montre l’exemple

Rejoindre ONE

Rejoignez le combat contre l'extrême pauvreté

Hier, le Premier ministre canadien, Justin Trudeau, a annoncé que le Canada accueillerait la Conférence de reconstitution du Fonds mondial de lutte contre le sida, la tuberculose et le paludisme à Montréal le 16 septembre prochain. Cette conférence est un moment crucial dans la lutte contre ces 3 pandémies. Les différents Etats donateurs et acteurs du secteur privé se réuniront au Canada pour annoncer le montant de leur contribution au Fonds mondial pour les trois années à venir. Ces ressources financières permettront au Fonds mondial de renforcer son travail afin de fournir encore plus de traitements antirétroviraux, anti-tuberculose, de moustiquaires etc.

Démontrant sa volonté de mettre fin à ces trois pandémies, le Canada a ainsi annoncé qu’il investirait dans le Fonds mondial à hauteur de 785 millions de dollars pour la période 2017-2019, soit une hausse de 20% par rapport à la dernière conférence. C’est une excellente nouvelle !

A l’occasion de cette 5ème reconstitution, le Fonds mondial a pour objectif de récolter 13 milliards de dollars afin de sauver 8 millions de vies supplémentaires et d’éviter 300 millions de nouvelles infections VIH/sida, de tuberculose et de paludisme.

Car malgré des progrès considérables dans la lutte contre ces maladies évitables, le chemin est encore long pour parvenir à leur éradication. En 2016, personne, quel que soit son sexe ou son lieu de naissance, ne devrait perdre la vie à cause d’une maladie que l’on peut éviter et traiter.

12x6_3

Et pourtant, aujourd’hui encore, 15 millions de femmes enceintes n’ont pas accès à un traitement préventif contre le paludisme. En Afrique du Sud, plus de 800 filles âgées de 15 à 19 ans sont nouvellement infectées par le VIH chaque semaine. Une situation critique qui doit pousser les autres Etats, et notamment la France, à s’engager.

Comme le souligne Bono, co-fondateur de ONE,  le «rôle de chef de file du Canada est essentiel. Les cas de sida, de tuberculose et de paludisme sont en augmentation et pour arriver à en contrôler l’incidence, les dirigeants mondiaux devront s’atteler à la tâche, tout comme vient de s’y engager Justin Trudeau ».

Cette conférence de reconstitution est « une occasion historique qui s’offre au Canada et au monde entier » selon le Premier ministre canadien. « En accélérant les investissements et en tissant les liens d’une solidarité mondiale, nous pouvons mettre un terme à trois épidémies dévastatrices – le sida, la tuberculose et le paludisme – qui ont des répercussions tragiques et profondes sur les plus vulnérables ».

Au cours des 10 dernières années, le Fonds mondial est devenu l’outil le plus puissant de lutte contre ces maladies mortelles, intervenant dans plus de 140 pays. La France, en tant que deuxième pays contributeur du Fonds mondial depuis sa création en 2002, occupe un rôle central et doit montrer la voie aux autres pays. Le Président de la République a rappelé récemment que la santé mondiale était une priorité pour la France, mais sans prendre d’engagement financier pour le moment.

Il est temps que la France traduise ses paroles en actions et annonce le maintien – a minima – de sa contribution à hauteur de 1,08 milliards d’euros pour la période 2017-2019.

En tant que citoyens, vous avez le pouvoir de pousser les dirigeants à intensifier leurs efforts dans la lutte contre les maladies évitables. Signez la pétition !

 

Rejoignez le combat contre l'extrême pauvreté

Lorsque vous indiquez vos coordonnées, vous acceptez la politique de confidentialité de ONE, et notamment le transfert de vos informations aux serveurs de ONE.org aux Etats-Unis.

Vous souhaitez savoir comment vous pouvez nous aider dans notre combat contre l'extrême pauvreté ?

Inscrivez-vous pour recevoir les emails de ONE et rejoindre les millions de personnes qui agissent à travers le monde pour mettre fin à l’extrême pauvreté et aux maladies évitables. Nous ne nous demandons pas votre argent mais votre voix. Vous pouvez vous désinscrire à tout moment.
Privacy options
Vous êtes sur-e ? Si vous cliquez sur 'Oui', nous vous tiendrons informés des actions que vous pouvez mener pour faire avancer notre combat. Vous pouvez vous désinscrire à tout moment.

Lorsque vous indiquez vos coordonnées, vous acceptez la politique de confidentialité de ONE, et notamment le transfert de vos informations aux serveurs de ONE.org aux Etats-Unis.

You agree to receive occasional updates about ONE’s campaigns. You can désinscrire at any time.

Ce site est protégé par reCAPTCHA et la politique de confidentialité et les conditions d'utilisation de Google s'appliquent

Les billets récents