Les femmes et les filles

Rejoignez le mouvement contre la #PauvretéSexiste !

Rejoindre ONE

Rejoignez le combat contre l'extrême pauvreté

Aujourd’hui, cela ne vous aura pas échappé, c’est la Journée internationale des droits des femmes ! À cette occasion, ONE lance sa campagne phare « La pauvreté est sexiste », pour la 4ème année consécutive, en adressant une lettre ouverte aux dirigeants mondiaux.

Avec le soutien de ses membres aux quatre coins de la planète, ONE souhaite alerter les dirigeants sur la nécessité de défendre les droits des femmes et des filles, partout dans le monde.

En effet, ces derniers mois, de nombreux mouvements ont vu le jour pour dénoncer les injustices dont sont victimes les femmes au quotidien. La parole s’est libérée et des millions de femmes ont pris position et appelé au changement dans nos sociétés.

Cette mobilisation est d’une importance capitale pour faire avancer les droits de la moitié de l’humanité dans le monde entier et notamment dans les pays les plus pauvres où les femmes et les filles subissent de plein fouet les inégalités entre les sexes. En effet, celles-ci rencontrent plus de difficultés dans tous les domaines : sociaux, économiques, culturels et structurels.

Nos dirigeants doivent comprendre que le combat pour les droits des femmes et des filles est un enjeu qui transcende nos frontières et qu’il est indispensable qu’elles ne soient pas exclues des discussions : pour la jeune fille qui se voit refuser le droit à l’éducation au Sud Soudan, l’agricultrice qui ne peut pas être propriétaire des terres qu’elle cultive en Ouganda, la femme qui n’a pas accès à un compte bancaire au Tchad.

La pauvreté est sexiste et il est temps que cela change.


Voici le texte de la lettre ouverte.

Chers dirigeants mondiaux,

Cette année, pour la Journée internationale des droits des femmes, nous vous alertons.

Parce que 130 millions de filles ne peuvent pas aller à l’école.

Parce qu’un milliard de femmes n’ont pas accès à un compte bancaire.

Parce que 39 000 filles ont été mariées de force aujourd’hui.

Parce que les femmes, à travers le monde, sont toujours moins bien payées que les hommes, à travail égal.

Il n’existe aucun endroit sur terre où les femmes ont les mêmes opportunitésue les hommes. Et cette inégalité touche encore plus durement les femmes et les filles dans les pays les plus pauvres.

La pauvreté est sexiste.

Et nous ne resterons pas les bras croisés tant que ces femmes et ces filles seront tenues à l’écart.

Vous avez le pouvoir de changer le cours des choses.

Que ce soit lors des sommets du G7, du G20, de l’Union Africaine, ou lors de l’adoption de vos budgets nationaux, de nombreuses opportunités d’agir s’offriront à vous. Nous vous demanderons de prendre des engagements et nous veillerons à ce que vous les respectiez.  

Et si vous y parvenez, nous serons les premiers à saluer les progrès accomplis.

Nous continuerons à nous battre jusqu’à ce que toutes les femmes et les filles puissent vivre dans un monde juste et égalitaire.

L’égalité reste hors de portée si elle n’est pas à la portée de TOUS.

Ajoutez votre voix et rejoignez le mouvement ! Signez la lettre ouverte

 

Venez discuter

Lignes directrices pour les commentaires

Les billets récents