Préserver l’environnement et nourrir la population

Préserver l’environnement et nourrir la population

Rejoindre ONE

Rejoignez le combat contre l'extrême pauvreté

SDG2:NOHUNGER:BLOGSIZE2

Benedicto vit à Zeze – un petit village situé à l’ouest de la Tanzanie. Ses parents sont fermiers et pratiquent une agriculture de subsistance – une voie qu’il a lui-même toujours souhaité suivre.

« Jusqu’en 2004, nos cultures avaient un bon rendement, ce qui nous permettait de bien vivre » explique-t-il. Mais la mauvaise gestion des terres a mené à une baisse subite des récoltes. « La vie est devenue beaucoup plus difficile. Il était fréquent de ne pas avoir assez à manger ».

« Dans ces conditions, je ne pensais pas avoir un jour la chance d’aller à l’école secondaire, ce fut un véritable combat».

Il finit par réussir à se rendre à Iringa pour étudier. Une fois sur place, il fut impressionné par les investissements du gouvernement dans les routes et les services – en contraste avec ce qu’il avait l’habitude de voir à Zeze.

L’expérience lui a ouvert les yeux à plus d’un titre. Elle l’a aussi incité à militer et à œuvrer pour le changement.

SDG2:NOHUNGER:FBSHARE

A l’école, Benedicto était surnommé Lampard, d’après le footballeur anglais, célèbre pour la longueur de ses passes. « Je leur ai demandé pourquoi il m’avait surnommé ainsi ». Ils me répondirent : « C’est parce que tu fais de longues passes entre les repas, puisque tu ne peux pas te permettre de manger chaque jour ».

Suite à cette remarque, Benedicto fut encore plus déterminé à lutter contre les inégalités. De retour à Zeze, il lança un groupe coopératif appelé Mboni ya Vijana (MVG)— traduit du swahili, cela signifie « les yeux du sud »—pour mettre en œuvre sa vision.

Deux ans plus tard, Benedicto a réalisé son rêve de créer une communauté qui peut subvenir durablement à ses propres besoins grâce à la terre et à l’agriculture. Son but et son inspiration, c’est de nourrir la terre pour la rendre apte à la production, d’investir dans des cultures adaptées aux conditions locales et de créer des activités permettant d’augmenter les revenus de la communauté tout en respectant l’environnement, notamment en abandonnant la méthode de la terre brûlée.

Il a généreusement prêté des terres aux membres du groupe qui n’en avaient pas et a acheté des équipements de camping pour créer des camps où les jeunes peuvent travailler, discuter et faire des projets ensemble.

Mboni ya Vijana a déjà fait pousser avec succès de nouvelles cultures de rente comme les moringas, les tournesols et les bananes. Le groupe distribue également des graines gratuites à tous ceux qui sont intéressés dans le village. Il a installé 60 ruches et même construit un centre de stockage sur une terre donnée par le village.

SDG2:NOHUNGER:BLOGSIZE

« Je rêve d’un village dans lequel la population subvient elle-même à ses besoins en alimentation, dispose d’un bon accès à l’eau et à des vêtements de rechange, à l’éducation, à la médecine, et a une attitude positive à l’égard de l’innovation » explique Benedicto. « Je veux que la population ait envie d’essayer de nouvelles idées pour améliorer sa vie quotidienne, par exemple des fourneaux de cuisine plus efficaces, la récupération de l’eau ou la diversification des cultures rémunératrices ».

Son envie d’enseigner l’agriculture durable et la préservation de l’environnement est déjà couronnée de succès incontestables, puisque les villageois voient leurs terres revenir à la vie.

Cette histoire s’inscrit dans l’Objectif de développement durableZéro Faim“.

Rejoignez le combat contre l'extrême pauvreté

Lorsque vous indiquez vos coordonnées, vous acceptez la politique de confidentialité de ONE, et notamment le transfert de vos informations aux serveurs de ONE.org aux Etats-Unis.

Vous souhaitez savoir comment vous pouvez nous aider dans notre combat contre l'extrême pauvreté ?

Inscrivez-vous pour recevoir les emails de ONE et rejoindre les millions de personnes qui agissent à travers le monde pour mettre fin à l’extrême pauvreté et aux maladies évitables. Nous ne nous demandons pas votre argent mais votre voix. Vous pouvez vous désinscrire à tout moment.
Privacy options
Vous êtes sur-e ? Si vous cliquez sur 'Oui', nous vous tiendrons informés des actions que vous pouvez mener pour faire avancer notre combat. Vous pouvez vous désinscrire à tout moment.

Lorsque vous indiquez vos coordonnées, vous acceptez la politique de confidentialité de ONE, et notamment le transfert de vos informations aux serveurs de ONE.org aux Etats-Unis.

You agree to receive occasional updates about ONE’s campaigns. You can désinscrire at any time.

Ce site est protégé par reCAPTCHA et la politique de confidentialité et les conditions d'utilisation de Google s'appliquent