ONE soutient l’initiative citoyenne européenne sur la transparence des sociétés écrans

ONE soutient l’initiative citoyenne européenne sur la transparence des sociétés écrans

Rejoindre ONE

Rejoignez le combat contre l'extrême pauvreté

ONE mène campagne depuis plusieurs années pour lutter contre la corruption et l’évasion fiscale qui font perdre au moins mille milliards de dollars chaque année aux pays en développement.

Notre arme la plus efficace contre ces pratiques frauduleuses : la transparence.

C’est pourquoi ONE soutient l’initiative citoyenne européenne « Pour une Europe plus juste, neutralisons les sociétés écrans » lancée par la Plateforme Paradis fiscaux et judiciaires. Son objectif est de lutter contre les flux financiers illicites en « Introduisant dans un instrument juridique du droit des sociétés des mesures visant à assurer la transparence des personnes morales et des constructions juridiques. »

Pourquoi cette mobilisation ?

Depuis 2013, nous demandons aux dirigeants de mettre fin à l’opacité des sociétés écrans et des trusts, utilisées dans plus de 70% des grands cas de corruption dans le monde. Ces structures ont pour principe de cacher l’identité de celui qui en bénéficie réellement. Ainsi elles permettent à quiconque de blanchir de l’argent issu de la corruption, de l’évasion fiscale mais aussi de la drogue, du terrorisme ou du trafic d’êtres humains, et cela en toute impunité.

C’est pourquoi nous demandons, auprès d’autres ONG, de mettre en place des registres publics de ces bénéficiaires réels de toutes les sociétés et des trusts. C’est une solution facile et peu coûteuse pour combattre ces fléaux.

Pourquoi maintenant ?

Cette campagne que nous menons à l’échelle française et européenne a déjà porté quelques fruits mais la transparence totale n’est pas encore acquise.

L’Union européenne a adopté en décembre dernier une directive anti-blanchiment d’argent qui impose la constitution de ces registres mais elle ne contraint pas les Etats à les rendre publics.

Et c’est là que le bât blesse. Sans accès public à cette information, il est plus difficile de pouvoir contrôler l’information et impossible pour d’autres pays hors de l’Union européenne d’y avoir accès.

Or les pays en développement subissent ces fléaux de plein fouet et il n’est pas exagéré de dire que l’argent qui s’échappe des pays les plus pauvres est le plus souvent blanchi à travers des sociétés écrans basés non pas en Afrique mais dans les Iles vierges britanniques, au Delaware ou à Chypre. Ils ont donc besoin de savoir si leurs ressortissants se cachent derrière ses structures opaques pour pouvoir récupérer l’argent dont ils ont tant besoin pour financer leur système de santé ou des écoles.

C’est pour imposer cette transparence cruciale que ONE soutient l’initiative citoyenne européenne « Pour une Europe plus juste, neutralisons les sociétés écrans ».

Comment ça marche une initiative citoyenne européenne ?

Cette initiative citoyenne européenne est une invitation faite à la Commission européenne de mettre en place un règlement qui obligerait tous les sociétés et les trusts à rendre publics leurs bénéficiaires. L’initiative doit être soutenue par au moins un million de citoyens européens issus d’au moins sept pays différents parmi les 28 de l’Union européenne.

L’enjeu est maintenant de réunir ce million de signatures de citoyens européens d’ici à octobre prochain !

Pour ajouter votre voix, cliquez ici : http://www.transparencyforall.org/

Rejoignez le combat contre l'extrême pauvreté

Lorsque vous indiquez vos coordonnées, vous acceptez la politique de confidentialité de ONE, et notamment le transfert de vos informations aux serveurs de ONE.org aux Etats-Unis.

Vous souhaitez savoir comment vous pouvez nous aider dans notre combat contre l'extrême pauvreté ?

Inscrivez-vous pour recevoir les emails de ONE et rejoindre les millions de personnes qui agissent à travers le monde pour mettre fin à l’extrême pauvreté et aux maladies évitables. Nous ne nous demandons pas votre argent mais votre voix. Vous pouvez vous désinscrire à tout moment.
Privacy options
Vous êtes sur-e ? Si vous cliquez sur 'Oui', nous vous tiendrons informés des actions que vous pouvez mener pour faire avancer notre combat. Vous pouvez vous désinscrire à tout moment.

Lorsque vous indiquez vos coordonnées, vous acceptez la politique de confidentialité de ONE, et notamment le transfert de vos informations aux serveurs de ONE.org aux Etats-Unis.

You agree to receive occasional updates about ONE’s campaigns. You can désinscrire at any time.

Ce site est protégé par reCAPTCHA et la politique de confidentialité et les conditions d'utilisation de Google s'appliquent