Nos activistes ont demandé “Des progrès, pas des promesses” aux ministres de l’égalité femmes-hommes
Que font nos membres?

Nos activistes ont demandé “Des progrès, pas des promesses” aux ministres de l’égalité femmes-hommes

Rejoindre ONE

Rejoignez le combat contre l'extrême pauvreté

Le 8 mars, à l’occasion de la Journée internationale des droits des femmes, ONE publiait une lettre ouverte inédite pour exiger de réels progrès dans le combat contre les inégalités de genre. Depuis, nous faisons campagne sans relâche pour nousassurer qu’ils agissent dans ce sens.

Le sommet du G7 se tiendra en août, mais les négociations entre les sept pays vont déjà bon train. Le 10 mai, les ministres de l’égalité femmes-hommes de la France, du Canada, du Royaume Uni, de l’Italie, des Etats-Unis, de l’Allemagne et du Japon se sont réunis à Paris pour discuter de leurs priorités pour lutter contre les inégalités… et les activistes de ONE se sont infiltrés dans leurs discussions !

Sur internet

Plus de 131 000 personnes, à travers le monde, ont déjà signé notre lettre ouverte, et la plupart d’entre eux – et d’entre vous ! – ont également assailli les réseaux sociaux pour envoyer des messages aux ministres de l’égalité femmes-hommes. Le message ? Nous voulons voir de vrais progrès pour les femmes et les filles partout dans le monde. Les grandes promesses ne suffisent plus.

Durant la réunion ministérielle, des milliers de personnes ont interpellé les ministres sur Facebook et Twitter. Et ce message a été relayé par… Marlène Schiappa elle-même ! Pas mal, non ?

Sur place

Les jeunes Ambassadeurs de ONE se sont retrouvés devant l’UNESCO, où avait lieu la réunion des ministres, avec des pancartes affichant les messages clé de la lettre ouverte. Les parisiens du quartier, les touristes, et les centaines de participants au Sommet Women 7 – organisé en marge de la réunion des ministres – n’ont pas pu passer à côté !

A l’intérieur du bâtiment, Aya Chebbi, la jeune activiste tunisienne, représentante de la jeunesse auprès de l’Union Africaine, et aussi porte-parole et co-signataire de la lettre ouverte de ONE, était invitée à participer à une table ronde sur la diplomatie féministe. Une belle opportunité pour cette experte de l’égalité entre les femmes et les hommes !

Elle a ainsi pu parler de son histoire et des raisons qui font d’elle une activiste féministe. Elle a aussi eu l’occasion d’avancer des propositions pour aider à construire un monde plus juste et plus égalitaire, pour donner aux femmes plus de pouvoir et plus de représentation dans les instances de décision, et pour mettre fin aux violences faites aux femmes. Une vraie source d’inspiration pour toutes et tous !

“Je suis l’une des 45 activistes de 15 pays africains ayant co-signé la lettre ouverte de ONE pour demander aux dirigeants politiques d’arrêter de faire des promesses dans le vide et d’enfin agir pour les femmes et les filles vivant dans l’extrême pauvreté.” a-t-elle déclaré. “En tant qu’activistes, nous oeuvrons tous les jours pour améliorer la condition des femmes qui nous entourent. Mais les dirigeants politiques doivent aussi jouer leur rôle, parce qu’ils se sont engagés à en finir avec les inégalités entre les femmes et les hommes d’ici à 2030.”

Les résultats

A la fin de cette journée bien remplie, les jeunes Ambassadeurs, Aya, et l’actrice belge Déborah François – qui soutient ONE dans ce combat et marraine du programme des jeunes Ambassadeurs – ont remis la lettre ouverte à Marlène Schiappa et à ses homologues des Etats-Unis, du Canada et du Royaume-Uni. Ils ont pu échanger sur l’importance du G7 cet été à Biarritz pour obtenir des mesures concrètes et discuter des propositions de ONE pour y parvenir.

Cette réunion ministérielle n’est qu’un premier pas sur la route vers le sommet du G7. Les prochaines étapes seront clés : les réunions des Sherpas – les négociateurs – en juin, une réunion des ministres de l’Education et des ministres du Développement début juillet, puis la réunion des ministres des Finances un peu plus tard dans le mois. Autant d’occasions de faire entendre notre voix auprès des dirigeants ! Il nous reste 3 mois avant Biarritz, la mobilisation va s’accélérer !

Vous voulez rejoindre notre combat pour l’égalité entre les femmes et les hommes ? Signez vous aussi la lettre ouverte !

 

Venez discuter

Lignes directrices pour les commentaires

Les billets récents