Lutte contre le VIH/Sida : 10 choses à savoir

Lutte contre le VIH/Sida : 10 choses à savoir

Rejoindre

Rejoignez le combat contre l'extrême pauvreté

Ce blog et cette infographie ont été traduits en Français par Lucrèce Akouango, chargée de mission plaidoyer et recherche, et Mathilde Casper, stagiaire plaidoyer chez ONE

Selon la façon dont on voit les choses, les nouvelles données sur l’épidémie du sida racontent deux histoires très différentes. D’un côté, le monde a gagné de nombreuses batailles face au VIH/Sida : en 2016 seulement, il y a eu plus de personnes qui bénéficiaient du traitement contre le sida par rapport à toutes les années précédentes. De l’autre côté, beaucoup trop de personnes continuent à être infectées par le virus, et les financements des bailleurs internationaux ne cessent de diminuer.

Voici un tour d’horizon en 10 faits – 5 qui sont de bonnes nouvelles et 5 qui mettent en avant les défis qu’il nous reste à relever. Si vous souhaitez en apprendre davantage, n’hésitez pas à consulter l’infographie ci-dessous (ou dans ce PDF) pour découvrir l’histoire qui se cache derrière chacun de ces chiffres.

Le traitement

  • Pour la toute première fois, plus de la moitié des personnes qui ont besoin d’un traitement contre le sida en bénéficie – soit 19,5 millions de personnes qui ont accès aux soins nécessaires pour mener une vie saine et productive.
  • 17 millions de personnes vivant avec le VIH n’ont toujours pas accès au traitement dont elles ont besoin.

De nouvelles infections

  • 2016 marque l’année où le nombre d’infections liées au VIH a été le moins important depuis 1990.
  • Trois personnes sont infectées par le virus du sida chaque minute. Ce qui représente 1,8 million de personnes dans le monde au cours de la dernière année. Et les jeunes femmes représentent les deux tiers des nouvelles infections chez les jeunes en Afrique subsaharienne.

Le financement

  • Les pays qui sont les plus touchés par le VIH dépensent davantage de ressources pour lutter contre la maladie qu’auparavant.
  • Les investissements des pays donateurs dans la lutte contre le sida ont diminué pour la deuxième année consécutive. Par rapport à l’objectif de 2020, il manque toujours 7 milliards de dollars si nous souhaitons mettre fin au sida, une bonne fois pour toutes.

Ce que l’avenir nous réserve

  • De nouveaux outils de prévention prometteurs sont en cours de développement – à l’image d’un médicament injectable pour une prévention durable et un vaccin contre le VIH. Bien qu’il faudra du temps pour que ces outils soient pleinement développés, testés et distribués, leur potentiel est immense et pourrait considéralement accélérer les progrès faits dans la lutte contre le VIH/Sida.
  • Le moindre recul dans la lutte contre le sida pourrait se traduire par une résurgence de la maladie, à mesure que la population africaine augmente. Le nombre de jeunes en Afrique subsaharienne croît plus rapidement que dans n’importe quelle autre région du monde, et cette population est particulièrement vulnérable face à la maladie.

Alors, comment l’histoire se terminera-t-elle?

Le dénouement dépendra notamment de la volonté politique de nos dirigeants mondiaux. Pour faire en sorte que chaque personne puisse bénéficier des soins et traitements nécessaires, ils doivent agir pour combler le manque de financements, encourager les solutions innovantes et renforcer les systèmes de santé. Le moindre pas en arrière compromettrait tous les progrès durement accomplis au cours des dix dernières années.

 

 

Venez discuter

Lignes directrices pour les commentaires