Aide au développement

L’Europe doit choisir un avenir sans pauvreté

Rejoindre ONE

Rejoignez le combat contre l'extrême pauvreté

Le budget de l’Union européenne des 7 prochaines années est actuellement en cours de négociation entre nos dirigeants européens. Ils ont une décision cruciale à prendre, qui aura un impact sur l’avenir de millions de personnes. En effet, ils vont devoir décider du montant qui sera alloué pour éradiquer l’extrême pauvreté d’ici à 2030.

Pour définitivement mettre fin à ce fléau, l’Europe doit augmenter son budget d’aide au développement à hauteur de 140 milliards d’euros notamment en allouant 0,7% de leur revenu national brut à ce budget, un engagement de longue date.      

Retour sur un début de mobilisation à la sauce ONE :

Vous le savez, chez ONE, si on se mobilise au quotidien, c’est dans ce seul et unique but : mettre fin à l’extrême pauvreté. Parce que c’est une question de justice, tout simplement. Les négociations budgétaires européennes qui ont commencé en mai à Bruxelles représentent une opportunité unique d’y parvenir. C’est pourquoi ONE mène depuis quelques mois une campagne avec ses membres et ses jeunes Ambassadeurs. Retour sur les étapes-clés de cette mobilisation :

1. Début mai, la Commission européenne a présenté sa proposition pour ce prochain budget pluriannuel : 123 milliards d’euros pour couvrir toutes les priorités extérieures de l’UE, dont son aide aux pays en développement. Un budget bien en-deçà des 140 milliards d’euros nécessaires pour être sur la bonne voie et éradiquer l’extrême pauvreté. Face à cette proposition insuffisante, ONE a lancé une pétition pour interpeller les dirigeants européens sur la nécessité d’augmenter l’aide européenne. À ce jour, elle a récolté plus de 46 000 signatures ! 

2. Sur la base de cette proposition de la Commission européenne, les Chefs d’Etats se sont réunis ensuite pour le Conseil européen à Bruxelles. La veille de cette réunion, un idée avait fuité : utiliser le budget d’aide au développement à des fins de politiques migratoires alors que ce budget doit servir exclusivement à lutter contre l’extrême pauvreté. Les jeunes Ambassadeurs de ONE se sont donc massivement mobilisés sur Twitter pour interpeller les chefs d’Etats de l’UE. Leurs tweets ne sont pas passés inaperçus : le lendemain, cette idée ne figurait plus parmi les conclusions du Conseil !

3. Cette première victoire ne nous a cependant pas fait perdre de vue notre objectif principal : s’assurer que l’Europe tienne son engagement des 0,7%! Pour y parvenir, le Parlement européen est un acteur clé dans les négociations. 29 jeunes Ambassadeurs de ONE, venus de 6 pays différents, se sont donc rassemblés à Bruxelles pour convaincre les députés européens de voter pour inclure l’objectif des 0,7% dans leur rapport intermédiaire de novembre sur le budget des 7 prochaines années de l’UE. Au total, nos supers activistes ont décroché 25 rendez-vous dans 5 langues différentes avec 27 élus ou leurs collaborateurs, représentant 7 groupes politiques différents ! Et parmi eux, deux personnalités particulièrement influentes pour notre combat, puisqu’ils sont en charge de la rédaction de la position du Parlement européen : Isabelle Thomas et Jan Olbrycht, les deux co-rapporteurs. Ils ont tous les deux salué la détermination de nos jeunes Ambassadeurs. La première a en effet tweeté la photo de leur rencontre et le deuxième a dit : “Je pense qu’il est d’une importance capitale que les jeunes Ambassadeurs de ONE essaient de nous pousser nous, hommes politiques, à prendre des décisions qui vont contribuer à réduire l’extrême pauvreté dans le monde.”

Les jeunes Ambassadeurs européens réunis pour demander aux dirigeants européens d’augmenter le budget d’aide au développement de l’UE à hauteur de 140 milliards d’euros !

 

Les jeunes Ambassadeurs de ONE avec Jan Olbrycht, co-rapporteur

Près d’une centaine de tweets ont été envoyés par les jeunes Ambassadeurs de ONE durant cette journée de mobilisation à Bruxelles et de nombreux médias se sont intéressés à leur action. Notre jeune Ambassadrice française Marie a même donné une interview sur France 3 pour parler de ce combat :

Lors de leur rencontre avec nos bénévoles, de nombreux élus ont pris l’engagement de voter en faveur des 0,7% lors du vote de leur rapport intermédiaire en novembre. Pour s’assurer qu’ils respectent cet engagement et pour convaincre les autres élus européens de suivre leur exemple, les jeunes Ambassadeurs de ONE se sont encore mobilisés sur Twitter la veille du vote !

Résultat : le Parlement européen a voté l’amendement qui nous intéressait, celui visant à inclure l’objectif des 0,7% dans son rapport intermédiaire. Une victoire de taille, et un signal fort envoyé aux Chefs d’Etat qui devront statuer sur ce budget en 2019. 

4. Mi-décembre, une petite délégation de jeunes Ambassadeurs a eu l’opportunité d’être officiellement invitée à une réunion entre les représentants des 27 Etats membres de l’UE travaillant spécifiquement sur les questions de développement. Une nouvelle occasion pour nos supers activistes de pouvoir influencer la position des Etats membres sur le prochain budget européen !

” Nous avons eu la chance d’échanger avec des experts du développement qui étaient globalement très en phase avec les demandes des jeunes Ambassadeurs de ONE. Une des mesures dont nous avons particulièrement discuté est l’idée de mettre les jeunes au cœur des politiques de développement, en tant que population cible, mais également en tant qu’acteurs participants au processus d’élaboration et de mise en place de ces politiques. ” – Claire, jeune Ambassadrice française

Prochaine étape : 2019 !

Oui, les négociations du budget prennent du temps, beaucoup de temps… Nous avons déjà franchi des étapes importantes et gagné des victoires significatives pour que le prochain budget de l’UE soit à la hauteur des enjeux actuels, notamment ceux qui concernent les populations vivant dans les pays les plus pauvres.

Mais à l’heure actuelle, notre objectif principal n’est toujours pas atteint. Il va y avoir encore de nombreuses négociations notamment au sein du Conseil européen (les Chefs d’Etats). Nous avons déjà mené de multiples actions pour les interpeller. Plus de 8 400 membres de ONE ont envoyé des mails à Emmanuel Macron et aux autres chefs d’Etat et des centaines de tweets ont été envoyés par nos jeunes Ambassadeurs, partout en Europe.

Forts de ces multiples voix, notre mouvement prend de l’ampleur et nous allons continuer à nous mobiliser, avec vous à nos côtés! Nous allons avoir encore besoin de votre soutien dans les prochains mois. Alors restez connectés ! Un grand merci à tous ceux qui ont fait entendre leur voix et en attendant, n’hésitez pas à partager ce blog.

 

Venez discuter

Lignes directrices pour les commentaires

Les billets récents