Les jeunes Ambassadeur.rices déferlent aux Déferlantes !
Que font nos membres?

Les jeunes Ambassadeur.rices déferlent aux Déferlantes !

Rejoindre ONE

Rejoignez le combat contre l'extrême pauvreté

Ce billet de blog a été rédigé par Vanessa, jeune Ambassadrice (JA) de ONE en Corse. Les jeunes Ambassadeurs.rices ont fait campagne sur plusieurs festivals cet été en vue du Fonds mondial de lutte contre le sida, la tuberculose et le paludisme. Voici le 2ème d’une série de billets de blogs qui met en images leur mobilisation. 

Pour la 12ème édition du festival des Déferlantes Sud de France, du 5 au 9 juillet 2019, nous étions 10 jeunes Ambassadeur.rices au taquet pour continuer notre lutte contre l’extrême pauvreté et les maladies évitables. 

Le paludisme, la tuberculose et le sida sont des maladies de la pauvreté puisqu’avec de la prévention et un accès aux soins, elles peuvent être évitées. Cette double peine est notre combat et la raison de notre présence à cette édition. 

Sous la chaleur écrasante d’Argelès-sur-Mer, nous avons monté notre jolie tente ONE remplie de goodies, de ballons roses et de pancartes assorties. On avait une place de choix, on ne voyait que nous ! Alors dès le premier jour, des curieux de tous les âges et de tous les horizons nous ont sollicité.e.s pour découvrir notre organisation et nos combats.

Beaucoup de personnes  se sont prises au jeu de notre quiz, composé de 5 questions, qui soulignait les faits et les chiffres liés aux maladies évitables. C’est par cette sensibilisation que nous cherchons à mobiliser les voix citoyennes.

Le saviez-vous ? La France est le 2ème pays donateur le plus important du Fonds mondial de lutte contre le sida, la tuberculose et le paludisme, après les Etats Unis.

Pancartes et iPads en mains, nous avons aussi arpenté le festival afin de discuter avec tous les festivalier.ère.s. Le but étant de rencontrer et de sensibiliser un maximum de personnes, de partager des idées et d’avoir des conversations au sujet de ces maladies et de la lutte contre l’extrême pauvreté. Nous avons remporté un franc succès ! La bonne humeur des festivaliers était au rendez-vous et nous eu des échanges très intéressants avec la majorité d’entre eux.

Ce que l’on retient ? Toutes et tous étaient effaré.e.s d’apprendre que la crise du sida n’appartient pas encore au passé. 

Face à leur envie de faire bouger les choses, nous les avons invité.e.s à signer notre lettre ouverte destinée aux dirigeants mondiaux pour demander plus d’action dans la lutte contre le sida.

En octobre à Lyon, a lieu la reconstitution du Fonds mondial de lutte contre le sida, la tuberculose et le paludisme. Organisée en France, nous aimerions que notre pays montre l’exemple et encourage les dirigeants et les entreprises partenaires à contribuer à ce Fonds mondial afin d’obtenir 14 milliards de dollars pour sauver 16 millions de vies

Pour les plus activistes, nous proposions également d’envoyer une carte postale au Président Emmanuel Macron qui lui sera transmise en mains propres lors de cette reconstitution.

Après l’effort, le réconfort : comme tous les ans, pour les personnes ayant signé la pétition, nous proposions de jolis tatouages, des badges et des stickers aux plus frileux. 

Cette année, avec Yacine, nous avons également eu la chance d’être interviewés par une chaîne de TV dédiée au festival : One Live TV.

Tous les soirs, cette chaîne propose des émissions en direct sur le programme de la journée et met en lumière les différents acteurs du festival. Nous avons eu l’opportunité de revenir sur notre parcours chez ONE en tant que jeunes Ambassadeur.rice, de parler de nos engagements et des choses qui nous animent mais surtout de parler simplement de nous. 

Cette année notre ONG a été très bien représentée au festival : des pantalons de scènes aux écrans de retransmission…nous étions partout ! Nous tenons à remercier chaleureusement ce festival pour l’accueil et la représentation qu’il nous a donnés. Les Déferlantes, c’était le feu ! 

Vivement l’année prochaine pour de nouvelles mobilisations et rencontres enrichissantes en faveur de la lutte contre l’extrême pauvreté. Le combat continue et c’est un plaisir de le mener avec vous. 

Venez discuter

Lignes directrices pour les commentaires

Les billets récents