Le pouvoir des images pour montrer l’urgence de mettre fin à l’extrême pauvreté

Le pouvoir des images pour montrer l’urgence de mettre fin à l’extrême pauvreté

Rejoindre ONE

Rejoignez le combat contre l'extrême pauvreté

Le concours de photographie #EndPoverty, initié par le magazine National Geographic, nous rappelle une fois de plus le pouvoir des images. Cette campagne a permis de mettre en lumière des témoignages essentiels d’une réalité souvent peu représentée dans les médias.

Fetching Water M. Hafiz

Sur son blog communautaire d’amateurs de photo, le magazine propose régulièrement à ses lecteurs de soumettre leurs clichés sur différentes thématiques, à travers des « Hashtag challenges ». A la clé, des conseils prodigués par les photographes professionnels du célèbre journal, la publication des clichés et parfois même, la rédaction d’un article.

Leather Dry Antonio Pellicano

Pour cette campagne, le journal s’est associé à la Banque mondiale pour qui l’élimination de la pauvreté est une « mission première ». L’institution s’est fixée deux objectifs : « l’objectif de mettre fin à l’extrême pauvreté vise, selon la cible fixée par la Banque mondiale, à réduire à 3 % la proportion de personnes vivant avec moins de 1,25 dollar à l’horizon 2030. Quant au second objectif qui consiste à promouvoir une prospérité partagée, il s’agit de favoriser, dans chaque pays, la croissance des revenus de 40 % dans les pays les les plus pauvres». En savoir plus sur les nouveaux objectifs de la Banque mondiale (document disponible uniquement en anglais).

Onion Harvest Debasish Ghosh

Ainsi, National Geographic explique avoir souhaité faire « réfléchir à ce que représente la pauvreté. Cela peut être de manquer de nourriture, ne pas avoir d’abris pour dormir, ne pas avoir accès à des soins médicaux quand on en a besoin ou ne pas pouvoir se permettre de payer le chauffage l’hiver. La pauvreté peut être une conséquence de l’exclusion sociale. La pauvreté et le manque d’opportunité vont souvent de paire. » Les images les plus marquantes ont été sélectionnées par la photographe Erika Larsen en vue de les exposer au siège de la Banque mondiale, à Washington.

Pouring Grain Valerie Cheung

Le concours qui s’est achevé le 22 juillet a coïncidé avec la sortie du Rapport 2015 des Objectifs du Millénaire pour le développement. Selon le rapport, environ un milliard de personnes sont sorties de l’extrême pauvreté et des progrès sans précédent ont été réalisés depuis 15 ans. Au plan mondial, le nombre de personnes vivant avec moins de 1,25 dollar (environ 1,10 euro) a diminué de plus de moitié, passant de 1,9 milliard en 1990 à 836 millions en 2015. Mais c’est toujours près d’1 milliard de citoyens qui se battent pour arriver à joindre les deux bouts.

Pour contribuer à mettre fin à l’extrême pauvreté, les dirigeants politiques des pays riches doivent respecter leur engagement d’allouer 0,7% de leur richesse nationale à l’aide au développement. Et la moitié de cette aide devrait aller aux pays les moins avancés (PMA).

Si vous aussi, vous faites partie des millions de citoyens qui se soucient du sort des populations les plus vulnérables, envoyez une carte postale à François Hollande pour l’encourager à allouer 50% de l’aide aux pays les plus pauvres. Votre participation est plus qu’un symbole. Merci.

France-ODA-Postcard-email

Crédits photo en une du BLOG : Tierney Farrell / National Geographic Your Shot.

Ce post a été inspiré par un article de Cameron Keady, de l’édition américaine du Huffington Post, et adapté de l’anglais par Marie Vabre, assistante Campagnes chez ONE France.

Venez discuter

Lignes directrices pour les commentaires