La semaine de la vaccination : saluons les progrès accomplis !

Comme vous le savez, il y a dix jours, nous lancions notre pétition en faveur des vaccins « sauvons 4 millions de vies d’ici 5 ans » et naturellement, les vaccins étaient au cœur des débats dans les bureaux de ONE. Et cette semaine, nos discussions étaient à l’honneur à l’occasion de la semaine européenne de la vaccination !

Du 26 avril au 2 mai, toutes les régions françaises et un réseau de partenaires se sont mobilisés pour sensibiliser et informer le grand public et les professionnels de la santé sur les bienfaits de la vaccination, particulièrement dans les pays pauvres.

Quant à vous, vous avez encore trois jours pour vous en réjouir et agir !

Vous pensez peut-être que la vaccination n’est pas la chose la plus réjouissante jamais annoncée. Et pourtant…L’année 2010 a vu de grands progrès dans le domaine de la santé, grâce notamment à la vaccination au plan mondial, malgré les catastrophes naturelles auxquelles nous avons dû faire face. Un petit rappel des faits:

  • L’année a commencé avec un tremblement de terre dévastateur en Haïti. L’Organisation mondiale de la Santé (OMS), en collaboration avec les autorités locales, les organismes des Nations Unies et les partenaires humanitaires, ont trouvé des réponses rapides aux situations d’urgence. Ensemble, ils ont réussi à établir un système de surveillance pour détecter les cas de rougeole, de diphtérie, de méningite et de polio en vue de traiter les personnes les plus exposées aux risques grâce aux vaccins.
  • En 2010, la Fondation Bill & Melinda Gates a décidé d’engager 10 milliards de dollars sur les dix prochaines années pour les vaccins en vue de soutenir la recherche et favoriser l’accès aux vaccins dans les pays les plus démunis. L’objectif étant, sur le long terme, de les mettre à disposition à des prix abordables.
  • De plus, les enfants sont plus vaccinés que jamais, et 2010 le prouve. Les cas de polio ont été réduits de 98%, et plus d’enfants ont accès aux vaccins qui les protègent de deux maladies mortelles : la pneumonie et la diarrhée. Le Nicaragua, premier pays à bénéficier d’un financement de l’Alliance mondiale pour les vaccins et l’immunisation (GAVI) pour le vaccin anti-pneumococcique, a introduit ce vaccin dans son programme national de vaccination. Le Burkina Faso est, lui, devenu le premier pays à introduire le vaccin contre la méningite à l’échelle nationale.

Cependant, malgré ces progrès, environ 23 millions d’enfants dans le monde n’ont toujours pas accès aux programmes de vaccination les plus basiques.

C’est pourquoi nous devons continuer à nous mobiliser ! A seulement 4 ans de l’échéance de 2015 pour atteindre les Objectifs du Millénaire pour le Développement, nos gouvernements doivent accorder une importance particulière à la santé infantile. Les solutions existent, et la vaccination en fait partie !

Appuyons nous sur les faits positifs pour agir. Signez notre pétition pour contribuer à sauver 4 millions de vie d’ici 5 ans. La semaine de la vaccination est une bonne occasion pour en parler à votre entourage !

Et n’oubliez pas, de nombreux progrès ont été réalisés, et cette semaine vaut vraiment la peine d’être célébrée.

Rejoindre ONE

Rejoignez le combat contre l'extrême pauvreté

Rejoignez le combat contre l'extrême pauvreté

Lorsque vous indiquez vos coordonnées, vous acceptez la politique de confidentialité de ONE, et notamment le transfert de vos informations aux serveurs de ONE.org aux Etats-Unis.

Vous souhaitez savoir comment vous pouvez nous aider dans notre combat contre l'extrême pauvreté ?

Inscrivez-vous pour recevoir les emails de ONE et rejoindre les millions de personnes qui agissent à travers le monde pour mettre fin à l’extrême pauvreté et aux maladies évitables. Nous ne nous demandons pas votre argent mais votre voix. Vous pouvez vous désinscrire à tout moment.
Privacy options
Vous êtes sur-e ? Si vous cliquez sur 'Oui', nous vous tiendrons informés des actions que vous pouvez mener pour faire avancer notre combat. Vous pouvez vous désinscrire à tout moment.

Lorsque vous indiquez vos coordonnées, vous acceptez la politique de confidentialité de ONE, et notamment le transfert de vos informations aux serveurs de ONE.org aux Etats-Unis.

Vous recevrez occasionnellement des informations sur nos campagnes. Vous pouvez vous désinscrire à tout moment.

Ce site est protégé par reCAPTCHA et la politique de confidentialité et les conditions d'utilisation de Google s'appliquent