La liste des « mauvais élèves » en 2015 selon ONE !

La liste des « mauvais élèves » en 2015 selon ONE !

Rejoindre ONE

Rejoignez le combat contre l'extrême pauvreté

Après la liste des « superstars » du développement, voici celle des « mauvais élèves » de l’année 2015, pour n’en citer que quelques uns.

En janvier, la Suède et le Japon nous ont laissés tomber

Après 8 mois de mobilisation des membres de ONE (qui sont bien sûr dans notre liste des champions!), on était impatients de savoir quel montant chaque pays allait promettre à GAVI, l’Alliance du Vaccin.

7,5 milliards de dollars ont été promis sur les cinq prochaines années, permettant à Gavi de financer l’immunisation de 300 millions d’enfants supplémentaires et donc de sauver cinq à six millions de vies en plus ! Mais il y a aussi eu des déceptions…

La Suède nous a laissés tomber en ne promettant que 1,5 milliards de SEK – moins que l’an dernier. Pire encore, le Japon a promis 0 – particulièrement décevant, d’autant plus qu’il accueille le sommet du G7 l’an prochain.

L’Australie a réduit son aide extérieure

Des coupes prévues dans le budget fédéral de 2015 verront l’aide au développement relative au revenu de l’Australie chuter au plus bas depuis la création d’un programme d’aide officiel il y a plus de 40 ans. Le budget APD de l’Australie a été coupé de 1 milliard de dollars au cours de cette année financière et sera coupé de nouveau chaque année jusqu’en 2017-18.

Martin Shrkeli

Le PDG de Turing Pharmaceuticals a acheté les droits du Daraprim, un médicament utilisé pour traiter ceux qui ont des systèmes immunitaires défaillants à cause de maladies comme le VIH. Il a ensuite augmenté le prix du médicament de 5 000%. Après avoir été critiqué par des groupes médicaux, des experts en santé et des candidats à la présidence des Etats-Unis des deux partis politiques principaux, l’homme de 32 ans a promis de diminuer le prix de ses gélules, mais sans spécifier de prix. Il apparaît maintenant que Turing Pharmaceuticals ne diminuera pas ce prix puisque cela « n’aurait aucun impact bénéfique pour les patients » et pour citer Shrkeli, qui tente de s’attirer notre sympathie ; « nous devons faire du profit ».

Shrkeli a récemment démissionné de son poste de PDG de Turing Pharmaceuticals et a été arrêté pour des ‘irrégularités financières’ alors qu’il était gestionnaire d’un fonds spéculatif. Le karma aurait-il fait le travail pour nous ?

Le Ministère britannique des Affaires étrangères et du Commonwealth (FCO) et le Ministère de la Défense (MoD)

Ces départements gouvernementaux sont classés « mauvais » ou « très mauvais » dans le dernier index de Publiez ce que vous Payez sur la transparence de l’aide. Nous souhaitons que le gouvernement s’engage à ce que tous les départements soient classés « bon » ou « très bon » d’ici à 2020. Soyons donc vigilants pour voir comment ils s’en tireront en 2016.

Les sociétés-écran et les compagnies pétrolières américaines

Le gouvernement a échoué dans la mise en place de mesures significatives en vue d’éradiquer les sociétés-écran. Ce sont des entités secrètes qui permettent aux individus malhonnêtes et corrompus de voler de l’argent aux pays pauvres avec peu de chances d’être repérés. De plus, beaucoup de compagnies pétrolières américaines poursuivent leurs efforts visant à faire échouer la potentielle loi sur la transparence. Si cette dernière venait à être votée, elle donnerait aux citoyens plus de pouvoir afin qu’ils puissent exiger de leurs gouvernements des comptes.

CEPENDANT. Cette année, le Département d’Etat américain a publié son premier rapport sur l’Initiative pour la Transparence dans les Industries Extractives (ITIE), visant à rendre les secteurs pétrolier, gazier et minier plus transparents. Il est essentiel que nous continuions à exercer une pression sur le gouvernement américain afin qu’il y ait une amélioration de la situation sur tous les fronts l’année prochaine. Restez à nos côtés en 2016, car nous ne renoncerons pas de sitôt.

Cette liste vous a mis le moral à plat ? Nous vous suggérons de voir la liste des « superstars » du développement qui ont changé la donne en 2015.

Toute l’équipe de ONE vous donne rendez-vous en 2016 pour encourager ces « mauvais élèves » à faire mieux !

Ce billet a été adapté de l’anglais par Julie Duval et Aude Goumbri, assistantes plaidoyer chez ONE France. 

 

Venez discuter

Lignes directrices pour les commentaires