Journées européennes du développement : une équipe de choc à Bruxelles !

Journées européennes du développement : une équipe de choc à Bruxelles !

Rejoindre ONE

Rejoignez le combat contre l'extrême pauvreté

Il y a quelques semaines, aux côtés de 35 autres jeunes Ambassadeurs (JA) de ONE venus des 4 coins de l’Europe, nos 5 fantastiques bénévoles Romane, Héma, Daphné, Laure et Amel se sont rendues à Bruxelles pour participer à la 12ème édition des Journées européennes du développement (JED), principal forum européen sur la coopération internationale et le développement, organisé par la Commission européenne. La thématique cette année ? “Les femmes et les filles à l’avant-garde du développement durable : protéger, autonomiser, investir”. Une occasion parfaite pour nos jeunes Ambassadrices d’échanger avec de nombreux acteurs du développement, de rencontrer leurs homologues européens et de faire campagne contre la #PauvretéSexiste.

Pour avoir un petit aperçu de leurs folles journées, découvrez sans plus attendre les témoignages de Romane, Daphné et Héma !

  • Romane, jeune Ambassadrice à Metz

“ Deux t-shirts ONE dans ma valise et me voilà dans le train, direction Bruxelles pour assister aux Journées européennes du développement. Beaucoup d’excitation mêlée avec un peu d’appréhension, je m’imagine déjà échanger avec des acteurs de haut niveau dans une langue qui n’est pas la mienne, l’anglais. Mais arrivée dans la capitale belge, j’ai vite retrouvé une autre jeune Ambassadrice française, Daphné, en pleine conversation avec trois autres JA – deux irlandaises et une italienne – j’ai alors tout de suite su que ce séjour allait être inoubliable ! J’ai vite oublié la barrière de la langue quand j’ai réalisé qu’avec mes homologues des autres pays européens, on allait se retrouver autour d’un même but : combattre les inégalités de genre et surtout, mettre fin à l’extrême pauvreté.

Dès la première heure, un homme est venu nous parler alors que nous attendions pour récupérer notre badge. Il nous a expliqué qu’il adorait notre ONG et qu’il avait déjà rencontré de nombreux jeunes Ambassadeurs. Et cet homme, ce n’était pas n’importe qui : Arne Lietz, un député socio-démocrate allemand et membre de la commission des affaires étrangères et de la commission du développement. Cette rencontre donnait le ton pour toutes celles que nous allions faire durant ce forum !

Ces deux jours ont été de vrais instants d’échange et de partage, entre les JA ou avec le public. Nous avons pu faire signer notre lettre ouverte adressée aux dirigeants mondiaux à un grand nombre de personnes et de belles surprises nous attendaient, comme la visite de la directrice de la Banque mondiale, Kristalina Georgieva, ainsi que celle d’Angélique Kidjo, chanteuse nommée aux Grammys et soutien de ONE, qui nous a félicités pour notre engagement et encouragés à continuer dans cette voie. Son conseil ? “Don’t be silent. Be active. Every Day.” J’ai également personnellement rencontré une représentante de la Namibie et des proches conseillers du président de la République Centrafricaine. Ces derniers étaient vraiment très intéressés par notre démarche et surtout contents de voir qu’autant de jeunes se mobilisent pour faire bouger les choses.

Nous avons aussi assisté à des conférences et découvert de nombreuses associations défendant les mêmes thèmes que ONE. On s’est rendus compte qu’on n’était pas seuls et qu’avec une telle mobilisation du plus grand nombre, l’éradication de l’extrême pauvreté d’ici à 2030 était possible ! On a entendu des récits poignants qui montrent que oui, parier sur les femmes, ça marche. Je crois que je me souviendrai toujours des paroles de cette jeune femme qui a créé son association : “Tu imagines ? On a misé 5 000 € sur moi et maintenant, mon association donne du travail à 2 500 femmes. Imagine si tout le monde misait rien que la moitié de ma bourse sur chaque femme ? Il y aurait de réelles conséquences avec un énorme impact.” Il est vrai que cela donne à réfléchir !”

Romane, jeune Ambassadrice à Metz

  • Héma, jeune Ambassadrice à Paris

“Les JED étaient formidables. Nous avons eu l’occasion de rencontrer et de travailler avec d’autres jeunes Ambassadeurs et Ambassadrices hyper motivé-e-s de différents pays de l’Union européenne et c’était inoubliable.

Les journées ont été remplies et intéressantes. Nous nous sommes relayées aux différentes activités que notre stand proposait : une carte du monde avec un quiz pour casser les idées reçues sur l’éducation des filles et l’égalité des sexes, un photomaton et des masques de réalité virtuelle.

Pour ma part, j’ai eu la chance de pouvoir faire une interview en live Facebook avec les bénévoles nigérians de ONE, les ‘ONE Champions’, qui nous ont parlé de leurs missions et motivations dans leur pays. Nous avons ensuite rencontré de nombreux professionnels très divers travaillant dans les institutions européennes, représentants de leurs gouvernements, membres d’ONGs pour leur parler de ONE et leur faire découvrir notre campagne “La pauvreté est sexiste” et notre lettre ouverte.  La journée s’est donc faite autour d’une succession de rencontres passionnantes et enrichissantes. Nous avons également eu la chance d’accueillir la directrice de la Banque Mondiale, qui nous a fait part de son soutien et a fait un discours pour motiver les troupes !

Bref, les JED, c’était une opportunité incroyable. C’était parler pendant 20 minutes de l’éducation des filles, des moyens pour faire cesser les inégalités de genre à une personne et se rendre compte qu’elle était en fait membre du gouvernement de Namibie ou membre de l’OCDE… c’était également des gens curieux qui venaient nous voir parce qu’ils avaient entendu parler de nous et voulaient en savoir plus. J’ai aimé chaque discussion, chaque moment de partage avec les JA d’Europe et chaque conférence ! Une super ambiance et un lieu de brainstorm, d’initiatives et d’échanges.”

Héma, jeune Ambassadrice à Paris

  • Daphné, jeune Ambassadrice au Havre

C’était super enrichissant de pouvoir rencontrer des jeunes Ambassadeurs d’autres nationalités, cela m’a permis de tisser des liens avec des JA d’Italie, d’Irlande, de Belgique, d’Allemagne, et même une Américaine. Et j’ai pu rencontrer des personnalités politiques de l’UE dans un cadre très humain.

Nous tenions un stand sur le thème “La pauvreté est sexiste”, campagne phare de ONE, et avons ainsi pu partager notre engagement avec un public varié (différentes professions, cultures, nationalités …). Nous animions plusieurs activités et j’ai été particulièrement marquée par l’atelier de la réalité augmentée, donnant au public une vidéo à visionner grâce à un casque, racontant la journée de Monica, écolière africaine.

Nous avons aussi assisté à des conférences et à des panels. À  la fin de l’un d’entre eux, j’ai eu la chance d’avoir un échange avec Denis Mukwege, chirurgien sur lequel j’avais déjà vu un documentaire et qui, grâce à son action, avait l’an dernier éveillé en moi une envie de lutter contre les inégalité femmes-hommes. Le docteur Mukwege a salué mon engagement et m’a expliqué que notre travail de bénévole avait de l’importance même pour lui ! Les deux échanges au stand ONE avec Angélique Kidjo et Kristalina Georgieva ont aussi marqué ces deux jours, prouvant une fois de plus que notre action était loin d’être anodine.

Je pense que ce que j’ai le plus aimé, ce fut la rencontre avec des jeunes femmes qui bénéficient de l’aide internationale pour laquelle nous nous mobilisons toute l’année en tant que jeunes Ambassadeurs de ONE. J’ai découvert comment les aides qu’elles ont reçues pour leurs projets d’autonomisation ont pu changer leur vie. Grâce à une aide financière internationale, des jeunes femmes d’Ethiopie et d’Ouganda ont pu, par exemple, changer de travail pour faire des bijoux. Grâce à leurs nouveaux revenus, elles peuvent élever elles-mêmes leurs enfants et être financièrement indépendantes des hommes.

J’ai aussi eu la chance d’être interviewée par Ouest France ! Vous pouvez retrouver l’article ici.”

Daphné, jeune Ambassadrice au Havre

 

Faites comme nos jeunes Ambassadrices et mobilisez-vous contre la #PauvretéSexiste en suivant ce lien !

Venez discuter

Lignes directrices pour les commentaires