Être un.e activiste à distance : le guide des jeunes Ambassadeur.rice.s de ONE – partie 2
Que font nos membres?

Être un.e activiste à distance : le guide des jeunes Ambassadeur.rice.s de ONE – partie 2

Signez la pétition

Demandons une réponse mondiale au COVID-19

Vous restez chez vous pendant la pandémie du COVID-19 et vous cherchez un moyen de poursuivre votre activisme même à distance ? Nos jeunes Ambassadeurs et Ambassadrices partagent leurs conseils pour vous aider à poursuivre votre engagement, approfondir vos connaissances et tirer le meilleur parti du confinement.

Nous avons partagé il y a quelques semaines un premier lot de conseils de la part de nos jeunes Ambassadeurs et Ambassadrices. Découvrez-en de nouveaux :

Vanessa Woerner, France, jeune Ambassadrice 2020

Nous traversons une crise sanitaire inédite, nous devons donc continuer à nous battre pour garantir l’égalité d’accès aux soins de santé et à l’éducation. Partout dans le monde. Même lorsque nous restons à la maison.

C’est le moment opportun pour rappeler que les vaccins sauvent des vies. Nous devons donc continuer à nous mobiliser sur les réseaux sociaux pour que Gavi, l’Alliance du vaccin, reçoive les fonds nécessaires et pour sensibiliser le public aux enjeux de cette organisation (il reste une pétition à signer !).

Être un.e activiste pendant cette pandémie signifie aussi soutenir les initiatives de solidarité locales ou nationales

Le confinement nous donne le temps de lire, d’apprendre et d’échanger sur des sujets essentiels liés à la santé mondiale. Mais être un.e activiste pendant cette pandémie signifie aussi soutenir les initiatives de solidarité locales ou nationales : applaudir le personnel de santé tous les jours, créer des groupes Facebook pour favoriser les liens communautaires, soutenir les programmes de solidarité alimentaire dans votre quartier, etc.

En tant qu’enseignante, je me porte volontaire pour enseigner aux enfants des personnels de santé afin que leurs parents puissent continuer à travailler, même si les écoles sont fermées.

Giulia Comandini, Italie, jeune Ambassadrice 2020

Malgré la situation actuelle, la technologie nous aide beaucoup à maintenir le lien social même à distance. Chaque jour, via des messages et des appels, je prends contact avec mes proches et leur demande tout simplement comment ils vont. Une question simple mais qui porte un message de proximité et d’intérêt.

L’activisme et le bénévolat, même s’ils sont réduits, doivent se poursuivre même dans ce contexte car il est primordial de rester présent, de continuer à mener différents combats et de soutenir notre communauté.

Thijs Duysens, Pays-Bas, jeune Ambassadeur 2020

L’activisme en ces temps de crise peut s’avérer difficile, mais il est plus que jamais important de lutter contre l’extrême pauvreté et les maladies évitables.

Pour inspirer d’autres activistes en ces temps difficiles, j’ai quelques exemples personnels à partager sur la façon dont je continue mon activisme depuis mon lit :

J’informe ma famille sur ONE. Il n’est pas toujours facile d’être enfermé.e à la maison avec son petit frère ou sa petite soeur, ou ses parents, mais profitez, si possible, de ce temps en famille. Par exemple, j’ai parlé à mes parents des activistes sénégalais.es qui ont permis de transformer les lois sur les agressions sexuelles dans le pays.

Je m’informe aussi. En tant qu’activiste, cela est l’une des choses les plus importantes. Je lis des articles sur la gestion de l’épidémie d’Ebola au Congo. Être un.e activiste de ONE, c’est aussi plaider pour l’élimination des maladies évitables, donc participer à l’éradication du coronavirus (en se lavant les mains par exemple !)

Kate Rice, Royaume-Uni, jeune Ambassadrice 2020

En tant que personne à haut risque face au COVID-19, je ne connais que trop bien la peur croissante qui s’est installée au cours des derniers mois. J’ai profité de mon auto-isolement pour contacter le député de ma région et celui de mon université, ainsi que d’autres personnes de ma communauté, afin d’échanger nos réflexions et actions en faveur des travailleur.euse.s essentiel.le.s et des personnes vulnérables.

Mais pour l’instant, mon principal objectif pour ONE est de me tourner vers l’avenir ! Pour me donner de l’espoir, je travaille sur des initiatives, telles que des conférences dans les écoles primaires locales et des événements axés sur les étudiants, pour diffuser notre message aux jeunes. J’ai beaucoup de temps pour planifier, encore et encore, afin d’être fin prête lorsque nous pourrons de nouveau organiser des rassemblements.

Ayla Akgün, Allemagne, jeune Ambassadrice 2020

Respecter les règles de distanciation sociale ne signifie pas stopper son engagement social. Nous devons garder en tête nos principaux objectifs, surtout en temps de crise. L’un d’entre eux est de mettre fin à l’extrême pauvreté d’ici 2030. C’est pourquoi je me suis engagée en tant que cyberactiviste auprès de ONE afin de faire entendre ma voix pour une aide au développement en trois étapes.

Respecter les règles de distanciation sociale ne signifie pas stopper son engagement social

Je me tiens informée : je vérifie quotidiennement les chaînes d’information et Twitter pour voir s’il y a des déclarations ou des décisions politiques importantes qui ont trait à la pauvreté et au développement.

J’approfondis mes connaissances : on en apprend tous les jours, surtout sur des questions aussi complexes que la coopération internationale en matière de développement ou bien encore les enjeux politiques et économiques en Afrique.

J’intensifie mon activisme sur les réseaux sociaux : en période de distanciation sociale, davantage de personnes sont en ligne et ainsi plus facilement accessibles. Je suis active sur Twitter et Instagram, où je fais part de mes préoccupations.

Kostantina, Belgique, jeune Ambassadrice 2020 

Grâce à ONE, j’ai pris davantage conscience des problèmes mondiaux tels que la pauvreté, la faim dans le monde et le gaspillage alimentaire.

Être un.e activiste signifie montrer l’exemple : même si vous n’atteignez qu’une seule personne, vous avez déjà un impact.

Pendant la période de confinement, je sors moins souvent acheter de la nourriture. Je cuisine en utilisant moins d’ingrédients et en créant de nouveaux repas à partir des restes. Cela m’aide à limiter mon gaspillage alimentaire. Je partage ensuite mes repas avec mes proches via des applications de messagerie et les réseaux sociaux.

Être un.e activiste signifie montrer l’exemple : même si vous n’atteignez qu’une seule personne, vous avez déjà un impact. La distanciation sociale n’est pas forcément synonyme de solitude. C’est l’occasion de développer notre compassion et empathie envers les autres, par tous les moyens possibles, même par SMS.

Pasquale Cesarano, Italie, jeune Ambassadeur 2020

Pour préparer au mieux mon engagement auprès de ONE, j’ai passé en revue mes actions de l’année dernière en tant que jeune Ambassadeur afin de perfectionner les stratégies de sensibilisation à nos enjeux en 2020. Je suis très attentivement la politique américaine en raison des prochaines élections présidentielles et j’en apprends davantage sur Gavi, l’Alliance du vaccin.

Ne perdez jamais de vue les objectifs qui motivent notre travail.

Un conseil que je voudrais partager avec les autres jeunes Ambassadeurs et Ambassadrices est de passer en revue les actions des campagnes passées afin d’en tirer les leçons, sans jamais perdre de vue les objectifs qui motivent notre travail, à savoir les Objectifs de développement durable.

L’activisme quand on est coincé.e à la maison est difficile, surtout parce qu’on ne peut plus participer physiquement à la plupart des activités de bénévolat, mais ce n’est pas impossible.

Ce blog a été traduit de l’anglais par Dana Khalil, assistante campagnes de ONE France.

Demandons une réponse mondiale au COVID-19

Monsieur le Président,
Le monde a besoin d'un plan mondial d'intervention en cas de pandémie afin de :
- Protéger les personnes vulnérables, soutenir les travailleurs essentiels et rendre les soins et traitements accessibles à tous,
- Soutenir les personnes qui seront le plus durement affectées financièrement,
- Renforcer les systèmes de santé afin de nous préparer au mieux aux prochaines crises sanitaires éventuelles.

Signez la pétition

Lorsque vous indiquez vos coordonnées, vous acceptez la politique de confidentialité de ONE, et notamment le transfert de vos informations aux serveurs de ONE.org aux Etats-Unis.

Vous souhaitez savoir comment vous pouvez nous aider dans notre combat contre l'extrême pauvreté ?

Inscrivez-vous pour recevoir les emails de ONE et rejoindre les millions de personnes qui agissent à travers le monde pour mettre fin à l’extrême pauvreté et aux maladies évitables. Nous ne nous demandons pas votre argent mais votre voix. Vous pouvez vous désinscrire à tout moment.
Privacy options
Vous êtes sur-e ? Si vous cliquez sur 'Oui', nous vous tiendrons informés des actions que vous pouvez mener pour faire avancer notre combat. Vous pouvez vous désinscrire à tout moment.

Lorsque vous indiquez vos coordonnées, vous acceptez la politique de confidentialité de ONE, et notamment le transfert de vos informations aux serveurs de ONE.org aux Etats-Unis.

You agree to receive occasional updates about ONE’s campaigns. You can désinscrire at any time.

Ce site est protégé par reCAPTCHA et la politique de confidentialité et les conditions d'utilisation de Google s'appliquent

Les billets récents