Grande nouvelle pour la santé mondiale : 8 millions de vies sauvées d’ici 3 ans !
VIH/sida

Grande nouvelle pour la santé mondiale : 8 millions de vies sauvées d’ici 3 ans !

Rejoindre ONE

Rejoignez le combat contre l'extrême pauvreté

Ce week-end, il s’est passé quelque chose d’assez incroyable. Les dirigeants mondiaux et le secteur privé se sont réunis à Montréal dans le cadre la conférence de reconstitution du Fonds mondial de lutte contre le sida, la tuberculose et le paludisme. Une réunion cruciale pour faire avancer le combat contre ces 3 pandémies.

Ces derniers se sont engagés à verser près de 13 milliards de dollars au Fonds mondial. C’est l’investissement le plus important jamais fait pour la santé mondiale.

Il y a des week-ends plus sympas que d’autres non ?

 

Comment en est-on arrivés là ? Qui dit engagement politique dit mobilisation citoyenne de taille. Et notamment celle des fantastiques membres de ONE.

Vous avez été plus de 168 000 à signer la pétition appelant les dirigeants mondiaux à intensifier les efforts dans la lutte contre les trois pandémies.

Vous avez été plus de 222 000 à signer la lettre ouverte, adressée au Premier ministre canadien Justin Trudeau, de Patricia et Consolata, ce duo mère-fille hors du commun. Vous avez tweeté, rencontré vos représentants politiques, organisé des événements de sensibilisation.

Bref, vous avez fait le job et une fois de plus, votre mobilisation a porté ses fruits.

blog-gf1

(Crédit photo : Dave Chan)

Alors MILLE MERCIS à celles et ceux qui ont soutenu cette campagne. Allez, une petite tape dans le dos, vous le méritez.

Ces ressources vont permettre au Fonds mondial de continuer à mener de front son travail dans plus de 100 pays et de sauver 8 millions de vies supplémentaires au cours des trois prochaines années !

Une grosse tirelire dans laquelle chaque donateur – public ou privé – y est allé de sa contribution. Tour d’horizon.

La France a maintenu sa contribution à hauteur de 360 millions d’euros par an pour les trois prochaines années (1,08 milliard d’euros au total). Une décision que ONE avait salué en juin dernier lors de l’annonce du Président François Hollande.

La France est aujourd’hui le 3ème contributeur au niveau mondial, détrônée (de peu !) par le Royaume-Uni qui a annoncé investir 1,1 milliard de livres (1,2 milliard d’euros environ) lors la conférence de reconstitution.

 

Certains pays ont également fait un effort supplémentaire qui a contribué à atteindre l’objectif comme l’Italie qui a investi 10 millions d’euros de plus par rapport à leur annonce initiale pour une contribution totale de 140 millions d’euros.

Autre bon élève : le Canada qui investira 804 millions de dollars canadiens (543 millions d’euros), soit une augmentation de 23% par rapport à la conférence de 2013 !

Des nouveaux donateurs, dont notamment des pays en développement, ont également fait leur entrée comme le Sénégal, la Côte d’Ivoire et le Togo. Bonne nouvelle aussi côté secteur privé qui a doublé son enveloppe globale à l’image de l’organisation sœur de ONE, (RED), avec une contribution de 100 millions de dollars.

blog-gf

Des membres de ONE Canadiens se sont rassemblés le 16 septembre en soutien au Fonds Mondial. (Crédit photo: Dave Chan)

Bono, chanteur du groupe U2 et cofondateur de ONE et de (RED) a d’ailleurs salué ce bel effort de la part des donateurs: “Dans un contexte où les budgets sont restreints et où l’isolationnisme est croissant chez certains, les dirigeants du monde se sont réunis pour faire le plus important investissement multilatéral dans la santé mondiale de l’histoire. Nous savons comment mettre KO trois des maladies les plus mortelles de notre époque et grâce au succès d’aujourd’hui nous pourrons le faire. Bien sûr il y a encore des progrès à faire, nous devons nous y tenir mais aujourd’hui est une bonne journée.”

Une bonne journée indeed. Et des plus importantes pour le Fonds mondial, véritable rouleau compresseur face aux maladies évitables. Car aujourd’hui, le Fonds mondial c’est 20 millions de vies sauvées, 1/3 de décès en moins dus aux trois pandémies, 15,1 millions de personnes traitées contre la tuberculose, 659 millions de moustiquaires distribuées, 9,2 millions de personnes sous traitement contre le VIH. Des progrès remarquables ont été réalisés. Et c’est pourquoi il est aussi important de ne pas relâcher les efforts.

 

Comme le rappelle le secrétaire des Nations unies Ban Ki-moon « Nous célébrons quinze ans de réussite mais nous sommes à la recherche de plus de succès encore dans les prochaines années ».

Car ces trois pandémies font encore des millions de victimes à travers le monde et particulièrement auprès des femmes et les filles, plus touchées et plus vulnérables.

Les maladies liées au sida sont actuellement la cause principale de décès chez les femmes de 15 à 44 ans partout dans le monde et, chaque semaine, près de 17 000 femmes sont infectées par le VIH. En Afrique subsaharienne, les adolescentes ont deux fois plus de risques de contracter le virus que les hommes du même âge et 850 jeunes femmes sont contaminées tous les jours.

Mais pour l’heure, prenons quelques minutes pour célébrer cette bonne nouvelle ! Le Fonds mondial reste aujourd’hui l’outil le plus puissant que nous ayons pour lutter contre ces trois maladies et aider des millions de personnes à vivre plus longtemps et en bonne santé. Et ça c’est quand même GE-NIAL !

Partagez la bonne nouvelle sur vos réseaux sociaux !

Venez discuter

Lignes directrices pour les commentaires

Les billets récents