GénérAction : Les 10 meilleurs moments de notre tournée en Europe

Nous n’avons pas chômé à ONE ces derniers mois. Alors que la crise climatique, la pandémie, les conflits et leurs contrecoups économiques menacent notre avenir, nous refusons de sombrer dans le désespoir. A la place, nous avons décidé d’agir avec le mouvement GénérAction, en demandant aux dirigeants et dirigeantes mondiaux de faire ce qu’il faut pour s’attaquer aux crises auxquelles nous sommes confrontés.

Avec nos formidables jeunes Ambassadeurs et Ambassadrices, nous avons parcouru des dizaines de villes, où nous avons tenu des stands, participé à des festivals et participé à des défis ludiques et engagés. Nous avons rencontré des décideurs et décideuses politiques , mobilisé les membres de nos communautés et organisé des actions dans la rue pour faire parler de notre mouvement et de nos demandes. Nous avons collecté des milliers de cartes postales à remettre aux décideurs et décideuses avant le sommet du G7. Tout ça, dans la bonne humeur !

Notre tournée a été marquée par de nombreux moments forts, mais nous avons fait de notre mieux pour vous présenter nos préférés. Voici notre top 10 :

  • Nous avons chanté avec des fans de foot à Turin

À Turin, nous avons rencontré des supporters du FC Barcelone qui assistaient à la finale de la Ligue des champions féminine de l’UEFA. Alors que la foule de supporters envahissait la ville en chantant, nous nous sommes joints à elle ! Des dizaines de fans ont également soutenu notre campagne en écrivant des cartes postales aux dirigeants du G7.

https://twitter.com/ONEinItalia/status/1528019182440398849

  • Nos publicités ont été remarquées dans le métro londonien

Nous avons mis des affiches de pubs dans toute la station de métro Westminster, proche du Parlement britannique, pour que notre message soit directement visible pour les politiciennes et politiciens.

Lors de nos rencontres avec les député·e·s britanniques, nous avons pu constater l’impact de notre action. Beaucoup nous ont dit qu’ils et elles avaient vu nos publicités et un membre du gouvernement a même déclaré qu’il nous avait entendu “haut et fort”. La preuve de l’efficacité de notre campagne publicitaire !

 

  • Nous avons eu droit à une mention spéciale sur scène lors d’un festival en France

L’été marque le début de la saison des festivals, et nous ne voulions pas être en reste ! Au festival El Dorado, dans le sud de la France, les activistes de ONE ont rencontré de nombreux artistes qui se produisaient sur scène. Ils et elles ont signé nos cartes postales et, cerise sur le gâteau, l’un d’entre eux, Will Barber, nous a même mentionnés publiquement pendant son concert !

Au festival Solidays, les activistes de ONE ont rencontré Anne Hidalgo, la maire de Paris, et ont également sensibilisé des centaines de personnes, dont beaucoup ont signé notre pétition avec enthousiasme. Et notre tournée n’est pas encore terminée en France, nous allons participer à d’autres festivals en juillet. Suivez-nous sur nos réseaux sociaux !

  • Nous avons attiré l’attention avec nos cartes postales géantes

Quel est l’un des meilleurs moyens de s’assurer que votre message sera remarqué ? L’imprimer sur des cartes postales si grandes que les gens ne peuvent les ignorer ! Nous les avons transportées dans les plus grandes villes d’Europe, de la Tour Eiffel en France, au Parlement britannique à Londres, ainsi qu’aux bureaux de nombreux décideurs et décideuses politiques. Elles ont même fait un voyage à Ottawa, au Canada, et à la Maison Blanche, aux États-Unis

  • Nous nous sommes lancé.e.s à la poursuite d’une ministre allemande

En mai, lorsque les ministres du G7 se sont réuni.e.s en Allemagne, nous avons organisé une action devant le bâtiment où se déroulaient les discussions.

Alors que nous terminions notre manifestation, nous avons aperçu Svenja Schulze, la ministre allemande chargée du Développement. Nous avons couru vers elle pour pouvoir lui parler – tout en portant nos cartes postales géantes. Par chance, nous avons pu la rencontrer et avons même fini par prendre une photo avec elle et le ministre de la Santé Karl Lauterbach.

  • Nous avons joué à “Crush the Crises” avec des membres du Parlement européen

A Bruxelles, nous avons invité des membres du Parlement européen à écouter nos activistes et à jouer à “Crush the Crises”, notre jeu interactif. Les député.e.s ont été très compétitifs et sont même revenu.e.s pour vérifier leur position dans le classement !

https://twitter.com/ONEinEU/status/1537113387368435716

  • Nous avons inspiré d’autres jeunes

L’une des meilleures choses qu’une campagne puisse faire, c’est d’inspirer des communautés à se mobiliser. C’était un élément important de notre tournée, et nous avons pu rencontrer des personnes de tous horizons pour parler de notre campagne.

Au Royaume-Uni, Anish Subramaniam, jeune activiste de ONE, s’est même adressé à une classe de jeunes étudiants pour leur parler des problématiques mondiales et les inspirer à agir.

  • Nous avons célébré la Journée de l’Afrique aux Pays-Bas 

Les activistes de ONE ont participé à la Journée mondiale de l’Afrique à Amsterdam, le plus grand événement public des Pays-Bas lié à l’Afrique et à la coopération internationale. Ils et elles se sont également arrêté.e.s à La Haye et ont invité les député.e.s à déguster une glace et à discuter de nos enjeux.

Les député.e.s étaient enthousiastes et ont souligné la nécessité d’une pression politique sur les questions de santé mondiale. La présidente de la Chambre, Vera Bergkamp, a également parlé de nous sur Instagram !

  • Nous avons remis nos cartes postales aux dirigeants du G7… ou presque !

Avant le sommet, nous avons remis nos cartes postales en personne aux représentant.e.s de l’UE, du Royaume-Uni et de l’Allemagne au sein du G7, y compris Wolfgang Schmidt, le chef de cabinet de la chancellerie allemande ! Pour être sûr.e.s que les autres gouvernements du G7 ne manquent pas à l’appel, nous nous sommes déguisé.e.s en dirigeants du G7 et nous les avons “livrées” pendant le sommet mondial.

  • Nous avons projeté notre message sur un tremplin de ski près du G7

Nous avons fait les choses en grand en projetant un message sur le tremplin olympique de saut à ski de Garmisch, près du lieu où se tenait le sommet du G7. Nous voulions être sûr.e.s que notre message attirerait l’attention pendant cette période chargée – et ça marché ! Notre action a reçu une large couverture médiatique.

Et maintenant ? 

Les dirigeants du G7 viennent de conclure leur sommet de 2022 et, s’ils ont fait preuve d’une certaine ambition, ils n’ont pas su relever le défi des crises auxquelles nous sommes confrontés. Comme le déclare Najat Vallaud-Belkacem, Directrice de ONE en France : “L’incapacité du G7 à fournir le leadership mondial nécessaire pour faire face aux crises actuelles est un échec collectif qui met en danger les populations du monde entier.”

Mais notre travail ne s’arrête pas là. Nous sommes extrêmement reconnaissant.e.s pour tout le soutien que nous avons reçu jusqu’à présent, et nous sommes d’autant plus motivé.e.s à continuer à faire campagne tout au long de l’été et au-delà. Ensemble, nous pouvons réécrire l’avenir.

Partagez ce blog en utilisant les boutons ci-dessous pour aider à relayer le message !

Rejoindre ONE

Rejoignez le combat contre l'extrême pauvreté

Rejoignez le combat contre l'extrême pauvreté

Lorsque vous indiquez vos coordonnées, vous acceptez la politique de confidentialité de ONE, et notamment le transfert de vos informations aux serveurs de ONE.org aux Etats-Unis.

Vous souhaitez savoir comment vous pouvez nous aider dans notre combat contre l'extrême pauvreté ?

Inscrivez-vous pour recevoir les emails de ONE et rejoindre les millions de personnes qui agissent à travers le monde pour mettre fin à l’extrême pauvreté et aux maladies évitables. Nous ne nous demandons pas votre argent mais votre voix. Vous pouvez vous désinscrire à tout moment.
Privacy options
Vous êtes sur-e ? Si vous cliquez sur 'Oui', nous vous tiendrons informés des actions que vous pouvez mener pour faire avancer notre combat. Vous pouvez vous désinscrire à tout moment.

Lorsque vous indiquez vos coordonnées, vous acceptez la politique de confidentialité de ONE, et notamment le transfert de vos informations aux serveurs de ONE.org aux Etats-Unis.

Vous recevrez occasionnellement des informations sur nos campagnes. Vous pouvez vous désinscrire à tout moment.

Ce site est protégé par reCAPTCHA et la politique de confidentialité et les conditions d'utilisation de Google s'appliquent