Les femmes et les filles

G7 Biarritz : de belles avancées pour les femmes & les filles !

Rejoindre ONE

Rejoignez le combat contre l'extrême pauvreté

Cette année, un événement important se préparait en France. Les dirigeant.e.s de 7 des plus grandes puissances mondiales ont choisi la côte basque pour se réunir lors d’un sommet que ONE espérait prometteur pour l’égalité de genre. Et c’est bien connu, sans nos fantastiques membres, nous n’aurions pas la même force de frappe. Depuis plusieurs mois, ils ont été des milliers à se mobiliser à nos côtés pour demander aux dirigeant.e.s du G7 de réels progrès, pas des promesses, pour les femmes et les filles victimes de discriminations partout dans le monde.

 🛑  SPOILER ALERT 🛑
Leurs efforts ont payé !

Retour sur cette campagne incroyable qui a mobilisé les membres de ONE aux quatre coins du globe. 

Première pierre à l’édifice le 8 mars

https://twitter.com/ONE_Fr/status/1103943545650581505

Le 8 mars, ça vous parle ? Il y a 108 ans, des femmes se sont unies partout dans le monde pour défendre leurs droits et la “Journée internationale pour les droits des femmes” a fait son apparition. Beaucoup de choses ont déjà changé en 108 ans, mais la route est encore longue. Au rythme actuel, il faudra attendre 108 ans de plus avant d’atteindre l’égalité de genre. Pour ONE, c’est inacceptable. Nous comptons gagner ce combat bien plus tôt ! En 2019, nous avons donc adressé aux dirigeant.e.s mondiaux une lettre ouverte inédite co-signée par plus de 40 activistes africaines. 141 000 membres de ONE y ont depuis ajouté leur voix. Et qui de mieux placé.e.s que nos jeunes Ambassadeurs.rices pour porter cette voix ? À l’occasion d’une rencontre avec Emmanuel Macron, nos supers activistes lui ont fait part de ce message :

Les ingrédients d’une recette gagnante

À la manière d’une bonne recette que l’on se transmet de génération en génération, retrouvez les étapes clés qui ont fait de cette campagne un succès :

Relayer les idées des citoyen.ne.s

Dans le cadre de la consultation citoyenne #MaLoiPourLesFemmes lancée par la Secrétaire d’État chargée de l’Égalité entre les femmes et les hommes, Marlène Schiappa, ONE a invité ses membres à soumettre leurs idées de lois progressistes pour les droits des femmes et des filles. Au total, plus de 2 500 membres ont répondu à cette consultation à travers 15 pays, soulignant l’importance de l’accès à l’éducation, l’égalité des chances en matière d’emploi et de salaire, l’accès aux soins de santé, à des services financiers ainsi qu’une plus grande participation des femmes à la vie politique et institutionnelle.

Rencontrer les ministres aux commandes pour instaurer les progrès 

Ministres du genre, des finances, du développement… Chez ONE, nous avons encore pu compter sur la détermination de nos jeunes Ambassadeurs.rices européen.ne.s pour aller à la rencontre de ces interlocuteurs et interlocutrices clés, lors de leurs réunions préparatoires en amont du sommet du G7.

À Bercy, Chantilly ou encore à l’UNESCO, mais aussi devant la Commission européenne à Bruxelles ou le ministère des Finances à Berlin, nos jeunes activistes les ont interpellé.e.s sans relâche… et en ont même rencontré certain.e.s en personne !

HAVE A LOOK 👇👇👇

 

Attirer l’attention des dirigeant.e.s du G7 

Avez-vous déjà vu… Emmanuel Macron ou Angela Merkel en costumes de super-héro.ine.s ? Un scénario improbable, non ? Et pourtant, ONE l’a fait ! En avril, nous lancions une vidéo pour leur demander de passer des paroles aux actes cette année. Pas besoin de super pouvoirs pour faire avancer l’égalité de genre, mais juste d’actions concrètes !

 

Des actions concrètes, justement. C’est ce que demandent nos jeunes activistes. S’ils se sont engagés aux côtés de ONE dans le but de mettre fin aux injustices, c’est qu’ils sont persuadés que le rôle de nos dirigeant.e.s est central pour garantir un meilleur avenir pour toutes et tous. En adoptant des lois progressistes en faveur de l’égalité de genre, en garantissant l’inclusion financière et économique des femmes et en mettant en place un suivi des engagements des Etats pour évaluer les progrès réalisés, ils ont le pouvoir de changer radicalement le scénario.

Nos infatigables bénévoles se sont donc mobilisés sur la toile et leur ont adressé ce message clair :

Voir les choses en GRAND : la créativité à toute épreuve à Biarritz 

Une mobilisation de longue haleine, donc. Un feu d’artifice d’actions étalées sur plusieurs mois. Et le bouquet final ? Le sommet à Biarritz, évidemment.

L’équipe de ONE n’a reculé devant rien. C’est donc déguisé.e.s en super héro.ine.s que nous avons parcouru les rues de Biarritz, à la grande surprise des touristes et des journalistes !

 

Et oui, chez ONE, on voit les choses en grand. Et nous avions un but bien précis : que la ville de Biarritz toute entière entende notre message. Impossible alors de laisser nos dirigeant.e.s indifférent.e.s. ONE s’est donc associée à l’artiste Sam Dougados pour réaliser une oeuvre grandiose sur le sable et y faire apparaître les 7 visages de ce sommet. Une action qui a fait la Une des journaux – dont le New York Times. Pas mal, non?

De véritables progrès pour l’égalité femmes-hommes

Je suis sûre que vous trépignez d’impatience de connaître les résultats de tout ça ! Parce que c’est bien beau de se déguiser en super-héros, mais s’est-il passé quelque chose de véritablement épique à Biarritz ?

Le G7 a pris des engagements financiers en faveur de l’inclusion numérique, de l’autonomisation économique des femmes et de la lutte contre les violences sexuelles. Et pour la première fois, les dirigeant.e.s ont pris ont annoncé des engagements législatifs et politiques en faveur de l’égalité de genre. La France, pays d’accueil de ce sommet, s’est montrée ambitieuse sur les thèmes de l’éducation et de l’inclusion numérique des femmes en Afrique. Emmanuel Macron a annoncé la création d’un mécanisme indépendant de suivi des progrès réalisés dans la mise en œuvre de tous ces engagements féministes. Concrètement, cela signifie que la France ne s’engage pas seulement à réaliser l’égalité, mais qu’elle se sent responsable de montrer l’exemple pour faire bouger les choses à plus grande échelle.

De leur côté, le Canada, l’UE, l’Allemagne et l’Italie se sont engagés à verser 2,6 milliards $ US au Fonds mondial de lutte contre le sida, la tuberculose et le paludisme en prévision de la reconstitution des ressources qui se tiendra en octobre à Lyon.

Mais aussi des promesses non tenues

S’il s’agit là de victoires importantes, elles ne suffisent pas à garantir les progrès nécessaires pour mettre définitivement fin aux inégalités. Les engagements financiers ont été insuffisants, notamment pour un partenariat équitable avec l’Afrique, alors qu’il s’agit d’un partenariat crucial pour le développement. Les États-Unis n’ont pas non plus pris un seul engagement financier durant le G7.

Mais la lutte pour l’égalité de genre ne s’arrête pas là. Les super-pouvoirs n’existent peut-être pas dans la vraie vie mais nos actions et nos engagements peuvent faire de chacun d’entre nous de véritables héros. Nous aurons encore besoin de votre soutien pour continuer à alerter nos dirigeant.e.s sur cet enjeu crucial.

Rejoignez-nous notre combat pour l’égalité entre les femmes et les hommes. Signez vous aussi la lettre ouverte ! Nous continuerons à saisir toutes les opportunités pour porter votre voix auprès de nos représentant.e.s

Venez discuter

Lignes directrices pour les commentaires

Les billets récents