Annulation de la dette

Le G20 doit alléger la dette des pays les plus pauvres !

Signez la pétition

Demandez au G20 une suspension de la dette pour combattre le COVID-19

Le coronavirus fait des ravages dans nos vies, nos économies et nos sociétés.  Il touche certes toutes les populations, mais il fait craindre le pire pour les personnes les plus vulnérables. La crise a déjà montré que le virus n’a pas de frontières, et nous pensons donc que la solidarité ne devrait pas en avoir non plus. Face à l’un des plus grands défis de notre génération, nous devons rester unis : nous ne pourrons vaincre le virus que si nous agissons ensemble.

Les dirigeants du G20 se sont déjà engagés à faire tout ce qu’il faut pour combattre le virus. La semaine prochaine, les ministres des Finances et les gouverneurs des Banques centrales du G20 dévoileront leur plan d’action pour lutter contre le COVID-19. Nous demandons que ce plan soit à la hauteur des besoins des plus pauvres et qu’il ne mette pas de côté les pays les plus vulnérables en Afrique.

Nous pensons donc que ce plan devrait contenir les mesures suivantes :

1. Assurer un allègement immédiat de la dette des pays les plus pauvres pour qu’ils orientent tous fonds publics disponibles vers la lutte contre le virus

Tous les créanciers officiels, bilatéraux et multilatéraux (y compris les prêteurs n’appartenant pas au club de Paris), devraient suspendre, au moins pour le reste de l’année 2020 et 2021, la dette et les paiements d’intérêts des pays de l’AID (Association internationale de développement), ainsi que le paiement d’intérêts liés à la dette pour tous les pays africains, comme demandé par les gouvernements de ces pays. Le G20 devrait aussi allouer 600 millions de dollars au fonds d’assistance et de riposte aux catastrophes du FMI, qui allège la dette des pays en cas de catastrophe sanitaire.

Cela concerne la dette publique, mais il faut aussi que les Etats se positionnent sur la dette privée, le risque étant sinon que les allègements de dette publique finissent par financer les paiements de la dette privée. Le G20 devrait donc soutenir les initiatives de tout pays visant à suspendre les paiements de la dette extérieure privée.

2. Mettre en place une relance économique d’urgence de 100 milliards de dollars pour l’Afrique

Le G20 doit permettre aux économies africaines de se maintenir à flot, pour ne pas précipiter des millions de personnes en plus dans l’extrême pauvreté. Ils doivent donc allouer les 100 milliards de dollars demandés par les gouvernements africains pour financer les soins de santé, les filets de sécurité sociale pour les plus vulnérables, l’accès aux produits alimentaires et la protection des enfants non scolarisés. Ces 100 milliards pourraient sauver jusqu’à 30 millions d’emplois !

3. Répondre aux besoins urgents de l’Afrique en matière de fournitures médicales

Le G20 doit aider les pays africains à s’approvisionner en masques, en équipements de protection individuelle, en blouses et en ventilateurs.  Pour cela, le G20 doit continuer d’exporter ses biens vers l’Afrique et il doit financer la réduction des droits de douane des barrières commerciales pour assurer la circulation mondiale de ces biens. Si ces mesures étaient prises au moins pour le savon et les fournitures médicales, cela couterait moins de 2 milliards de dollars aux pays du G20 !

4. Accélérer le développement des vaccins et les distribuer équitablement

Le G20 doit tout faire pour accélérer le développement, la fabrication et de la distribution d’un vaccin contre le COVID-19. Pour cela, il faut que le G20 contribue aux besoins financiers qui sont de 8 milliards de dollars. Le G20 devrait garantir qu’une fois le vaccin mis au point, celui-ci sera équitablement distribué. Cela passe notamment par un soutien additionnel à Gavi, l’Alliance du vaccin, qui pourra créer de bonnes conditions de marché pour la distribution du vaccin grâce à ses financements innovants.

5. Accroître l’aide humanitaire pour s’assurer que personne n’est laissé pour compte

Le G20 devrait s’engager à financer le plan mondial d’intervention humanitaire de l’ONU de 2 milliards de dollars, pour lutter contre le virus dans les pays les plus vulnérables. Ce plan permettra de garantir que personne ne sera laissé pour compte et d’empêcher le virus de refaire le tour du monde.

Le G20 a le pouvoir, mais aussi la responsabilité, d’aider les pays les plus vulnérables. C’est ce qu’il convient de faire, tant sur le plan moral que sur le plan rationnel. Nous avons besoins de vous pour que les dirigeants et dirigeantes du G20 entendent notre voix : signez notre appel ci-dessous et envoyez un tweet à Bruno Le Maire (@BrunoLeMaire) pour l’appeler à agir pour obtenir la suspension de la dette des pays les plus pauvres et l’apport de fonds d’urgence nécessaires pour enrayer la pandémie.

Demandez au G20 une suspension de la dette pour combattre le COVID-19

Cher·e·s dirigeant·e·s du G20, de la Banque mondiale et du FMI :
Les pays les plus pauvres du monde ont besoin de toutes les ressources dont ils disposent pour faire face aux conséquences économiques de la pandémie de coronavirus et empêcher des millions de personnes de basculer dans l'extrême pauvreté. Nous appelons tous les créanciers officiels, privés et multilatéraux à suspendre immédiatement le remboursement de la dette des pays les plus vulnérables pour 2020 et 2021.

Signez la pétition

Lorsque vous indiquez vos coordonnées, vous acceptez la politique de confidentialité de ONE, et notamment le transfert de vos informations aux serveurs de ONE.org aux Etats-Unis.

Vous souhaitez savoir comment vous pouvez nous aider dans notre combat contre l'extrême pauvreté ?

Inscrivez-vous pour recevoir les emails de ONE et rejoindre les millions de personnes qui agissent à travers le monde pour mettre fin à l’extrême pauvreté et aux maladies évitables. Nous ne nous demandons pas votre argent mais votre voix. Vous pouvez vous désinscrire à tout moment.
Privacy options
Vous êtes sur-e ? Si vous cliquez sur 'Oui', nous vous tiendrons informés des actions que vous pouvez mener pour faire avancer notre combat. Vous pouvez vous désinscrire à tout moment.

Lorsque vous indiquez vos coordonnées, vous acceptez la politique de confidentialité de ONE, et notamment le transfert de vos informations aux serveurs de ONE.org aux Etats-Unis.

You agree to receive occasional updates about ONE’s campaigns. You can désinscrire at any time.

Ce site est protégé par reCAPTCHA et la politique de confidentialité et les conditions d'utilisation de Google s'appliquent

Les billets récents