Et vous, que suggérez-vous pour financer le développement ? 

Et vous, que suggérez-vous pour financer le développement ? 

L’année 2015 marque un tournant dans le paysage du développement international. Depuis des mois, les pays du monde entier ont travaillé de concert en vue de définir des Objectifs de développement durable (ODD) qui seront adoptés cette année, succédant aux Objectifs du Millénaire pour le développement. Les ODD viseront à éradiquer l’extrême pauvreté dans le monde d’ici à 2030 et à offrir une vie décente et des opportunités équitables à tous les habitants de la planète.

Le volet financier de l’agenda post-2015 est de prime importance : sans un financement adéquat, à la hauteur des ambitions proclamées, les ODD risquent de n’être qu’une coquille vide. Les ressources financières existent. L’enjeu est désormais de s’assurer que des politiques publiques intelligentes, soutenues par une volonté politique réelle, soient mises en place pour mobiliser et utiliser ces fonds au mieux.

En juillet, la communauté internationale se réunira lors de la conférence pour le Financement du développement (FdD), à Addis-Abeba (Éthiopie), afin de convenir d’un cadre financier global à l’appui de la mise en œuvre des ODD. En prévision de cette rencontre au sommet, les ambassadeurs Pederson (Norvège) et Talbot (Guyane), co-présidents du processus FfD, ont rédigé un document analytique, présenté cette semaine à New York, faisant état de recommandations en matière de financement du développement. Ce document formera la base des négociations en amont de la conférence d’Addis.

À ONE, nous sommes heureux de retrouver bon nombre de nos recommandations dans le document analytique, notamment l’attention portée aux populations les plus pauvres et les plus vulnérables, ainsi qu’aux femmes et aux filles. Certains domaines mériteraient néanmoins d’être renforcés. Ainsi, 50% des dons devraient bénéficier aux pays les moins avancés, tandis que le financement climatique devrait soutenir en priorité les pays les plus pauvres et les populations les plus fragiles, et venir en sus des budgets d’aide déjà promis ou engagés.

Nous avons mis en ligne un document qui fait l’état des lieux des recommandations présentées dans le document analytique de l’ONU et propose des modifications. Dans les deux semaines à venir, nous vous invitons à y faire part de vos idées, que nous soumettrons aux co-présidents, afin qu’elles alimentent leurs réflexions avant la prochaine échéance des négociations onusiennes qui auront lieu fin février.

Rejoindre ONE

Rejoignez le combat contre l'extrême pauvreté

Rejoignez le combat contre l'extrême pauvreté

Lorsque vous indiquez vos coordonnées, vous acceptez la politique de confidentialité de ONE, et notamment le transfert de vos informations aux serveurs de ONE.org aux Etats-Unis.

Vous souhaitez savoir comment vous pouvez nous aider dans notre combat contre l'extrême pauvreté ?

Inscrivez-vous pour recevoir les emails de ONE et rejoindre les millions de personnes qui agissent à travers le monde pour mettre fin à l’extrême pauvreté et aux maladies évitables. Nous ne nous demandons pas votre argent mais votre voix. Vous pouvez vous désinscrire à tout moment.
Privacy options
Vous êtes sur-e ? Si vous cliquez sur 'Oui', nous vous tiendrons informés des actions que vous pouvez mener pour faire avancer notre combat. Vous pouvez vous désinscrire à tout moment.

Lorsque vous indiquez vos coordonnées, vous acceptez la politique de confidentialité de ONE, et notamment le transfert de vos informations aux serveurs de ONE.org aux Etats-Unis.

Vous recevrez occasionnellement des informations sur nos campagnes. Vous pouvez vous désinscrire à tout moment.

Ce site est protégé par reCAPTCHA et la politique de confidentialité et les conditions d'utilisation de Google s'appliquent