#EducationForRefugees : notre campagne en 6 étapes !
Crise des réfugiés

#EducationForRefugees : notre campagne en 6 étapes !

Rejoindre ONE

Rejoignez le combat contre l'extrême pauvreté

Pour commencer, si vous n’avez pas encore vu cette vidéo, c’est le moment ! Un groupe de personnes a accepté de prendre part à une expérience déroutante. Sous hypnose, ils ont été privés de leur capacité à lire, écrire et compter. Le résultat est hallucinant !

La vidéo est volontairement provocatrice. Pour les participants à cet exercice, ce n’est qu’une expérience de quelques heures, mais cela pourrait devenir le quotidien bien réel de millions d’enfants réfugiés qui n’ont pas accès à l’éducation.

Car aujourd’hui, 3,7 millions d’enfants réfugiés ne sont pas scolarisés. Sans la possibilité d’aller à l’école, ces enfants, qui fuient les conflits et les violences de leurs pays d’origine, n’auront pas seulement perdu leur foyer, mais également leurs perspectives d’avenir.

Cette année, ONE, avec le soutien de ses membres, a fait campagne pendant plusieurs mois pour changer cette réalité. Un grand merci à tous ceux qui se sont mobilisés à nos côtés. Ensemble, nous avons fait pression sur les dirigeants mondiaux pour qu’ils adoptent un plan d’action concret garantissant une éducation de qualité à tous les enfants réfugiés. Grâce à vous, de nouveaux engagements ont été pris.

Retour sur le déroulement de notre campagne, en 6 étapes :

  1. S’appuyer sur les faits

Au mois de mai dernier, ONE a publié un rapport « Financer la stabilité – comment relever ce défi grâce à l’aide humanitaire et à l’aide au développement ? ». Si vous n’en avez pas encore eu l’occasion, jetez-y un coup d’œil. Ce rapport montre à quel point la communauté internationale doit agir vite et plus pour faire face aux nombreuses crises humanitaires actuelles.

Cet été, nous avons lancé notre campagne #EducationForRefugees avec un premier blog sur l’importance de l’éducation pour les enfants réfugiés. Cet article révèle que seulement 2% des financements des interventions d’urgence sont dédiés à l’éducation.

blog pic

Une situation aux conséquences désastreuses. Les enfants sont plus facilement exploités ou victimes de travail forcé pour gagner un peu d’argent. Certaines familles doivent recourir au mariage forcé pour survivre, ce qui pousse jusqu’à 90% des filles à quitter l’école dans certaines régions.

  1. Le témoignage de Suud

La campagne s’est poursuivie avec l’appel de Hussein “Suud” Mohamud, membre de ONE et ancien réfugié. Le 16 juillet, il a pris la parole pour raconter son histoire devant plusieurs milliers de personnes lors de l’évènement « Together 2016 » à Washington.

suud 5

  1. Allez la #TeamRefugees !

Pour la première fois, une équipe d’athlètes réfugiés a été sélectionnée par le comité olympique pour participer aux Jeux Olympiques. Toutes nos équipes internationales ont tenu à les encourager et nous avons invité le plus grand nombre à les soutenir !

  • teamrefu1
  • teamrefu2
  • teamrefu3
  • teamrefu4
  1. Votre message pour la rentrée  !

Rien de tel que la rentrée des classes pour rappeler à tous l’importance de l’éducation. Nous avons donc lancé une action en ligne incitant nos membres à poster une photo avec un message expliquant ce que l’école leur avait apporté. Un grand merci aux participants : nous avons comptabilisés plus de 400 tweets le premier jour de l’action.

picture blog back to school

  1. Mobilisation

A l’heure actuelle, on comptabilise plus de 185 000 signatures de notre pétition #EducationForRefugees, qui a été remise la semaine dernière au département d’Etat américain (l’équivalent du Ministère des Affaires Etrangères en France). Sans votre soutien, le résultat aurait peut-être été différent ! Et alors, quel résultat ?

refu

  1. Résultat: un million d’enfants réfugiés à l’école

Les dirigeants du monde ont fait de l’éducation une des priorités des sommets dédiés aux réfugiés lors de l’assemblée générale des Nations Unies à New York. Ces derniers ont pris de nouveaux engagements pour favoriser la scolarisation d’un million d’enfants réfugiés. C’est un premier pas non négligeable, mais il reste encore beaucoup à faire car 2,7 millions d’enfants réfugiés n’ont toujours pas accès à l’éducation.

refugees-750x482

Encore merci pour votre soutien. Vos actions nous permettent de faire la différence. N’hésitez pas à nous laisser un commentaire ci-dessous !

. Adapaté de l’anglais par Lucile Quatreboeufs, assistante Campagnes chez ONE France.

Venez discuter

Lignes directrices pour les commentaires

Les billets récents