Des festivaliers sensibilisés et des jeunes Ambassadeurs qui n’ont pas chômé cet été !
Que font nos membres?

Des festivaliers sensibilisés et des jeunes Ambassadeurs qui n’ont pas chômé cet été !

Rejoindre ONE

Rejoignez le combat contre l'extrême pauvreté

Ce blog a été rédigé par Julia Heres Garcia, jeune Ambassadrice de ONE en France.

Existe-t-il une combinaison plus parfaite que celle qui unit la musique, la solidarité et les journées ensoleillées ? Chez ONE, on considère que celle-ci est difficile à surpasser. C’est pour cela que ONE et nous – les jeunes Ambassadeurs – sommes présents tous les ans depuis maintenant quelques années aux festivals des Solidays et des Déferlantes pendant l’été !

Cette année, c’est encore une fois la campagne phare de ONE, « La Pauvreté est Sexiste », qui était mise à l’honneur. Les femmes et les filles étant en effet plus durement touchées par l’extrême pauvreté que les hommes, il  était important de sensibiliser les festivaliers à ce problème et de leur demander de soutenir notre combat. Dans le cadre de cette campagne, ONE a notamment mis l’accent sur le manque d’accès à l’éducation pour les filles. En effet, ce sont aujourd’hui 130 millions de filles qui ne vont pas à l’école, non pas parce qu’elles ne le veulent pas, mais parce qu’on ne leur en donne pas l’opportunité.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Fin juin, nous nous sommes donc mobilisés au sein du Village Solidaire du festival Solidays pour faire signer aux festivaliers une pétition visant à interpeller les leaders du G20, afin qu’ils s’engagent en faveur de l’éducation des filles. L’enthousiasme des festivaliers était au rendez-vous et ces derniers ont pu repartir avec un (ou plusieurs !) souvenirs de nous, entre bracelets, tatouages à l’effigie de ONE et autres goodies ! Pour illustrer le problème de manière ludique et impactante, nous avions également préparé un Mölkky à la sauce #PauvretéSexiste (le but étant d’atteindre 130 points et non 50). Le jeu idéal en ces journées estivales ! Le festival fut également l’occasion de faire participer les personnes à l’action « GirlsCount », dont le but est de porter la voix des 130 millions de filles qui n’ont pas accès à l’éducation en choisissant un nombre à dire face caméra, et ce avec toutes les extravagances créatives possibles et imaginables. Antoine De Caunes, parrain du festival, s’est prêté au jeu avec un résultat pour le moins sympathique ! 🙂

Quelques semaines plus tard, nous nous sommes envolés destination Argelès et le festival des Déferlantes pour encore plus de soleil, de musique et de solidarité. Comme aux Solidays, nous avons profité du festival pour sensibiliser à la cause de l’éducation des filles. À cette occasion, nous avons également pu retrouver un de nos soutiens de longue date et parrain du festival, le chanteur Cali. En ouverture du festival, nos jeunes Ambassadeurs ont pu participer à une conférence de presse aux côtés de ce dernier pour expliquer les raisons de leur engagement, les causes défendues par ONE et parler de ce partenariat unique entre la musique et la solidarité internationale. Tout au long de ces 4 journées, nos jeunes Ambassadeurs ont pu répondre à nombre d’interviews pour des médias locaux, qui se sont montrés très intéressés par leur action aux côtés de ONE et la raison de notre présence sur le festival !

  • IMG_0642
  • IMG_0444
  • Solidays2017-ONE-03
  • Solidays2017-ONE-07
  • Solidays2017-ONE-01
  • Solidays2017-ONE-06
  • Solidays2017-ONE-05
  • Solidays2017-ONE-02
  • IMG_0733
  • IMG_0626
  • IMG_0649
  • IMG_0681
  • IMG_0686
  • IMG_0693
  • IMG_0713

Grâce à ces deux événements, ce sont près de 3000 personnes qui ont choisi de s’exprimer en faveur de l’éducation des filles dans le monde. Nous les en remercions INFINIMENT !

Un immense merci également aux organisateurs des festivals pour leur accueil  chaleureux et leur soutien pour le combat de ONE et des jeunes Ambassadeurs contre l’extrême pauvreté.

Parce que  la pauvreté est sexiste mais que chaque voix compte, nous avons toujours besoin de vous pour permettre aux 130 millions de filles qui sont privées d’accès à l’éducation de (re)trouver les bancs de l’école. Rejoignez le mouvement !

 

Venez discuter

Lignes directrices pour les commentaires

Les billets récents