COP21 : Un bilan encourageant, mais la route est encore longue

COP21 : Un bilan encourageant, mais la route est encore longue

Rejoindre ONE

Rejoignez le combat contre l'extrême pauvreté

Vous avez été des milliers à vous mobiliser en faveur d’une réelle justice climatique en participant à notre campagne sur le climat appelant la communauté internationale à donner la priorité aux pays les plus pauvres et les plus vulnérables. Nous vous remercions chaleureusement pour votre fidélité et votre soutien.

Après deux semaines d’intenses négociations, la Conférence sur le climat de Paris (COP21) a pris fin ce week-end. Un accord historique a enfin été adopté par consensus par les 195 Etats participants.

COP21

Le texte final adopté le 12 décembre reconnaît enfin le lien intrinsèque entre le changement climatique et l’éradication de la pauvreté, tout en soulignant que les pays les moins avancés et les petits Etats insulaires en développement ont des besoins spécifiques de financement pour lutter contre le changement climatique. Il s’agit d’un réel pas en avant mais la mobilisation ne doit pas s’arrêter là car il reste encore beaucoup à faire.

En effet, les pays les moins avancés et les petits Etats insulaires en développement, qui subissent de plein fouet les conséquences du changement climatique, n’ont pas été placés au cœur des négociations comme on l’aurait souhaité.

Ces pays sont les premiers frappés par le changement climatique, tout en polluant le moins et sans avoir les moyens d’y faire face. Pire encore, ils ne bénéficient que de 22% des financements mondiaux pour le climat.

Même si la COP21 a permis une avancée extraordinaire dans la lutte contre le changement climatique et une réelle prise de conscience parmi la communauté internationale quant aux besoins des pays les plus pauvres et les plus vulnérables, l’accord final ne fixe aucun objectif chiffré pour ce groupe de pays.

Rien ne garantit donc que ces pays reçoivent réellement l’aide internationale dont ils ont besoin pour faire face au changement climatique mais aussi à l’extrême pauvreté et d’autres défis de développement. Or l’urgence est là car le changement climatique pourrait faire basculer 100 millions de personnes supplémentaires dans l’extrême pauvreté d’ici à 2030 ! (Source Banque mondiale)

Un effort supplémentaire est nécessaire pour une réelle justice climatique

Chez ONE, nous estimons qu’au moins 50% des financements publics pour le climat doivent être alloués aux pays les plus défavorisés afin qu’ils ne soient pas les laissés-pour-compte des efforts internationaux contre le changement climatique. Et nous sommes, à l’heure actuelle, loin du compte.

Beaucoup de chemin reste ainsi à parcourir pour s’assurer que les moyens seront mis là où les besoins sont les plus pressants ! C’est pourquoi nous devons continuer à nous mobiliser pour une véritable justice climatique.

Avec le soutien de ses membres, ONE continuera à mener campagne pour que la priorité soit donnée aux pays les plus pauvres et vulnérables. Si vous n’avez pas encore participé à notre campagne ludique sur le climat, n’hésitez pas à le faire dès maintenant en cliquant sur ce lien .

Ensemble, exigeons la justice climatique !

banner-87d2rbpe0yo0-11-24-15

Ce billet a été rédigé par Perrine Mardiné, assistante Campagnes chez ONE France.

Rejoignez le combat contre l'extrême pauvreté

Lorsque vous indiquez vos coordonnées, vous acceptez la politique de confidentialité de ONE, et notamment le transfert de vos informations aux serveurs de ONE.org aux Etats-Unis.

Vous souhaitez savoir comment vous pouvez nous aider dans notre combat contre l'extrême pauvreté ?

Inscrivez-vous pour recevoir les emails de ONE et rejoindre les millions de personnes qui agissent à travers le monde pour mettre fin à l’extrême pauvreté et aux maladies évitables. Nous ne nous demandons pas votre argent mais votre voix. Vous pouvez vous désinscrire à tout moment.
Privacy options
Vous êtes sur-e ? Si vous cliquez sur 'Oui', nous vous tiendrons informés des actions que vous pouvez mener pour faire avancer notre combat. Vous pouvez vous désinscrire à tout moment.

Lorsque vous indiquez vos coordonnées, vous acceptez la politique de confidentialité de ONE, et notamment le transfert de vos informations aux serveurs de ONE.org aux Etats-Unis.

You agree to receive occasional updates about ONE’s campaigns. You can désinscrire at any time.

Ce site est protégé par reCAPTCHA et la politique de confidentialité et les conditions d'utilisation de Google s'appliquent