Chaque enfant devrait pouvoir commencer sa vie en bonne santé !

Chaque enfant devrait pouvoir commencer sa vie en bonne santé !

Rejoindre ONE

Rejoignez le combat contre l'extrême pauvreté

Photo : GAVI.org

Photo : GAVI.org

En janvier 2015, Gavi, l’Alliance du Vaccin – un partenariat public-privé dont l’objectif est d’améliorer l’accès à la vaccination des enfants leur garantissant de commencer leur vie en bonne santé dans les pays en développement – lancera la reconstitution de ses ressources pour la période 2016-2020. Depuis sa création en 2000, Gavi a permis de vacciner 440 millions d’enfants et d’éviter 6 millions de décès.

Les avancées en matière de santé mondiale sont tangibles, mais encore insuffisantes

La santé est un enjeu mondial que la France ne peut nier. L’épidémie d’Ebola a démontré que les crises sanitaires ne connaissent pas de frontières et que des systèmes de santé solides sont cruciaux pour éviter que des épidémies ne se transforment en crise humanitaire.

Grâce à la mobilisation politique et financière générée par les Objectifs du Millénaire pour le développement (OMD), le monde a réalisé une avancée considérable en réduisant presque de moitié la mortalité infantile en vingt ans.

Mais il nous reste du chemin à parcourir. Aujourd’hui encore, un enfant sur cinq n’a pas accès à la vaccination de base, la plupart du temps en raison de ses conditions de vie socio-économiques. La conséquence ? En 2012, 6,6 millions d’enfants de moins de cinq ans sont morts, la majorité suite à des maladies évitables par des vaccins : coqueluche, diphtérie, tétanos, poliomyélite, tuberculose, rougeole…

La France doit apporter sa pierre à l’édifice

Gavi doit mobiliser plus de 7,5 milliards de dollars sur les 5 prochaines années en vue de vacciner 330 millions d’enfants supplémentaires et de sauver plus de 5 millions de vies supplémentaires.

Après la Norvège, l’Allemagne et le Royaume-Uni, le Canada a annoncé, le 28 novembre dernier, sa contribution à Gavi, à hauteur de 500 millions de dollars canadiens pour la période 2016-2020. La France n’a, quant à elle, pas encore annoncé son soutien à Gavi pour la prochaine période.

Il lui reste moins de deux mois pour renouveler son soutien financier à Gavi. ONE demande à la France de garder son rang en matière de santé mondiale en annonçant une contribution ambitieuse d’ici à 2020 pour permettre à tout enfant de commencer sa vie en bonne santé, peu importe où il est né.

Pour plus d’informations, vous pouvez télécharger la note de ONE et d’autres ONG françaises sur Gavi ici.

Venez discuter

Lignes directrices pour les commentaires