Changer la loi – et protéger la planète

Le Rwanda est célèbre pour ses forêts tropicales, sa faune sauvage et sa campagne verdoyante. Mais la déforestation, due à une mauvaise gestion des terres, à une demande importante en bois de chauffage, au changement climatique et à une pression croissante de la part d’une population grandissante, a conduit à un rapide déclin de la surface arborée – ce qui peut être dommageable pour les écosystèmes locaux.

Pourtant, au cours des dernières années, le Rwanda est devenu le seul pays d’Afrique centrale et occidentale à réussir à renverser la tendance. Il est sur le point d’atteindre son objectif d’une surface arborée équivalente à 30 % de la superficie totale du pays d’ici à 2020. Le Rwanda a même reçu un prix pour sa politique forestière en 2011 par l’ONU.

Il y a deux ans, le Forum des Nations Unies sur les Forêts a distingué cinq personnalités à travers le monde avec le prix « Héros de la Forêt », en récompense de leurs efforts pour entretenir, protéger et gérer les forêts, ainsi que pour inspirer un changement positif.

L’une des cinq lauréats — et le seul lauréat africain — était Rose Mukankomeje, directrice générale de l’Office rwandais de gestion de l’environnement.

Rose est énergique et efficace quand il s’agit de préserver l’environnement. Elle n’est pas seulement une ardente défenseuse de la reforestation, mais elle est aussi à l’origine de la plupart des politiques et réformes législatives environnementales du pays, y compris la campagne pour la loi relative à l’interdiction des sacs plastiques.

« Le Rwanda est trop petit pour accepter de laisser la moindre parcelle de ses terres à la merci du plastique » a-t-elle affirmé au sujet de la loi qu’elle a contribué à faire adopter, et qui a aboli l’utilisation des sacs en plastique au Rwanda. De nouveaux matériaux d’emballage en papier ont été introduits et imposés si fermement qu’à la frontière, les voyageurs en provenance de l’Ouganda voisin sont priés de sortir leur pain de leurs sacs en plastique et de le placer dans d’autres emballages.

Rose milite en faveur de la croissance verte. Elle est connue pour plusieurs campagnes de plantation d’arbres, ainsi que pour son action en faveur de la préservation ou la régulation de l’exploitation des écosystèmes des zones humides et des eaux douces dans le pays.

Elle insiste : elle n’est pas une activiste environnementale – elle se contente de mettre en œuvre les politiques. « La préservation de l’environnement relève de la responsabilité de tous, elle n’est pas seulement une affaire de militants » souligne-t-elle.

L’une de ses initiatives les plus réussies est l’Umuganda – un concept rwandais qui signifie « agir ensemble dans un but commun pour atteindre un résultat » – pour attirer l’attention du grand public sur les questions environnementales. Aujourd’hui, les gens consacrent un jour par mois à leur commune pour nettoyer l’environnement et planter des arbres !

C’est la seule solution pour garantir que la croissance des forêts du Rwanda apporte des revenus et des bénéfices aux personnes qui vivent dans la pauvreté. Le Rwanda abrite des espèces rares de gorilles des montagnes et dépend du tourisme vert. La préservation de sa faune sauvage est une source importante de revenus pour le pays – sans oublier qu’elle produit des revenus durables pour sa population !

« Le Rwanda se développe très rapidement » indique-t-elle, « et le manque de sources alternatives de revenus pour les populations qui dépendent des forêts est un défi majeur. Si vous demandez aux gens de protéger l’environnement, y compris les forêts, et de prendre soin des arbres, il faut leur proposer des sources de revenus alternatives au bois de chauffage ». Combattre la menace de déforestation est d’une importance cruciale. Mais Rose ne le voit pas uniquement comme un problème national. Pour elle, il s’agit d’un défi mondial.

Cette histoire s’inscrit dans l’Objectif de développement durable “La vie sur terre“.

Rejoindre ONE

Rejoignez le combat contre l'extrême pauvreté

Rejoignez le combat contre l'extrême pauvreté

Lorsque vous indiquez vos coordonnées, vous acceptez la politique de confidentialité de ONE, et notamment le transfert de vos informations aux serveurs de ONE.org aux Etats-Unis.

Vous souhaitez savoir comment vous pouvez nous aider dans notre combat contre l'extrême pauvreté ?

Inscrivez-vous pour recevoir les emails de ONE et rejoindre les millions de personnes qui agissent à travers le monde pour mettre fin à l’extrême pauvreté et aux maladies évitables. Nous ne nous demandons pas votre argent mais votre voix. Vous pouvez vous désinscrire à tout moment.
Privacy options
Vous êtes sur-e ? Si vous cliquez sur 'Oui', nous vous tiendrons informés des actions que vous pouvez mener pour faire avancer notre combat. Vous pouvez vous désinscrire à tout moment.

Lorsque vous indiquez vos coordonnées, vous acceptez la politique de confidentialité de ONE, et notamment le transfert de vos informations aux serveurs de ONE.org aux Etats-Unis.

Vous recevrez occasionnellement des informations sur nos campagnes. Vous pouvez vous désinscrire à tout moment.

Ce site est protégé par reCAPTCHA et la politique de confidentialité et les conditions d'utilisation de Google s'appliquent