Cap ou pas Cap : une campagne présidentielle pleine de rebondissements
Aide au développement

Cap ou pas Cap : une campagne présidentielle pleine de rebondissements

Rejoindre ONE

Rejoignez le combat contre l'extrême pauvreté

Le 1er mars dernier, ONE, aidée de Romy – une petite fille de 8 ans et notre plus jeune membre – lançait la campagne « Cap ou pas Cap ». 

Pendant 8 intenses semaines…

EUX – les supers, incroyables, inégalables, infatigables jeunes Ambassadeurs

VOUS – fidèles et fantastiques membres de ONE

NOUS – l’équipe de ONE

…avons interpellé sans relâche les candidats à l’élection présidentielle pour qu’ils proposent un plan ambitieux pour l’Afrique en vue de mettre fin à l’extrême pauvreté d’ici à 2030.

Résultat ? Vous n’allez pas être déçus : sur les 11 candidats en lice, 6 ont été déclarés Cap !

Parce qu’il s’en est passé des trucs sympas depuis le lancement de cette campagne, un retour en images sur les moments les plus marquants s’impose !

  1. ROMY 

Á campagne exceptionnelle, soutien exceptionnel ! Romy, une petite fille de 8 ans, a aidé ONE car elle est convaincue que l’endroit où l’on naît ne devrait pas déterminer si l’on vit ou si l’on a accès à l’éducation, à l’eau potable ou à d’autres services essentiels. Elle lançait donc un défi aux candidats dans une vidéo, face caméra : Cap ou pas Cap de présenter leur plan pour l’Afrique ?

“Cap ou pas Cap”, le défi lancé par Romy, 8 ans, aux candidats à l’élection présidentielle. Parce qu’il n’y pas d’âge pour parler politique ! Signez l’appel de ONE sur capoupascap.one.org #COPC #CapOuPasCap #Presidentielle2017 #OneFr

Publié par ONE Fr sur mercredi 1 mars 2017

 

Avec son franc-parler et ses mimiques à craquer, Romy a conquis pas mal de monde. Près d’un million pour être exact (de vues).

Et son appel a interpellé un certain…

  1. MOULOUD ACHOUR !

Et oui, la vidéo de Romy est vite arrivée aux oreilles de Mouloud Achour, journaliste et fondateur de Clique TV. « Super impressionné » par Romy, il a même décidé de la rencontrer. Leur interview a été diffusée largement : Le Gros Journal, Clique TV… De quoi répandre le message !

[ALERTE MOMENT TRÈS DRÔLE À 0.22]

  1. LES STARS SONT CAP DE SOUTENIR ROMY ET ONE !

On peut dire que cette campagne a fait du bruit ! De nombreuses personnalités ont répondu à l’appel en apportant leur soutien à ONE et Romy, notamment sur les réseaux sociaux : Jamel Debbouze, Tété, Valérie Damidot, Féfé, Emilie Mazoyer, Asa, Bruno Salomone et bien d’autres. Un grand merci à eux !

Une mention spéciale à Tryo pour leur chaleureux accueil au Trianon à Paris, où nous avons pu tenir un stand 3 soirs de suite avant leur concert pour parler de Cap ou pas Cap et faire signer l’appel aux spectateurs.

Tryo et les jeunes Ambassadeurs

  1. LES JEUNES AMBASSADEURS ON FIRE !

Comme d’habitude, nos jeunes Ambassadeurs se sont démenés pour obtenir des engagements concrets de la part des candidats. Et on peut dire qu’ils ont redoublé…

  • d’imagination ! Avec une mobilisation sans faille sur les réseaux sociaux. Petit aperçu :

  • d’efforts ! Ils se sont rendus aux QG des candidats et ont attendu de pied ferme leur plan pour l’Afrique :

  • de motivation ! Ils ont mené de nombreuses actions avec brio pour mobiliser le plus grand nombre de citoyens partout en France et les sensibiliser à notre combat : à Lille, Grenoble, Rennes, Reims, Paris ou encore Toulouse dans leurs écoles et universités, dans la rue et lors de festivals.

Florence, Pierre et Anne-Sophie à Grenoble

Justine à Toulouse

Léa à Reims

Et leurs efforts ont payé ! En tout, vous avez été plus de 15 000 à signer notre appel !

  1. UN RELAIS IMPORTANT DANS LES MÉDIAS

Avec toutes ces actions,la campagne a eu un important retentissement médiatique ! On en a parlé notamment dans Le Parisien, l’Humanité, Jeune Afrique, Marie Claire, Le Point et bien d’autres.

Vous pouvez aussi écouter l’interview de notre directrice en France, Friederike Röder sur France inter ou sur Radio Campus, avec notre jeune Ambassadeur Arnaud.

Nos jeunes Ambassadeurs ont aussi suscité la curiosité d’un bon nombre de médias de leurs régions : en 8 semaines, vous avez pu les voir et les entendre sur France 3 Rhône-Alpes, dans Ouest France, Le Parisien, Sud-Ouest, le Dauphiné Libéré, sur NRJ à Grenoble, sur France Bleu, le Mouv’, et des dizaines d’autres.

Caroline et Pierre-Louis sur le plateau TV de France 3 Rhône-Alpes

Paul et Sarah sur le plateau TV d’Yvelines Première

  1. ET QUEL RÉSULTAT ! LES RÉPONSES DES CANDIDATS SE SONT ENCHAÎNÉES

Après 2 mois d’intenses activités et grâce à votre soutien, nous avons obtenu les réponses de 6 candidats sur les 11 qui ont présenté leur plan pour l’Afrique et ont été déclarés Cap par ONE !

Dans l’ordre chronologique : Benoît Hamon, Nicolas-Dupont-Aignan, Jean-Luc Mélenchon, Jacques Cheminade, Emmanuel Macron et enfin Philippe Poutou. Nos jeunes Ambassadeurs sont allés à leur rencontre et Jacques Cheminade s’est même déplacé jusque dans les bureaux de ONE pour nous remettre son plan pour l’Afrique et prendre une photo avec nos jeunes bénévoles ! Une première dans l’histoire de ONE. Toutes les rencontres en photos :

Et alors, que contiennent les plans pour l’Afrique des candidats ?

  • Le nouveau Président de la République française, Emmanuel Macron, fait partie des candidats Cap ! Dans sa réponse à ONE, il a pris l’engagement chiffré – pour la première fois au cours de sa campagne – d’augmenter l’aide aux pays les plus pauvres d’ici à 2022. Il a déclaré qu’il atteindra l’objectif international d’allouer 0,7% de la richesse nationale de la France à l’aide publique au développement (APD) en 2025 avec un engagement intermédiaire de 0,55% d’ici à 2022.
  • 4 candidats sur les 6 Cap avaient pris l’engagement d’atteindre l’objectif des 0,7% d’ici à 2022 : Benoît Hamon, Jean-Luc Mélenchon, Jacques Cheminade et Philippe Poutou.
  • Benoît Hamon, Jean-Luc Mélenchon, Jacques Cheminade et Philippe Poutou se sont clairement engagés à lutter contre l’évasion fiscale et la corruption en l’intégrant dans leur politique de développement. La position d’Emmanuel Macron reste vague sur cette thématique. ONE ne manquera pas de lui rappeler les manquements de son programme sur ces questions. Nicolas-Dupont-Aignan s’était également peu prononcé à ce sujet.
  • Les candidats avaient aussi pris des engagements forts pour l’éducation des filles et pour favoriser l’aide allouée aux pays les plus pauvres et aux Etats fragiles.

Nous n’aurions pu obtenir de tels engagements sans votre soutien et sans la mobilisation de nos fantastiques jeunes Ambassadeurs. Merci d’être toujours au rendez-vous pour faire entendre la voix des populations les plus pauvres.

On sait ce que vous êtes en train de vous dire…QUOI ? La campagne Cap ou pas Cap est finie ?! Et bien non ! Les élections législatives, tout aussi déterminantes pour porter une politique de solidarité internationale au cours des 5 prochaines années, approchent à grands pas. C’est pourquoi nous allons avoir besoin de vous pour continuer à lancer des défis « Cap ou pas Cap ». Et cette fois-ci avec vos futur-e-s député-e-s !

En effet, vos représentant-e-s à l’Assemblée Nationale auront un rôle crucial à jouer pour s’assurer que la France tienne ses engagements envers les pays les plus pauvres et les plus vulnérables du monde. On sait que la mobilisation des député-e-s a porté ses fruits lors des années précédentes et permis des avancées majeures en matière de solidarité internationale. Avec votre soutien, nous devons nous assurer qu’ils continuent à agir dans ce sens lors de leur prochain mandat. Restez connectés, vous aurez bientôt de nos nouvelles !

En attendant, lancez un petit défi Cap ou pas Cap à un copain (ou votre chat) c’est toujours sympa, non ?

Venez discuter

Lignes directrices pour les commentaires

Les billets récents