VIH/sida

14 choses à savoir sur le sida

Rejoindre

Rejoignez le combat contre l'extrême pauvreté

Il y a trente ans, le VIH/sida s’est rapidement propagé partout dans le monde. Recevoir le diagnostic, c’était comme être condamné à mort. Trois décennies plus tard, nous avons fait d’énormes progrès : le nombre de décès liés au sida a été réduit de moitié. Malheureusement, ces avancées ont créé un sentiment de sécurité illusoire qui menace notre capacité à mettre fin à l’épidémie.

Même si nous avons gagné des batailles, nous devons garder à l’esprit que la lutte contre le sida est loin d’être terminée. Près de 37 millions de personnes sont séropositives aujourd’hui, et plus de 15 millions d’entre elles n’ont pas accès au traitement qui pourrait leur sauver la vie. Nous pouvons changer les choses, mais nous avons besoin de volonté politique.

Les chiffres nous montrent l’ampleur du problème, et témoignent de l’urgence d’agir pour mettre fin à l’épidémie.

 

Au niveau mondial:

  • Environ 37 millions de personnes sont séropositives. Un chiffre qui s’approche de celui de la population du Canada.

 

  • Le VIH/sida a tué environ 35 millions de personnes. Un chiffre qui équivaut à celui de la population du Maroc.

 

  • Près d’1 million de personnes sont décédées de maladies liées au sida en 2017. Soit plus de 2500 personnes par jour.

 

  • Le sida est la maladie qui tue le plus de jeunes femmes âgées de 15 à 29 ans.

 

  • Près de 1000 jeunes femmes sont infectées par le VIH chaque jour. Soit 40 femmes par heure

 

  • Seulement environ la moitié des enfants séropositifs reçoivent un traitement. L’année dernière, 180 000 enfants ont été infectés par le VIH pendant leur naissance ou pendant l’allaitement.

 

En Afrique subsaharienne:

  • L’Afrique subsaharienne concentrait près de 65% des nouveaux cas d’infection au niveau mondial. 1,2 million de personnes ont été infectées par le VIH dans la région en 2017.

 

  • L’Afrique subsaharienne concentrait près de 70% des victimes du VIH/sida au niveau mondial. Plus de 65 000 de personnes sont décédées dans la région en 2017.

 

  • 282 000 jeunes femmes âgées de 15 à 24 ans ont été infectées par le VIH en 2017 – soit plus de 750 par jour.

 

  • Les jeunes femmes vivant en Afrique subsaharienne ont deux fois plus de chances d’être infectées par le VIH que les jeunes hommes.

 

Les bonnes nouvelles

  • Au niveau mondial, plus de 21 millions de personnes recevaient un traitement à la fin de l’année 2017, contre 11 millions en 2012. Soit une augmentation de 91%.

 

  • En Afrique subsaharienne, 14,6 millions de personnes recevaient un traitement à la fin de l’année 2017, contre 7,7 millions en 2012. Soit une augmentation de 90%.

 

  • Au niveau mondial, 1,8 million de personne ont été infectées par le VIH en 2017 – contre 2 millions en 2013. Soit une baisse de 10%.

 

  • Dans les 15 dernières années, le coût d’un traitement antirétroviral pour une personne est passé de 10 000 $ par an à 75 $ par an— un coût historiquement bas.

 

La France accueillera la conférence de reconstitution des ressources du Fonds mondial en octobre 2019, dont l’objectif est de lever de nouveaux financements et de mobiliser de nouveaux partenaires. C’est une opportunité unique pour les gouvernements, les entreprises et les organisations spécialisées dans le domaine de la santé de réaffirmer leur engagement de mettre fin au sida, à la tuberculose et au paludisme.

 

Nous savons quoi faire et comment, et nous savons que si nous n’accélérons pas la cadence dans la course contre l’épidémie, elle finira par l’emporter. Le sida persiste, notre combat aussi.

 

Pour gagner le combat contre le sida, nous avons besoin de vous. En cette journée mondiale de lutte contre le sida, les membres de ONE passent de l’indignation à l’action et alertent leurs dirigeants – rejoignez-les et signez notre appel : https://bit.ly/2BK3YXF

 

Ce blog a été traduit de l’anglais par Amélie Templin, assistante Campagnes chez ONE France

Venez discuter

Lignes directrices pour les commentaires

Les billets récents