10 inventrices à connaître absolument
Les femmes et les filles

10 inventrices à connaître absolument

Rejoindre ONE

Rejoignez le combat contre l'extrême pauvreté

Vous avez sans doute déjà entendu parler d’inventeurs tels que Galilée (télescope) Karl Benz (automobile), Alexandre Graham Bell (téléphone) ou Benjamin Franklin (lunettes à double foyer), mais savez-vous qui sont Grace Hopper ou Stéphanie Kwolek ?

La première a inventé le premier compilateur de programmation informatique sans lequel, il faut le reconnaître, le monde serait très différent de ce qu’il est aujourd’hui ; la deuxième a inventé Kevlar, un matériau cinq fois plus résistant que l’acier, qui est actuellement utilisé partout dans le monde pour les gilets pare-balles par exemple.

Pour notre époque, ces inventions sont très importantes, mais comme le démontre l’histoire, les réalisations des femmes passent souvent inaperçues…

Nous avons décidé de rectifier le tir et de porter notre attention sur quelques-unes des plus importantes découvertes et inventions faites par des femmes au cours des 100 dernières années

  1. Marie Curie – Théorie de la radioactivité

rsz_6156687045_2fe631e833_o

A 44 ans, Marie Curie, physicienne polonaise naturalisée française, avait déjà énoncé une théorie de la radioactivité, terme qu’elle a elle-même inventé, et mis en place des techniques pour isoler les isotopes radioactifs, et découvert deux éléments, le polonium et le radium (1898).

Elle avait déjà remporté deux Prix Nobel pour sa contribution à la science ! Elle fut la première personne de l’histoire à remporter deux fois le prestigieux Prix, et ce dans de multiples domaines scientifiques.

  1. Nancy Johnson – La sorbetière

icecream

En 1843, Nancy Johnson, originaire de Philadelphie, devient l’une des femmes les plus importantes dans l’histoire en faisant breveter un modèle de sorbetière à manivelle qui continue d’être utilisée de nos jours ! Que pouvons-nous dire de plus, sinon merci merci merci à toi Nancy Johnson !

  1. Mária Telkes – La première maison entièrement alimentée à l’énergie solaire

TIS_24_Solar_house

Cette scientifique hongroise est célèbre pour avoir créé le premier générateur d’électricité thermoélectrique en 1947, conçu le premier système de chauffage à l’énergie solaire pour le Dover Sun House à Dover dans le Massachusetts, et conçu le premier conteneur thermoélectrique réfrigérant en 1953 en utilisant les principes de la thermoélectricité semi-conductrice… Girl power indeed !

  1. Ann Tsukamoto – Isolement des cellules souches

Humanstemcell-1024x768

Pour 1991, cette invention américaine complexe représentait une avancée incroyable – la capacité d’isoler une cellule souche a été une étape cruciale dans le progrès de la médecine en permettant d’en apprendre plus sur le cancer. On espère qu’un jour elle mènera à un traitement contre le cancer et de nombreuses autres maladies.

    5. Grace Hopper – La programmation informatique

SI Neg. 83-14878. Date: na. Grace Murray Hopper at the UNIVAC keyboard, c. 1960. Grace Brewster Murray: American mathematician and rear admiral in the U.S. Navy who was a pioneer in developing computer technology, helping to devise UNIVAC I. the first commercial electronic computer, and naval applications for COBOL (common-business-oriented language). Credit: Unknown (Smithsonian Institution)

Nés aux Etats-Unis, Grace Hopper et Howard Aiken ont conçu en 1944 le Harvard Mark I, un ordinateur de cinq tonnes de la taille d’une pièce entière. Hopper a inventé le compilateur qui permet de traduire le langage écrit en code informatique et a inventé les formules bug et débugger quand elle a dû retirer des mites de la machine (le terme « bug » signifie littéralement insecte en anglais – qui l’aurait cru !?)

Fermez les yeux pendant quelques instants et imaginez à quoi ressemblerait le monde si la programmation n’avait pas été inventée. Un monde presque préhistorique, non?

  1. Elisabeth Magie – Le jeu de Monopoly  

o-MONOPOLY-facebook

Qui ne se souvient des parties endiablées de Monopoly avec sa famille et ses amis ?

La joie ressentie lors qu’on passait par la case départ ou qu’on pouvait enfin acheter un hôtel rue la Paix, ou la déception ultime quand on devait hypothéquer ses biens… le Monopolix est un joli souvenir d’enfance.

Et on le doit à Elisabeth Magie, qui l’a initialement breveté en 1904. Appelé à l’époque « le Jeu du Propriétaire », le jeu se présentait comme une critique du capitalisme. Ironiquement mais sans surprise, l’idée a été volée par Charles Darrow qui l’a vendue aux Parker Brothers en 1935. L’entreprise a fini par remonter la piste jusqu’à Elisabeth Magie, mais ne lui a offert que 450 euros pour son invention !

  1. Rosalind Franklin – La structure en double hélice de l’ADN

DNA_Helix_CPK-1024x768

Bien que la découverte de la structure en double hélice de l’ADN ait souvent été attribuée à Watson et Crick, qui obtinrent le prix Nobel de physiologie en 1962, ce n’était pas à eux de la revendiquer. Leur théorie sur la structure de l’ADN est en fait basée sur le travail de Rosalin Franklin qui l’a confirmée .

Rosalind Franklin, biophysicienne britannique, a été la première personne à capturer des images photographiques en 1952 en utilisant une technique qu’elle avait elle-même crée : l’observation des molécules grâce à la diffraction des rayons X (ne vous en faites pas, nous ne savons pas non plus de quoi il s’agit !)

Pourquoi ne lui a-t-on jamais attribué cette découverte ?! On prétend que sans sa permission, un de ses collègues masculins de l’étranger nommé Wilkins, a montré sa photographie à ses compétiteurs Watson et Crick. Le reste, comme on dit, appartient à l’histoire.

  1. Marie Beasley – Le canot de sauvetage

Life_raft-e1432759820375-1024x642

En 1882, Marie Beasley d’origine américaine décida de lutter contre les naufrages en mer. Depuis des millénaires, les êtres humains naviguent sur les mers. Cependant, jusqu’à là, personne n’avait pu découvrir un objet efficace permettant d’aider les passagers en cas de situation d’urgence. Maintenant grâce à Maria Beasley, des milliers de vies ont pu être et seront sauvées !

  1. Stéphanie Kwolek – le Kevlar

Kevlar-sheet-3D-balls-e1432759966511

Bien que cette découverte en 1965 de la chimiste américaine Stéphanie Kwolek ait été un accident, elle n’en est pas moins appréciée ! Ce matériau, qui est cinq fois plus résistant que l’acier, est utilisé pour les pneus de bicyclettes, les voiles de course, les gilets pare-balles, les poêles à frire, les instruments de musique et pour la construction de bâtiments. Cela est rendu possible grâce à son rapport élevé entre la résistance et la traction.

10 Dr. Shirley Jackson – La recherche qui a mené aux télécommunications

2269938940_41fa3dff26_o-1024x685

Cette physicienne théoricienne a été la première femme noire à recevoir un doctorat de l’Institut de Technologie du Massachusetts en 1973.

Tout en travaillant pour les laboratoires Bell, elle a mené des recherches scientifiques de pointe qui ont permis aux autres d’inventer par la suite le fax, le téléphone à clavier, les cellules photovoltaïques, les câbles de fibres optiques, et la technologie qui permet d’identifier la personne qui vous appelle et de la mettre en attente.

Les femmes peuvent réaliser des choses incroyables quand elles ont la possibilité d’exploiter pleinement leur potentiel. Appelez les dirigeants mondiaux à leur donner les moyens de leurs ambitions. 

Ce billet a été rédigé par Clea Guy-Allen, coordonatrice digitale et adapté de l’anglais par Aude Goumbri, assistante plaidoyer chez ONE France.

Venez discuter

Lignes directrices pour les commentaires

Les billets récents