Les pays du G7 prennent des mesures importantes en faveur de l’autonomisation économique des femmes

QUÉBEC, Canada (9 juin 2018) – ONE, l’organisation internationale de campagne et de plaidoyer cofondée par Bono, le chanteur de U2, pour lutter contre l’extrême pauvreté et les maladies évitables en Afrique, salue l’annonce des institutions de financement du développement (IFD) des pays du G7 pour lutter contre les inégalités entre les femmes et les hommes dans les pays les plus pauvres. Ces institutions s’engagent à mobiliser 3 milliards de dollars EU (USD) d’ici 2020 pour développer les opportunités économiques en faveur des femmes dans les pays en développement.

Gayle Smith, présidente et directrice générale de ONE, déclare :

« Avoir un emploi de qualité est la meilleure solution pour sortir de l’extrême pauvreté. De plus développer la croissance économique locale offre des opportunités d’emploi à toute la population et améliore l’accès à l’éducation, aux soins de santé et à d’autres services essentiels.

« En complémentarité avec l’aide publique au développement et l’accroissement des ressources nationales, les financements du secteur privé peuvent être un puissant levier pour les pays fragiles et en développement. Ensemble, l’aide internationale et l’investissement privé peuvent créer les conditions permettant aux populations de sortir de la pauvreté. L’aide au développement permet aux pays de financer des secteurs essentiels comme la nutrition, la santé ainsi que la gouvernance et l’investissement privé peut aider à créer des emplois, offrir un accès à l’électricité et développer des marchés pour les entrepreneures.

« ONE se réjouit de l’accord conclu par les institutions de financement du développement de chacun des pays du G7 afin de créer des opportunités économiques pour les femmes dans les pays les plus pauvres. Ce partenariat se concentrera sur des questions déterminantes pour l’égalité des sexes : améliorer l’accès des femmes à des emplois de qualité, aux services financiers, aux marchés, à la gouvernance des entreprises, et aux biens et services qui répondent à leurs besoins. Mobiliser des capitaux publics de tous les pays du G7 afin d’augmenter les investissements privés permettra d’aider davantage de femmes que n’importe quelle institution de financement du développement – ou n’importe quel pays – aurait pu le faire seul.

« La réalité est que l’autonomisation des femmes et des filles dans les pays en développement nécessitera une combinaison d’aide au développement, de ressources nationales et de capitaux privés. Nous applaudissons ce nouvel effort de financement en faveur de l’émancipation des femmes. C’est un très grand pas en avant. »

ONE est une organisation internationale de campagne et de plaidoyer soutenue par plus de 9 millions de personnes dans le monde qui agissent pour en finir avec l’extrême pauvreté et les maladies évitables, particulièrement en Afrique.

Rejoignez le combat contre l'extrême pauvreté

Lorsque vous indiquez vos coordonnées, vous acceptez la politique de confidentialité de ONE, et notamment le transfert de vos informations aux serveurs de ONE.org aux Etats-Unis.

Vous souhaitez savoir comment vous pouvez nous aider dans notre combat contre l'extrême pauvreté ?

Inscrivez-vous pour recevoir les emails de ONE et rejoindre les millions de personnes qui agissent à travers le monde pour mettre fin à l’extrême pauvreté et aux maladies évitables. Nous ne nous demandons pas votre argent mais votre voix. Vous pouvez vous désinscrire à tout moment.
Privacy options
Vous êtes sur-e ? Si vous cliquez sur 'Oui', nous vous tiendrons informés des actions que vous pouvez mener pour faire avancer notre combat. Vous pouvez vous désinscrire à tout moment.

En signant, vous acceptez la politique de confidentialité de ONE.

You agree to receive occasional updates about ONE’s campaigns. You can désinscrire at any time.

Ce site est protégé par reCAPTCHA et la politique de confidentialité et les conditions d'utilisation de Google s'appliquent