Tuberculose

95 % des cas de tuberculose surviennent dans les pays en développement, où les populations les moins équipées pour faire face à la maladie sont les plus touchées.

Le Défi

La tuberculose (TB) est une maladie bactérienne infectieuse (provoquée par le bacille de Koch), qui touche principalement les poumons. La transmission interhumaine se fait par voie aérienne; une personne porteuse de la bactérie dans ses poumons peut en contaminer d’autres par le simple fait de tousser. Il s’agit donc d’une maladie très contagieuse. En moyenne, une nouvelle personne est contaminée par la bactérie chaque seconde.

95 % des cas de tuberculose surviennent dans les pays à revenu faible et intermédiaire, ce sont donc les populations les moins équipées pour lutter contre la maladie qui sont les plus touchées. L’insuffisance des systèmes de santé entrave les efforts visant à freiner la propagation de la TB et à soigner les personnes déjà contaminées. Étant donné que le VIH/sida affaiblit le système immunitaire, le risque de développer la TB est de 26 à 31 fois plus élevé chez les séropositifs. La tuberculose est d’ailleurs l’une des principales causes de décès des patients atteints du sida, la bactérie tirant avantage du système immunitaire affaibli des personnes atteintes du VIH. En 2014, 12 % des 9,6 millions de personnes nouvellement atteintes de la maladie étaient aussi séropositives.

La tuberculose tue 1,5 million de personnes chaque année, dont 400 000 atteintes du VIH. C’est l’une des principales causes de décès dans les pays à revenu faible ou intermédiaire. Sur ces 1,5 million de personnes, 890 000 sont des hommes, 480 000 sont des femmes, et 140 000 sont des enfants. Près de 95 % des décès liés à la tuberculose ont lieu dans les pays à revenu faible et intermédiaire. La tuberculose fait partie des 5 causes les plus importantes de décès chez les femmes âgées de 15 à 44 ans.

Il n’existe qu’un seul vaccin préventif, qui n’est que partiellement efficace pour les enfants. Ce vaccin – Bacille de Calmette-Guérin (BCG) – est utilisé pour vacciner les enfants contre la méningite tuberculeuse infantile dans les pays où la tuberculose est endémique. Le vaccin est moins efficace pour les adultes qui contractent généralement la tuberculose pulmonaire contre laquelle ce vaccin a peu d’effets. Jusqu’à présent, aucun vaccin efficace contre la tuberculose chez les adultes n’a encore été développé.

L’évolution de la maladie, ainsi que l’utilisation inadéquate de traitements curatifs, a entraîné le développement de formes de tuberculose résistante aux médicaments. La tuberculose multirésistante (TB-MR) est difficile et coûteuse à soigner et ne réagit généralement plus aux médicaments classiques de première ligne. La tuberculose multirésistante a touché environ 480 000 personnes et en a tué 190 000 en 2014. Plus récemment, une souche encore plus mortelle de la maladie a fait son apparition : la tuberculose ultrarésistante (TB-UR), qui répond à encore moins de traitements médicaux, y compris les plus efficaces de deuxième ligne.

Possibilités

Dans de nombreux pays où la tuberculose est endémique, environ 20 dollars US suffisent pour acheter un cycle de traitement complet de six mois; quand il est administré de façon appropriée, accompagné d’informations et de conseils par les personnels soignants ou les volontaires formés, les taux de réussite sont élevés. Entre 2000 et 2014, on estime que 43 millions de vies ont pu être sauvées grâce aux diagnostics et aux traitements, avec une amélioration constante du succès des traitements.

La réaction de la communauté internationale à la tuberculose a déjà permis d’importantes avancées. Depuis 1990, la mortalité due à la tuberculose a chuté de 47 %. En 2015, l’OMD visant à stopper et inverser l’incidence de la tuberculose était atteint à l’échelle mondiale, dans chacune des 6 régions de l’OMS et dans 16 des 22 pays les plus lourdement touchés qui comptabilisent 80 % des cas de tuberculose.

Le Fonds mondial de lutte contre le sida, la tuberculose et le paludisme a fourni au moins 80 % du total des flux externes de financements, permettant de détecter et de soigner 13,2 millions de cas de tuberculose depuis 2002. Malgré ces progrès, il reste beaucoup à faire. Bien que le financement de la lutte contre la tuberculose ait augmenté,  il n’a atteint en 2014 que 1,5 milliard de dollars US, soit une baisse de 9 % par rapport aux années précédentes.

À partir de 2016, l’objectif est de mettre fin à l’épidémie de tuberculose en mettant en œuvre la stratégie de l’OMS de lutte contre la tuberculose (« End TB strategy »). Ratifiée en 2014 par l’Assemblée mondiale de la santé et avec des objectifs liés aux nouveaux Objectifs de développement durable (ODD), la stratégie fournit une plateforme et un cadre qui doivent permettre aux pays de réduire de 90 % d’ici 2030 les décès liés à la tuberculose (par rapport à 2015), de réduire l’apparition de nouveaux cas de 80 % et de s’assurer qu’aucune famille ne soit accablée par des coûts astronomiques liés à la tuberculose.

Rejoignez le combat contre l'extrême pauvreté

Lorsque vous indiquez vos coordonnées, vous acceptez la politique de confidentialité de ONE, et notamment le transfert de vos informations aux serveurs de ONE.org aux Etats-Unis.

Vous souhaitez savoir comment vous pouvez nous aider dans notre combat contre l'extrême pauvreté ?

Inscrivez-vous pour recevoir les emails de ONE et rejoindre les millions de personnes qui agissent à travers le monde pour mettre fin à l’extrême pauvreté et aux maladies évitables. Nous ne nous demandons pas votre argent mais votre voix. Vous pouvez vous désinscrire à tout moment.
Privacy options
Vous êtes sur-e ? Si vous cliquez sur 'Oui', nous vous tiendrons informés des actions que vous pouvez mener pour faire avancer notre combat. Vous pouvez vous désinscrire à tout moment.

En signant, vous acceptez la politique de confidentialité de ONE.

You agree to receive occasional updates about ONE’s campaigns. You can désinscrire at any time.

Ce site est protégé par reCAPTCHA et la politique de confidentialité et les conditions d'utilisation de Google s'appliquent