Nous pouvons aider à sauver 16 millions de vies
Santé

Nous pouvons aider à sauver 16 millions de vies

Rejoindre ONE

Rejoignez le combat contre l'extrême pauvreté

Le Fonds mondial de lutte contre le sida, la tuberculose et le paludisme a permis de sauver 27 millions de vies depuis sa création en 2002. Ce sont 27 millions de personnes qui peuvent vivre, travailler, fréquenter l’école et contribuer à leur communauté sans avoir à supporter le fardeau du VIH, de la tuberculose et du paludisme !

Malgré nos accomplissements à ce jour, il n’y a pas lieu de nous reposer sur nos lauriers. Le fait est qu’en dépit des progrès constatés, la résurgence de ces trois épidémies n’est plus seulement une menace, mais une réalité. Nous devons raviver l’énergie qui nous a permis de faire tant de progrès jusqu’à maintenant, car les enjeux d’aujourd’hui sont plus importants que jamais.

Bono, chanteur de U2 et cofondateur de The ONE Campaign et (RED), a déclaré : « Nous en sommes à un point critique dans notre lutte contre le sida, la tuberculose et le paludisme. La complaisance s’installe. Certains croient que ces maladies sont chose du passé, mais pas les 7 000 personnes qui en mourront aujourd’hui ni leur famille. »

Un combat que nous pouvons gagner
Le Fonds mondial — un partenariat entre les gouvernements, la société civile, le secteur privé et les personnes touchées par les maladies — soutient des programmes gérés par des experts locaux dans les pays et les communautés qui en ont le plus besoin. C’est l’une des organisations les plus efficaces dans la lutte contre le sida, la tuberculose et le paludisme, et il est crucial qu’elle obtienne l’argent dont elle a besoin.

En octobre 2019, le Fonds mondial tiendra une rencontre en France pour recueillir de nouveaux fonds et mobiliser des partenaires — ce qu’on appelle une reconstitution des ressources. Le Fonds vient d’annoncer qu’il cherche à obtenir 14 milliards de dollars américains pour poursuivre son travail humanitaire au cours des trois prochaines années. S’il atteint cet objectif, le Fonds pourrait contribuer à sauver 16 millions de vies entre 2021 et 2023.

Gayle Smith, directrice générale et présidente de ONE, a déclaré : « Rien qu’aujourd’hui, près d’un millier de jeunes femmes vont contracter le VIH. Ni nous ni les millions de femmes et de filles à risque ne pouvons nous permettre d’être complaisants dans cette lutte contre des maladies aussi destructrices. Les dirigeants du monde entier, des gouvernements et des opposants ont uni leurs forces au cours des 15 dernières années pour remporter des victoires dans la lutte contre cette épidémie — nous savons ce que nous devons faire et nous devons le faire encore plus maintenant. »

Un combat que nous gagnerons
Avant la création du Fonds mondial, le sida, la tuberculose et le paludisme semblaient impossibles à enrayer. Dans de nombreux pays, le sida a dévasté une génération entière, laissant d’innombrables orphelins et des communautés en ruines. Le paludisme a tué de jeunes enfants et des femmes enceintes incapables de se protéger des moustiques ou d’avoir accès à des médicaments vitaux. La tuberculose a injustement affligé les personnes vivant dans la pauvreté. Mais le monde a riposté et des millions de vies ont été sauvées.

Nous avons maintenant besoin d’engagements financiers et politiques pour poursuivre la lutte et la gagner !

Vous pouvez y contribuer en devenant membre de ONE et en participant à la lutte contre l’extrême pauvreté et les maladies évitables.

Venez discuter

Lignes directrices pour les commentaires

Les billets récents