Santé

Ce que vous devez savoir à propos de Gavi

Rejoindre ONE

Rejoignez le combat contre l'extrême pauvreté

La lutte contre la pauvreté extrême est un enjeu où la plus petite des choses peut avoir le plus grand des impacts. Aussi minuscules soient-ils, les vaccins détiennent le fabuleux pouvoir de sauver des millions de vies d’enfants dans le monde.

Au cours des prochains mois, nous militerons en faveur de Gavi, l’Alliance mondiale du vaccin, afin de garantir que tout être humain, où qu’il se trouve, puisse avoir accès aux vaccins dont il a besoin pour vivre en bonne santé.

Voici tout ce que vous devez savoir sur Gavi :

Qu’est-ce que Gavi exactement ?

Gavi, l’Alliance mondiale du vaccin, est une organisation dont la mission est d’améliorer l’accès aux vaccins pour les enfants les plus vulnérables du monde. Fondée en 2000, son but est de sauver des vies, de lutter contre la pauvreté et de protéger le monde contre la menace d’épidémies.

Gavi agit en partenariat avec les secteurs public et privé pour mener à bien sa mission. Elle collabore avec des organismes à but non lucratif, organismes et groupes de pression, gouvernements, fabricants de vaccins, chercheurs, etc., de manière à améliorer l’accès aux vaccins dans tous les contextes.

À quoi pourrait ressembler le monde sans Gavi ?

Les enjeux en matière de vaccination sont de taille. Plus de 1,5 million de personnes meurent chaque année de maladies pouvant être prévenues par la vaccination. Plus d’un tiers de celles-ci sont des enfants.

Au cours des 20 dernières années, Gavi a contribué à l’immunisation de 760 millions d’enfants et a sauvé plus de 13 millions de vies. Elle contribue actuellement à la vaccination de près de la moitié des enfants du monde. Sans Gavi, des millions de personnes en vie aujourd’hui ne bénéficieraient d’aucune protection contre des maladies mortelles. Gavi est un instrument essentiel à l’amélioration de la santé mondiale, un élément crucial pour les populations du monde entier.

L’œuvre de Gavi dépasse largement le cadre des soins médicaux. Les vaccins abaissent les taux de mortalité infantile et contribuent à réduire la pauvreté. En bref, les interventions de Gavi dans le domaine de la vaccination font du monde un endroit plus sain et meilleur.

Comment Gavi parvient-elle à des résultats aussi remarquables ?

L’approche préconisée par Gavi pour sauver des vies s’articule autour de trois axes :

  1. Gavi finance l’achat de vaccins. Les fonds que Gavi reçoit de ses donateurs servent directement à garantir que les pays à faible revenu disposent de vaccins essentiels. Elle assure la vaccination contre certaines des maladies les plus courantes et les plus mortelles, notamment la polio, la typhoïde, la rougeole et la fièvre jaune.
  2. Gavi contribue à renforcer les programmes d’immunisation et les systèmes de santé des pays qui en ont besoin. Tout pays que soutient Gavi dispose d’une stratégie claire pour renforcer son propre système de santé. Chaque pays bénéficiaire est appelé à cofinancer les vaccins offerts par Gavi. À mesure qu’un pays bénéficiaire s’enrichit, celui-ci est appelé à payer davantage, lui permettant ainsi de mettre en place un système de santé durable qui, ultimement, n’aura plus besoin du soutien de Gavi. En d’autres termes, Gavi intervient en faveur d’une croissance à long terme des systèmes de santé et services connexes quotidiens.
  3. Gavi oriente les marchés des vaccins pour en augmenter l’offre et en réduire les coûts. Elle intervient directement auprès des fournisseurs de vaccins pour produire des doses à moindre coût afin de les rendre plus accessibles aux personnes vivant dans la pauvreté. Ce faisant, Gavi a fortement contribué à réduire le coût des vaccins et à rendre leur marché plus accessible. Par exemple, le coût de la vaccination complète d’un enfant au moyen de vaccins pentavalents, antipneumococciques et antirotavirus a chuté de 21 % depuis 2015.

Ces trois axes contribuent à créer un programme d’immunisation durable dans chacun des pays soutenus par Gavi.

Comment la réticence à la vaccination affecte-t-elle Gavi ?

Selon l’Organisation mondiale de la santé (OMS), la réticence à la vaccination (ou hésitation à l’égard des vaccins) est le retard dans l’acceptation ou le refus des vaccins malgré la disponibilité de services de vaccination. L’OMS a reconnu cet enjeu comme l’une des dix principales menaces sanitaires dans le monde en 2019.

Comme dans tant d’autres endroits du monde, un nombre croissant de personnes des pays d’Afrique subsaharienne retardent ou refusent la prise de vaccins pour elles-mêmes ou leurs enfants. Une telle réticence s’explique en grande partie par une certaine méfiance à l’égard des gouvernements, des systèmes de santé et de l’industrie des vaccins, ainsi que par la désinformation concernant les effets secondaires possibles.

En l’absence de taux de vaccination adéquats, les communautés du monde entier sont plus vulnérables aux épidémies.

À quoi pourrait ressembler le monde si Gavi reconstituait entièrement ses ressources ?

Nous avons cette année l’occasion d’aider Gavi à poursuivre son travail humanitaire. La troisième reconstitution des ressources de Gavi aura lieu à Londres en juin prochain, où elle souhaite atteindre un objectif ambitieux d’au moins 7,4 milliards de dollars américains de financement supplémentaire.

Si Gavi y parvient, il s’agira d’une étape essentielle pour rendre les vaccins efficaces pour tous, en tout lieu. Cela lui permettra, ainsi qu’à ses partenaires, de vacciner 300 millions d’enfants de plus et de sauver jusqu’à 8 millions de vies supplémentaires. Elle prévoit également de consacrer une partie de l’argent recueilli au renforcement des systèmes de santé, ce qui contribuera à améliorer l’ensemble des soins de santé, en plus de permettre à un plus grand nombre de personnes de se faire vacciner.

Outre une meilleure santé mondiale, ces résultats engendreraient des avantages économiques. Les maladies évitables entraînent de nombreux coûts supplémentaires, qu’il s’agisse de coûts mineurs comme ceux liés au transport et aux traitements ou de coûts plus importants comme la perte potentielle de productivité en raison d’un décès ou d’une invalidité. En supprimant de tels coûts, Gavi a contribué à générer plus de 150 milliards de dollars américains en retombées économiques entre 2000 et 2017.

Que peut-on faire pour soutenir Gavi ?

De minuscules vaccinations produisent de puissants effets. C’est pourquoi nous nous efforçons de faire en sorte que chacun, partout, y ait accès. Cette année, les dirigeants du monde entier auront l’occasion d’aider Gavi à poursuivre son incroyable travail, qui sauve des vies et éradique la pauvreté.

Joignez-vous à nous et faites savoir aux dirigeants du monde entier qu’ils doivent assurer le financement intégral de Gavi cette année en signant notre pétition dès maintenant.

Rejoignez le combat contre l'extrême pauvreté

Lorsque vous indiquez vos coordonnées, vous acceptez la politique de confidentialité de ONE, et notamment le transfert de vos informations aux serveurs de ONE.org aux Etats-Unis.

Vous souhaitez savoir comment vous pouvez nous aider dans notre combat contre l'extrême pauvreté ?

Inscrivez-vous pour recevoir les emails de ONE et rejoindre les millions de personnes qui agissent à travers le monde pour mettre fin à l’extrême pauvreté et aux maladies évitables. Nous ne nous demandons pas votre argent mais votre voix. Vous pouvez vous désinscrire à tout moment.
Privacy options
Vous êtes sur-e ? Si vous cliquez sur 'Oui', nous vous tiendrons informés des actions que vous pouvez mener pour faire avancer notre combat. Vous pouvez vous désinscrire à tout moment.

En signant, vous acceptez la politique de confidentialité de ONE.

You agree to receive occasional updates about ONE’s campaigns. You can désinscrire at any time.

Ce site est protégé par reCAPTCHA et la politique de confidentialité et les conditions d'utilisation de Google s'appliquent

Venez discuter

Lignes directrices pour les commentaires

Les billets récents