Santé

Connaissiez-vous ce fonds mondial ambitieux pour la lutte contre le VIH/SIDA, la TB et le paludisme ?

Rejoindre ONE

Rejoignez le combat contre l'extrême pauvreté

Fact: Fait : chaque jour, près de 1 000 jeunes femmes contractent le VIH.

Fait : dans le monde, 37 millions de personnes sont séropositives, dont plus de 15 millions ne peuvent obtenir un traitement qui leur sauverait la vie, les exposant ainsi au risque de développer des symptômes liés au sida. De surcroît, 1,8 million de personnes de plus contractent le VIH chaque année.

Fait : plus de 2 500 personnes meurent chaque jour de causes liées au sida.

Fait : le sida n’est pas une maladie du passé. Il s’agit d’une crise moderne actuelle ayant des répercussions sur les populations et les collectivités du monde entier.

C’est ainsi qu’est né le Fonds mondial — une organisation de partenariat du 21e siècle conçue pour accélérer la lutte contre les épidémies que sont le sida, la tuberculose (TB) et le paludisme.

Au Centre de santé communautaire de Nduo-Eduo, au Nigeria, un enfant subit un dépistage du paludisme à l’aide de fournitures médicales financées par le Fonds mondial.

Créé en 2002, le Fonds travaille en partenariat avec les gouvernements, la société civile, le secteur privé et les personnes atteintes du VIH/sida, de la tuberculose et du paludisme pour mettre fin à ces épidémies. Il a notamment pour but de financer et d’investir dans toutes sortes de ressources et d’interventions sanitaires, incluant le déploiement de médecins et d’infirmières, le développement et l’utilisation de technologies novatrices et la mise en œuvre de programmes d’éducation.

Le Fonds mondial s’avère l’un des outils les plus puissants au monde dans la lutte contre ces maladies. Rien qu’en 2017, 108 millions de cas de paludisme et 5 millions de tuberculeux furent traités dans les régions et pays où le Fonds mondial investit, alors que 17,5 millions de personnes étaient sous traitement ARV pour le VIH. La même année, 197 millions de moustiquaires furent distribués, plus de 79 millions de tests de dépistage du VIH furent effectués et 9,4 millions de personnes bénéficièrent de services et programmes de prévention du VIH.

Une équipe d’agents de santé communautaire mobile formée avec le soutien du Fonds mondial se rend dans des foyers ruraux kenyans pour y offrir des soins et examens médicaux.

Voilà à quoi ressemble le progrès. Il reste cependant du travail à faire, en particulier en faveur des jeunes femmes et des filles.

Pour s’assurer de poursuivre son œuvre essentielle, le Fonds mondial tiendra sa sixième conférence de reconstitution de ses ressources, en octobre. Les dirigeants mondiaux et les investisseurs privés sont invités à s’unir et à contribuer à sauver 16 millions de vies au cours des trois prochaines années en atteignant un objectif de reconstitution de 14 milliards USD.

Cet investissement représente l’ambition audacieuse dont le monde a besoin pour stopper la propagation de ces maladies. C’est pourquoi les dirigeants mondiaux sont appelés à accentuer leur mobilisation en finançant intégralement les ressources du Fonds mondial (#StepUpTheFight).

Ajoutez votre nom maintenant pour faire savoir aux dirigeants du monde qu’ils doivent appuyer cette initiative audacieuse cette année.

Venez discuter

Lignes directrices pour les commentaires

Les billets récents