Ce que signifie pour cette étudiante universitaire mettre fin à la pauvreté extrême
Que font nos membres ?

Ce que signifie pour cette étudiante universitaire mettre fin à la pauvreté extrême

Rejoindre ONE

Rejoignez le combat contre l'extrême pauvreté

Melissa est une étudiante de troisième année à l’Université d’Ottawa et bénévole de ONE depuis septembre 2019. Nous avons rencontré Melissa lorsqu’elle cherchait à s’investir dans sa collectivité et que son université nous a mis en contact.

Bonjour, Melissa, c’est super de t’avoir comme bénévole ici au siège social de ONE! D’abord, nous aimerions savoir comment tu en es venue à travailler avec nous à ONE?

J’ai entendu parler de ONE au Centre Michaëlle-Jean pour l’engagement mondial et communautaire (CEMC) à l’Université d’Ottawa. Le CEMC encourage l’engagement communautaire des étudiants en les jumelant pour un mandat de bénévolat avec des organismes sans but lucratif. J’ai choisi ONE à cause de sa mission, soit d’éliminer la pauvreté extrême et les maladies évitables. Cette mission vient chercher quelque chose en moi. Je sais que c’est un objectif réaliste et je veux aider à l’atteindre.

Parle-nous d’une chose que tu ignorais sur le militantisme au Canada

Je savais qu’il y avait beaucoup d’activités militantes dans les médias sociaux et dans Internet. Mais mes activités de bénévolat avec ONE m’ont fait comprendre que les actions les plus efficaces comportent nécessairement de rencontrer des gens en personne, d’écrire à mon député, et d’envoyer des lettres aux rédacteurs en chef et au courrier des lecteurs des journaux. Au Canada, militer veut aussi dire d’interpeler régulièrement les députés de différentes façons, de leur demander d’appuyer des politiques et des programmes de développement efficaces pour mettre fin à la pauvreté extrême et aux maladies évitables

J’ai appris avec ONE comment tirer parti des instruments démocratiques pour promouvoir la dignité et l’égalité des chances pour tout le monde, peu importe où ils vivent. Mener des actions percutantes qui sensibilisent les décideurs politiques fait partie de s’assurer que le Canada fasse sa juste part sur la scène internationale. L’élément central à retenir pour moi est que « militer » implique une prise de conscience, un engagement, des actions percutantes et des contacts en personne. Ce qu’il y a de beau dans tout ça, c’est que tout le monde peut militer. Il faut toutes sortes de gens pour accomplir des choses.

Comment ONE est-il différent des autres ONG avec qui tu as travaillé?

Ce qui distingue ONE des autres ONG avec lesquelles j’ai travaillé est que ONE ne demande pas d’argent, il demande dos voix. One se concentre à demander le financement de programmes, mais ne cherche pas à les mettre en œuvre directement sur le terrain. ONE mise sur le savoir faire en matière de politiques, fait appel à des personnalités connues de la culture pop, crée des partenariats avec d’autres ONG et mobilise les gens pour qu’ils demandent aux politiciens de soutenir des politiques de développement international qui contribuent à mettre fin à la pauvreté extrême.

On encourage les gens à poser des gestes qui portent, comme écrire aux rédacteurs en chef des journaux, à des députés ou encore à les rencontrer, et pris dans leur ensemble ces actions ont un véritable impact, soit un politique ou une décision gouvernementale d’investir dans des programmes de développement international. Des citoyens bien ordinaires peuvent participer à l’avènement d’un monde meilleur.

ONE est une organisation mondiale qui a des sections dans de nombreux pays, mais dans chacun d’entre eux les bénévoles sont encouragés à se structurer en groupes locaux pour mieux tirer profit de leur influence dans leur collectivité et auprès de leurs élus locaux.

D’après ton expérience avec ONE, que signifie mettre fin à la pauvreté extrême?

Mettre fin à la pauvreté extrême signifie donner aux gens les moyens d’avoir accès à des services de soins de santé, d’éducation, d’emploi et de services bancaires ce qui leur permettra de retrouver leur dignité et les occasions de vie que nous méritons tous. Et d’après mon expérience à ONE, c’est par une solide gouvernance et avec une société civile active qu’on peut militer pour des politiques et des programmes qui permettent aux gens de se sortir de la pauvreté extrême.

Tout ça veut dire qu’il faut travailler ensemble et faire abstraction de nos différences de côté pour atteindre un objectif commun grâce à la coopération. Si nous parvenons à mettre fin à la pauvreté, les gens que nous aidons pourront réaliser leur plein potentiel, voir même devenir des partenaires commerciaux.

Il nous reste encore fort à faire pour mettre fin à la pauvreté extrême. Nous devons travailler à une plus grande égalité des sexes en éducation, en emploi et dans toutes les autres sphères de la vie. Nous devons combattre le sida et les autres maladies évitables et investir plus en habilitation économique et en nutrition. Nous devons organiser les gens, les éduquer et les mobiliser. Mettre fin à la pauvreté extrême signifie un monde meilleur pour tous.

Vous voulez vous joindre à nous? Participez avec ONE à la lutte à la pauvreté extrême!

Rejoignez le combat contre l'extrême pauvreté

Lorsque vous indiquez vos coordonnées, vous acceptez la politique de confidentialité de ONE, et notamment le transfert de vos informations aux serveurs de ONE.org aux Etats-Unis.

Vous souhaitez savoir comment vous pouvez nous aider dans notre combat contre l'extrême pauvreté ?

Inscrivez-vous pour recevoir les emails de ONE et rejoindre les millions de personnes qui agissent à travers le monde pour mettre fin à l’extrême pauvreté et aux maladies évitables. Nous ne nous demandons pas votre argent mais votre voix. Vous pouvez vous désinscrire à tout moment.
Privacy options
Vous êtes sur-e ? Si vous cliquez sur 'Oui', nous vous tiendrons informés des actions que vous pouvez mener pour faire avancer notre combat. Vous pouvez vous désinscrire à tout moment.

En signant, vous acceptez la politique de confidentialité de ONE.

You agree to receive occasional updates about ONE’s campaigns. You can désinscrire at any time.

Ce site est protégé par reCAPTCHA et la politique de confidentialité et les conditions d'utilisation de Google s'appliquent

Venez discuter

Lignes directrices pour les commentaires

Les billets récents