Pourquoi j’ai rejoint ONE Campaign dans la lutte contre la violence faite aux femmes.
Les femmes et les filles

Pourquoi j’ai rejoint ONE Campaign dans la lutte contre la violence faite aux femmes.

Rejoindre ONE

Rejoignez le combat contre l'extrême pauvreté

Black Queen est une artiste rappeuse sénégalaise qui a une forte propension à l’activisme.
Elle s’est jointe à la campagne de ONE pour mettre fin à la violence basée sur le genre au Sénégal.  Voici son histoire.

Un soir, en rentrant d’un concert, des hommes m’ont attaqué et ont pris tout ce que j’avais sur moi. J’ai été battue et blessée lors de cette agression. Le traumatisme qui en a résulté m’a fait prendre conscience de la gravité de la violence domestique, physique et verbale subie par des milliers de femmes dans le monde.

Cela a confirmé ma conviction qu’il est de mon devoir de lutter contre la violence à l’égard des femmes.

C’est pourquoi je me suis joint à ONE Campaign pour demander au gouvernement de reconnaître l’horrible réalité et punir la violence à l’égard des femmes à la hauteur du crime grave qu’elle représente. Après le viol et le meurtre de deux jeunes femmes au Sénégal en début d’année, des milliers de personnes sont descendues dans la rue pour demander justice.

ONE a traduit cette colère en action en lançant une campagne pour demander au gouvernement de modifier ses lois désuètes.


En réponse, le gouvernement a annoncé qu’il allait rédiger une nouvelle loi pour lutter contre ce crime. Au cours des cinq prochaines années, j’espère que toute violence à l’égard des femmes aura de graves conséquences. Actuellement, le viol n’est considéré que comme un délit mineur au Sénégal, et la loi ne punit pas ceux qui commettent des actes de violence de manière adéquate, de même qu’elle n’est pas suffisamment dissuasive ni ne rend justice aux victimes.

Je suis fier de constater le succès de la pétition que nous avons lancée. C’est la preuve du nombre de personnes qui sont contre la violence basée sur le genre et qui pensent que c’en est assez chez nous, au Senegal. J’ai hâte de voir ce qui se passera dans d’autres pays à la suite du succès de cette campagne.

En tant qu’artiste, je me sers de ma musique pour m’affirmer pleinement en tant que femme leader et pour rassembler les populations autour des causes communes qui me sont chères. J’ai toujours eu un fort désir de contribuer à l’égalité entre les sexes et d’y parvenir. J’ai le sentiment que je peux rassembler les populations autour de causes communes, porter la flamme du hip-hop sénégalais en général, et du rap féminin en particulier, par le biais de ma musique.

Je vous exhorte tous à signer la pétition afin que nos voix puissent être entendues.

Avec ONE Campaign, une fois que la pétition aura atteint 100 000 signatures, nous avons l’intention de la présenter au gouvernement sénégalais pour qu’il en prenne note et agisse en conséquence.

Venez discuter

Lignes directrices pour les commentaires

Les billets récents