Le début de la fin du sida ? Le rapport 2013 de ONE

Le début de la fin du sida
Depuis la première Journée mondiale du sida, il y a 25 ans, des progrès considérables ont été accomplis dans la lutte contre la maladie. En effet, les dirigeants du monde entier ont commencé à appeler à la réalisation du « début de la fin du sida ». Ce moment clé est celui où la tendance s’inverse, soit quand le nombre de personnes nouvellement mises sous traitement dépasse celui des personnes nouvellement infectées. Une notion qui semblait impossible il y a dix ans.

Mais cet objectif ne se réalisera pas juste en répétant sans cesse la phrase « le début de la fin du sida ». Cela nécessite davantage que des discours audacieux. Il faut surtout des actions et des investissements soutenus. C’est pourquoi, pour la deuxième année consécutive, ONE publie un rapport sur le suivi des engagements mondiaux dans la lutte contre le sida qui fait le point sur les avancés vers « le début de la fin du sida ».

Le rapport est assez optimiste sur l’avenir. En effet, les faits indiquent qu’au rythme actuel des progrès, le monde aura atteint le « début de la fin du sida » en 2015. Par ailleurs, 16 pays d’Afrique subsaharienne ont d’ores et déjà atteint ce point de bascule.

Il convient cependant de souligner que la lutte contre le sida est, en quelque sorte, victime de son succès. En effet, la maladie n’est plus perçue comme une urgence sanitaire majeure, la lutte contre le VIH/sida a également perdu une dynamique politique et les financements des donateurs et des gouvernements africains sont toujours insuffisants.

Or, si le monde souhaite réellement inverser la tendance une bonne fois pour toute, il est indispensable de recentrer et d’accélérer les efforts dès cette 25ème Journée mondiale de lutte contre le sida.

Téléchargez le rapport au format PDF

Consultez notre infographie


Le début de la fin du sida infographie